Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Gilets jaunes: Fascisme ? Eric Drouet violemment arrêté pour avoir marché avec 50 amis dans les rues de Paris

Publié par wikistrike.com sur 2 Janvier 2019, 23:14pm

Catégories : #Social - Société, #Politique intérieure

Gilets jaunes: Fascisme ? Eric Drouet violemment arrêté pour avoir marché avec 50 amis dans les rues de Paris

Mélenchon parle de police politique, Collard de fascisme. Et en effet, la violente arrestation d'Eric Drouet ce soir entre la Concorde et la Madeleine tandis qu'il s'en allait avec 50 de ses amis rendre hommage aux 10 victimes ressemble un peu à de l'autoritarisme excessif.

Etait-il si dangereux ce soir pour qu'il mérite une mise en garde à vue ?

Sommes-nous face à une mise en scène afin de montrer le retour à l'ordre par la fermeté ?

Comment réagira l'ensemble des Gilets jaunes ? Et enfin, Macron vient-il de signer sa mise à mort ? 

WikiStrike

---------------------

 

La figure des Gilets jaunes Eric Drouet a été de nouveau interpellé par les forces de l'ordre à Paris, non loin des Champs-Elysées, alors qu'il participait à un rassemblement.

Dans la soirée du 2 janvier, des Gilets jaunes se sont réunis aux abords de la place de la Concorde à Paris, au pied des Champs-Elysées. Dans l'après-midi, Eric Drouet, l'une des figures des Gilets jaunes, avait appelé dans une vidéo sur Facebook à mener une «action» : «Ce soir, on va pas faire une grosse action mais on veut choquer l'opinion publique. Je sais pas s'il y en aura qui seront avec nous sur les "Champs" [...] On va tous y aller sans gilets». 

Se conformant à ces consignes, les manifestants n'ont pas revêtu leurs gilets jaunes. «On ne vient pas manifester, on ne vient pas bloquer, on reste sur les trottoirs, sur les passages piétons, mais par contre, on va où on veut», avait également déclaré Eric Drouet. 

Des CRS ont été déployés à cette occasion rue Royale, près de la place de la Concorde. Eric Drouet a été interpellé par les forces de l'ordre, comme l'a constaté notre reporter.

Le Gilet jaune originaire de Melun avait déjà été arrêté lors de la manifestation du 22 décembre (acte 6 de la mobilisation) à Paris, puis placé sous contrôle judiciaire. Il sera jugé le 5 juin pour «port d'arme prohibé de catégorie D» et pour «participation à un groupement formé en vue de violences ou de dégradations». Selon l'AFP, citant une source proche du dossier, il aurait été «retrouvé porteur d'une sorte de matraque» lors de la mobilisation du 22 décembre. 

Dans une interview accordée à RT France le 26 décembre, il avait assuré que le mouvement se poursuivrait les samedis à venir.

 

Source

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents