Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Tchernobyl: Les vrais chiffres effrayants loin de la vraie vérité ?

Publié par wikistrike.com sur 11 Juin 2019, 08:33am

Catégories : #Ecologie - conso - biodiversité - énergie, #Santé - psychologie

Tchernobyl: Les vrais chiffres effrayants loin de la vraie vérité ?

La mini-série Chernobyl passe actuellement à la télévision française. A cette occasion, nous remettons ici les chiffres absolument effrayants de cette catastrophe minimisée par les autorités soviétiques d'alors, mais aussi par l'Etat français, et plus généralement, par l'ensemble des pays occidentaux, qui définissent encore de nos jours Tchernobyl de simple 'accident" industriel. 

Les faux steaks en provenance de Pologne, la viande de cheval également en provenance des zones contaminées par le nuage radioactif ne sont que des petits problèmes. Car que mangeons-nous vraiment aujourd'hui, plus de 30 ans après ? 

 

L'article ci-dessous remonte à 2016.

Alexander Doyle pour WikiStrike

> « Neuf milions d'adultes et plus de deux millions d'enfants souffrent des conséquences de Tchernobyl, et la tragédie ne fait que commencer », déclare Kofi Annan, secrétaire général de l'Onu en 1995.

> Aujourd'hui, cinq millions d'Ukrainiens, Biélorusses et Russes vivent toujours dans des territoires irradiés à divers degrés. 

> On compte encore aujourd'hui 430 000 cas de cancers mortels à venir.

> En quatre ans, quelque 600 000 Soviétiques, connus depuis sous le nom de « liquidateurs »(vidéo ci-dessous), sont dépêchés sur les lieux de l'accident avec une faible protection, voire aucune, pour éteindre l'incendie, construire une chape de béton afin d'isoler le réacteur accidenté et nettoyer les territoires aux alentours.

50 000 des liquidateurs meurent très rapidement, 200 000 sont invalides ou handicapés.

 

 

 

> Aujourd'hui, le bilan humain de la catastrophe fait toujours débat. Le comité scientifique de l'ONU (Unscear) ne reconnaît officiellement qu'une trentaine de morts chez les opérateurs et pompiers tués par des radiations aiguës juste après l'explosion, mais selon certaines estimations le bilan se chiffre en milliers. 

Le président ukrainien est venu appuyer ces chiffres. « Le nombre de personnes tuées ou devenues invalides se chiffre malheureusement à des centaines de milliers », a-t-il dit ce mardi. 

Malgré la catastrophe, trois autres réacteurs de Tchernobyl ont continué de produire de l'électricité jusqu'en décembre 2000. 

> Le « sarcophage » de béton bâti à la va-vite en 1986 au-dessus du réacteur accidenté menaçant de s'écrouler et d'exposer à l'air libre 200 tonnes de magma hautement radioactif, la communauté internationale s'est engagée à financer la construction d'une nouvelle chape plus sûre. 

A cette fin, un fonds géré par la Berd a été créé et, au fil des années, les fonds ont été réunis pour ce projet d'un coût total de 2,1 milliards d'euros. 

Une gigantesque arche étanche en acier, lourde de 35 tonnes et haute de 110 mètres, déjà assemblée, va être glissée au-dessus de la vieille chape pour devenir opérationnelle en 2017. 

« Depuis 2012, on est en train de monter l'arche » et « on la poussera au-dessus du sarcophage construit par les Soviétiques en novembre prochain », a déclaré mardi Nicolas Caille, patron du consortium Novarka, sur BFM Business. 

 

Source

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents