Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Interdire des manifestations interdites, annoncer aux casseurs la nouvelle stratégie et les moyens employés : de l’amateurisme inquiétant

Publié par wikistrike.com sur 19 Mars 2019, 10:49am

Catégories : #Politique intérieure, #Social - Société

	Interdire des manifestations interdites, annoncer aux casseurs la nouvelle stratégie et les moyens employés : de l’amateurisme inquiétant

Suite aux violences et saccages inouïs vus sur les Champs-Elysées samedi dernier et orchestrées  par 1 500 blacks blocs venus des quatre coins de l’Europe, une cellule de crise réunie autour d’un Macron revenu des neiges éternelles, a été organisée dans l’urgence. Après moults réflexions, la première décision qui a été prise a été d’interdire les manifestations… déjà interdites (puisque non déclarées).

Cette idée lumineuse  est accompagnée de plusieurs autres mesures davantage symboliques que réellement utiles. L’augmentation des amendes, 135 euros qui seront dressés à des fantômes habillés de noir, est l’une d’entre elles. Le retour des LBD 40 a également été demandé, ce dont d’aucuns peuvent se féliciter, et qui clairement démontrent l’impuissance  stratégique face à quelques blaireaux capables d’anéantir l’une des plus belles  vitrines de France en quelques heures, l’Avenue des Champs-Elysées.

L’apparition d'un traçage chimique, pourtant absent de la panoplie des forces de l’ordre, doit faire sourire les casseurs professionnels qui de toute façon sont des experts en déguisement et jettent à la poubelle les habits du jour.

Enfin, Edouard Philippe et son Ministre de l’Intérieur, Castaner, ce dernier responsable numéro un du chaos - et toujours en place, contrairement au Préfet de police de Paris - ont décidé d’opter pour une surveillance aérienne. Ainsi, des drones seront envoyés dans l’espace pollué de la capitale pour tenter de localiser les criminels. Si cette idée semble la plus intéressante, elle a malheureusement été annoncée, ce qui permettra aux blacks blocs d’ajuster leur stratégie en fonction.    

Interdire ce qui est déjà interdit, annoncer à l’avance la stratégie qui sera employée,  chers lecteurs, il semblerait que le gouvernement fasse preuve d’un amateurisme inquiétant, et en cela, se rend complice des heurts à venir.

Le mouvement légitime des Gilets jaunes est aujourd'hui contaminé par la présence nauséabonde d'individus ultra-violents, ce, malgré les mises en garde régulière des Renseignements. Alors,  peut-on logiquement s'interroger: A qui profite ce scénario ?   

« On était en mesure d'intervenir, on ne nous a pas autorisés à le faire », dénonce l'Unsa-Police

 

Joseph Kirchner pour WikiStrike

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents