Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

L‘Allemagne valide l’abattage des poussins mâles, jugés non rentables

Publié par wikistrike.com sur 15 Juin 2019, 08:31am

Catégories : #Ecologie - conso - biodiversité - énergie

Ils sont broyés et asphyxiés en masse dès la naissance

Ils sont broyés et asphyxiés en masse dès la naissance

Ce mardi 11 juin 2019, la Cour administrative fédérale allemande s’est prononcée sur le sort de millions de poussins mâles. Il a notamment été décidé que la filière avicole continue d’avoir le droit d’éliminer des millions de poussins mâles jusqu’à ce qu’une méthode permette de le faire directement dans le feu à grande échelle. L’élimination industrielle de millions d’individus par les éleveurs est justifiée par l’argument de la “non-rentabilité”.

QUID DE L’ÉTHIQUE ? 

La Cour administrative fédérale allemande, qui est par ailleurs la plus haute juridiction administrative de l’Allemagne, devait statuer sur ces méthodes utilisées sur les poussins mâles. Il fallait vérifier et trancher sur le fait que cette pratique soit conforme avec l’article premier de la loi sur la protection des animaux, qui stipule que “personne n’est en droit d’infliger aux animaux des douleurs, souffrances ou dommages sans motif raisonnable”. La Cour a ainsi jugé que cette pratique repose sur un “motif raisonnable jusqu’à l’apparition (…) de méthodes pour déterminer le sexe dans l’œuf”. Malgré tout, cette validation n’est que transitoire, rappelle la Cour.

Il faut bien rappeler que les poussins éclosent généralement dans des couvoirs. À partir de là, un tri est mis en place : les femelles, qui auront le rôle de poules pondeuses sont directement vendues aux éleveurs. Les mâles n’ont pas cette chance et sont généralement immédiatement tués, en raison de leur manque de rentabilité et de leur coût, s’il fallait les élever et les nourrir. Également, ils ne peuvent pas servir dans la production de poulets de chair. C’est en tout cas ce que jugent les industriels, qui considèrent que les poussins mâles nés dans cette filière dite de “ponte” ne respectent pas les termes de croissance et de “conformation de carcasse”, comme l’explique l’Institut technique d’aviculture (Itavi).

Il y a donc une décision en faveur de l’intérêt économique de toute une industrie. Du moins, dans l’immédiat. Les éleveurs estiment que les mâles n’ont pas d’intérêt dans la filière, représentent un coût trop élevé et seules les femelles sont dignes d’intérêt. Pourtant, ce débat remonte à 2013 en Allemagne, quand le ministère de l’Agriculture de la région de Rhénanie-du-Nord-Westphalie a voulu s’attaquer à l’élimination en masse des poussins mâles. Malheureusement, les éleveurs avaient alors gagné ce combat juridique, renvoyant la décision à la Cour administrative fédérale allemande.

 

Lire la suite de l'article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents