Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Exclusif - Comment Macron va-t-il s'y prendre pour sauver son ami Benalla

Publié par wikistrike.com sur 20 Février 2019, 12:56pm

Catégories : #Politique intérieure

Exclusif - Comment Macron va-t-il s'y prendre pour sauver son ami Benalla

Russes, africains, et maintenant chinois, comment peut s'en sortir le serial signateur de Macron ?

 

En prison pour une durée maximum de quatre mois pour avoir trahi à ses obligations de non-interférence à la justice, suite à la capture audio de Mediapart, Alexandre Benalla et Vincent Crase attendent sagement que le Président Macron vole à leur secours.

Aujourd'hui, en plus de l'outrage à l'instruction, la commission du Sénat a décidé de demander un renvoi devant la justice pour parjure. Mentir sous serment discrédite totalement ce personnage énigmatique dont même la torture n'aurait aucun effet.  

Dans l'affaire Benalla, de nombreuses questions restent blanches de réponse, des interrogations plus graves encore que le non-respect de la loi et le mensonge. Ainsi peut-on relever le grand "n'importe quoi" autour de ses passeports et voyages aux raisons floues, la magique disparition de son coffre-fort, ou encore, le danger à la sécurité nationale dû à ses relations d'affaires russes, 

Certes, des voiles se lèvent peu à peu, son arme achetée plus de 1 200 euros trois jours avant la fameuse photo qu'il faisait passer pour un simple pistolet à eau, l'obtention de ses passeports, mais tout cela n'explique en rien le pourquoi. Face au silence et à l'obscurantisme burlesque de la situation, il n e serait pas étonnant de découvrir de nouveaux faits et doigts qui pointeraient directement en direction de l'Elysée.

 

Macron peut-il sauver le soldat Benalla ?

 

Si Emmanuel Macron  - et en catimini - tente le maximum pour éteindre l'incendie, avec la participation du gouvernement et du fan club LREM, il n'y parvient pas. 

Benalla qui n'a que 27 ans et qui n'est pas un homme politique commet des erreurs qui encombrent jusqu'à la Présidence. Les révélations, en particuliers celles de Mediapart, atomisent toute possibilité d'exfiltration de l'ancien agent de sécurité VIP.

Alors, que reste-t-il à Macron comme "lançage" de bouée ? Comment peut-il empêcher l'étalage de nouveaux secrets ? Un suicide une balle dans le dos ? Le plus simple pour le Président reste de nettoyer le nettoyeur. "Qu'il se taise, bon sang !" doit-il marmonner.  "Que ses contrats restent les siens, pas les miens, même si j'en suis le décideur".

Hormis cette option que j'avoue radicale mais efficace pour enfin taire le scandale  - qui n'en est qu'à ses premiers balbutiements, la sagesse devrait l'emmener à révéler sa participation, que le rôle d'Alexandre était de vendre des armes françaises à coûts réduits  à des nations et/ou milices africaines en échange d'une accélération d'un dépouillement de leurs matières premières, ces armes devant aussi servir à protéger les sites miniers et à accroître l'influence de la France sur le continent noir. 

Mais Macron n'est pas honnête, il n'est pas sage; il n'avouera jamais la vérité. 

Le mieux qu'il lui reste est de balancer Alexandre en prison pour qu'il comprenne qu'il n'est le chef de rien du tout,.

S'il parle, Benalla est mort, s'il ne parle pas, il ira derrière les barreaux, et Macron le sait bien, il l'aura sauver. Il sera vite placé sous contrôle judiciaire, payera une amende, puis l'aidera à prendre la fuite dans un pays lointain où il changera de nom, pour la seconde fois.  

 

Joseph Kirchner

 

Cet article est une fiction.

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents