Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Des restes d’une civilisation ancienne découverts dans le Sahara occidental

Publié par wikistrike.com sur 10 Février 2019, 14:30pm

Catégories : #archéologie - Histoire - Préhistoire - Patrimoine, #Civilisations anciennes

Des restes d’une civilisation ancienne découverts dans le Sahara occidental

Des constructions en pierre dont la destination et l’âge reste encore à déterminer ont été découvertes par des archéologues dans le Sahara occidental, où les fouilles sont extrêmement compliquées par les conflits armés.

Des centaines de structures en pierre datant de plusieurs milliers d'années ont été découvertes dans le Sahara occidental, un territoire d'Afrique peu exploré par les archéologues, relate Live Science.

Les structures sont de tailles et de formes différentes, et les archéologues n'ont pas encore établi leur utilité ni la date de leur construction. Certaines ont la forme de croissants, d'autres forment des cercles, d'autres encore sont réalisées en lignes droites ou en formes rectangulaires qui ressemblent à des plateformes. Elles constituent un complexe d'environ 630 mètres de long.

 

Entre 2002 et 2009, des archéologuesont travaillé sur le terrain pour étudier le paysage et effectuer quelques excavations dans la partie du Sahara occidental contrôlée par la République démocratique sahraouie. Ils ont également étudié les images satellites sur Google Earth.

Certaines structures peuvent marquer l'emplacement de tombes. Lors de fouilles effectuées sur les structures, les archéologues ont trouvé un petit nombre d'artefacts pouvant être datés à l'aide d'une méthode au radiocarbone. Deux des «tumuli» (tas de roches) contenant des sépultures humaines datant d'environ 1.500 ans font partie des rares sites fouillés.

En raison des conflits qui secouent la région, la recherche archéologique et paléoenvironnementale détaillée au Sahara occidental est extrêmement limitée, se plaignent Joanne Clarke, maître de conférences à l'Université d'East Anglia, et Nick Brooks, chercheur indépendant.

Les recherches suggèrent que le Sahara occidental était autrefois un endroit plus humide pouvant sustenter plus de vies animales qu'aujourd'hui. Les archéologues ont documenté des peintures rupestres montrant des images de bovins, de girafes ou d'oryx, tandis que des chercheurs en environnement avaient trouvé des preuves de la présence de lacs et d'autres sources d'eau qui s'étaient taries il y a des milliers d'années.

 

Source

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents