Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

En 50 ans : 50% des sons de la nature ont disparu

Publié par wikistrike.com sur 4 Mai 2019, 09:12am

Catégories : #Ecologie - conso - biodiversité - énergie

Comment les méthodes de bioacoustique et d'éco-acoustique nous permettent-elles de mieux cerner l'évolution de la biodiversité ? Que nous apprennent ces techniques d'enregistrement sur la répartition de certaines espèces animales ? Comment s'adaptent-elles à l'évolution sonore de leur environnement? Un séjour sans faille

En 50 ans : 50% des sons de la nature ont disparu

Depuis quelques décennies, les scientifiques tendent leurs oreilles et leurs micros à la biodiversité. Quand les oiseaux, les insectes, ou les singes donnent de la voix on les écoute et on essaie de comprendre comment fonctionnent leurs échanges vocaux, ou encore ce qu’ils signifient.  Mais au-delà de l’écoute de ces chants si particuliers, la captation à plus grande échelle des vocalises animales dans leur écosystème nous permet d’en savoir plus sur leur évolution, leurs déplacements et leur disparition. Et quand on lit qu’en 50 ans, 50% des sons de la nature ont disparu, on se dit qu’il faut se dépêcher d’enregistrer le chant du monde avant que la musique ne s’arrête. 

Acoustique : quand la science écoute le chant du monde : c’est le programme fragile et mélodieux auquel nous tendons l’oreille tout au long de cette heure. Bienvenue dans la Méthode scientifique.

Pour comprendre comment on met la nature sur écoute pour mieux en saisir son fonctionnement et son évolution, nous recevons aujourd’hui Jérôme Sueur, éco-acousticien et maître de conférence au Muséum national d’histoire naturelle. A ses côtés, Thierry Aubin, directeur de recherche CNRS, responsable de l’équipe communication acoustique au au Laboratoire Neurobiologie de l'Apprentissage, de la Mémoire et de la Communication à l’Université Paris-sud d’Orsay. 

 

Lire et écouter plus

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents