Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Accord de Paris: Selon le Haut Conseil pour le Climat, les efforts de la France sont pitoyables

Publié par wikistrike.com sur 29 Juin 2019, 07:50am

Catégories : #Ecologie - conso - biodiversité - énergie

Accord de Paris: Selon le Haut Conseil pour le Climat, les efforts de la France sont pitoyables

La France s’est lancée dans un combat pour réduire au maximum ses émissions de gaz à effet de serre. Mais les efforts déjà faits sont loin d’être suffisants. Il faudrait même revoir la copie sur certains points. C’est ce qu’a révélé le Haut Conseil pour le Climat dans un rapport publié le 26 juin dernier.

DES OBJECTIFS LOIN D’ÊTRE ATTEINTS

Dans son rapport, le Haut Conseil pour le Climat a présenté les premiers résultats des mesures prises suite aux accords de Paris. Si les engagements ont tous été appliqués, le Conseil signale que ces efforts sont « largement insuffisants pour stabiliser le réchauffement climatique à venir« . En France, l’objectif principal est d’arriver à ne plus émettre de gaz à effet de serre en 2050.

Pour cela, des paliers ont été fixés afin de faciliter la progression. Or, pour la période 2015-2018, il n’est pas atteint. « La baisse des émissions de 1,1 % par an en moyenne pour la période 2015-2018 est beaucoup trop faible et très inférieure à la décroissance visée de 1,9 % par an. » Ce constat impacte les budgets carbone alloués aux paliers futurs car d’après le HCC, ils sont mal calculés.

 

 

DE GROS EFFORTS À FAIRE DANS CERTAINS SECTEURS

Au-delà des grands objectifs, le rapport du Haut Conseil pour le Climat s’est penché sur les questions du quotidien. Les secteurs du bâtiment, des transports et de l’énergie ont été pointés du doigt. Dans le premier, le HCC signale que la consommation d’énergie stagne au lieu de diminuer. Il y a beaucoup de pertes dans « près de la moitié des logements en location du parc privé » et les rénovations sont « peu performantes ».

Coté transports, il y a encore du retard dans le développement des transports électriques pour les voyageurs. Le problème est également présent pour le transport de marchandises. Elles sont encore trop peu acheminées par le rail. Le HCC regrette également « l’absence de l’éco-taxe ».

Quant au domaine de l’énergie, le HCC a constaté que l’objectif de déploiement des énergies renouvelables n’est que « partiellement atteint ». Il a toutefois enregistré une baisse de la consommation de charbon et de pétrole. Mais cette dernière est trop lente.

L’un des bus électriques du réseau d’Amiens © Commons Wikipedia / BB 22385

QUE DOIT FAIRE LE PAYS POUR INVERSER LA TENDANCE ?

L’une des actions évoquées serait de remettre en place la taxe carbone. Interrompue suite au mouvement des Gilets jaunes, elle est selon le Haut Conseil pour le Climat un « instrument efficace » pour limiter les émissions de gaz. Cependant, un remaniement est nécessaire pour que les Français l’acceptent. Le Conseil préconise notamment de proposer des primes à la conversion basées sur les revenus des automobilistes.

Enfin, la dernière mesure à prendre serait de supprimer les subventions accordées aux producteurs d’énergies fossiles. Alors que le pays veut réduire ses émissions de gaz à effet de serre, il aurait alloué 6 milliards d’euros de subventions à ces énergies en 2017. Sachant que la France veut totalement supprimer ces aides d’ici 2025, de gros efforts sont encore à faire avant d’y parvenir.

 

Source

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents