Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Violences du samedi 1er décembre : Philippe fête son anniversaire, Macron le traite de « branleur »

Publié par wikistrike.com sur 5 Décembre 2018, 08:33am

Catégories : #Politique intérieure

Violences du samedi 1er décembre : Philippe fête son anniversaire, Macron le traite de « branleur »

Samedi 1er décembre, tandis que la ville de Paris connaissait ses pires violences depuis mai 1968, le premier ministre, Edouard Philippe, a pris le temps de fêter son anniversaire après une visite aux forces de l'ordre, « laissant en plan » son ministre de l'Intérieur.

Le Président n'a visiblement pas apprécié. Et selon Le Canard enchaîné, Emmanuel Macron a piqué une colère noire, le traitant même de « branleur ». (Lire photo-article du Canard plus bas)

L’ambiance surréaliste (et aussi violente que la rue) entre les deux plus hauts personnages de l’Etat tend à prouver deux choses : Philippe est apparemment sur le départ, la révolte des Gilets jaunes stresse le pouvoir.

Par ailleurs, un convive de l'anniversaire d'Edouard Philippe assure que la démission du gouvernement est une possibilité mise sur la table.

Cette escapade festive durant la pire journée qu'est connue la France depuis 50 ans est une nouvelle  preuve hautaine de notre couple exécutif et que celui-ci est complètement déconnecté des réalités du peuple. 

Alors Edouard, une petite coupe de champagne, et c'est reparti...

 

Marc Bildermann pour WikiStrike

 

Violences du samedi 1er décembre : Philippe fête son anniversaire, Macron le traite de « branleur »
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents