Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Une partie de l’air que vous respirez découle du caca d’hippopotame

Publié par wikistrike.com sur 12 Mai 2019, 09:47am

Catégories : #Ecologie - conso - biodiversité - énergie

Une partie de l’air que vous respirez découle du caca d’hippopotame

La disparition de l'espèce serait une catastrophe pour la planète entière

 

Les hippopotames jouent un rôle assez surprenant dans la survie de notre écosystème. En effet, leurs excréments nous aident à respirer. Explications.

LES EXCRÉMENTS D’HIPPOPOTAME RENFERMENT DU SILICIUM

Si l’on avait déjà vu que notre urine pouvait aider la planète, il s’avère que les rejets d’animaux peuvent aussi avoir un impact écologique positif. En effet, selon une nouvelle étude, les selles d’hippopotame peuvent jouer un véritable rôle dans la protection de la planète selon une nouvelle étude.

Ainsi, un groupe de chercheurs mené par le biologiste Jonas Schoelynk a enquêté sur les habitudes alimentaires de l’hippopotame. C’est ainsi qu’ils ont découvert que l’animal consommait jusqu’à 800 kilogrammes de siliciumcontenu dans les plantes qu’il broute, et la moitié est alors excrétée dans l’eau plus tard dans la journée. 

Ce silicium sera alors utilisé par des algues microscopiques, les diatomées, qui en ont besoin pour réaliser leur coquille appelée le frustule. L’hippopotame apporte donc indirectement son soutien aux diatomées, qui jouent elles-mêmes un rôle essentiel à notre planète.

 

LES DIATOMÉES PRODUISENT DE L’OXYGÈNE

Ces algues réalisent la photosynthèse, une synthèse chimique bien connue qui consiste à transformer le dioxyde de carbone en oxygène. Si de nombreuses plantes réalisent la photosynthèse et contribuent donc à la production d’oxygène, les diatomées produiraient jusqu’à 20 % de l’oxygène que nous respirons. C’est pourquoi elles sont aussi essentielles à toute forme de vie sur Terre.

La photosynthèse est indispensable pour la production d’oxygène

LA DISPARITION DES HIPPOPOTAMES SERAIT DONC UN DÉSASTRE ÉCOLOGIQUE

Si l’on reconstitue la chaîne, c’est donc bien l’hippopotame qui fournit le silicium permettant aux diatomées de survivre dans leur milieu. Mais l’hippopotame fait bien partie des espèces en voie de disparition. De plus, ses excréments sont également dangereux pour d’autres formes de vie. Les hippopotames, précieux mais dangereux, sont donc une espèce compliquée à gérer.

Pensez-vous qu’il faut prendre des mesures pour les protéger ?

 

Source

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents