Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Liste complète du carnet noir de Jeffrey Epstein

Publié par wikistrike.com sur 13 Août 2019, 15:27pm

Catégories : #Politique internationale, #Social - Société

Liste complète du carnet noir de Jeffrey Epstein

Près d'un mois après son inculpation pour trafic sexuel sur mineures, Jeffrey Epstein a été retrouvé mort dans sa cellule. En dehors des révélations sur ses contacts outre-Atlantique, le milliardaire avait également des liens en France...

 

Liste complète du carnet noir ici

 

Le 10 août au matin, le milliardaire Jeffrey Epstein (66 ans) était retrouvé mort dans sa cellule de prison à Manhattan. Un «suicide apparent» (selon la formulation du FBI) qui, de l'aveu même du procureur général des Etats-Unis, William Barr, équivalent américain du ministre français de la Justice, soulève «de graves questions auxquelles il faut répondre». La mort de l'homme d'affaires américain n'est pas pour faciliter l'enquête du FBI, qui aurait mené une perquisition dans la résidence de Jeffrey Epstein sur l'île de Little St. James, dans les Iles Vierges. Mais les investigations sur les agissements et le réseau d'Epstein pourraient s'étendre au-delà du territoire américain. De fait, constatant des «liens avec la France», les secrétaires d'Etat Marlène Schiappa et Adrien Taquet ont demandé le 12 août une enquête sur les agissements de Jeffrey Epstein. Contacté par Mediapart, le parquet de Paris a annoncé analyser les éléments qui lui ont été transmis «afin de déterminer si une enquête doit être ouverte sur le territoire français». Que sait-on des liens avec la France du riche pédophile présumé ?

 

Un luxueux pied-à-terre à Paris

Tout d'abord, lorsqu'il a été arrêté sur sol américain le 6 juillet, le financier revenait d'un séjour à Paris. Plus précisément, selon un communiqué du 12 juillet de l'ONG de protection des enfants Innocence en danger, il rentrait d'«un séjour de plusieurs semaines en France». De fait, comme l'a rapporté le 11 août le quotidien américain The Miami Herald, Jeffrey Epstein possédait un pied-à-terre à Paris qu'il occupait régulièrement. Une résidence cossue dans le XVIe arrondissement de la capitale, sur la très huppée avenue Foch.

De potentielles victimes françaises

 

Dans un communiqué de presse publié sur Twitter dès le 12 juillet, Innocence en danger alertait les autorités françaises : «Il est légitime de se demander s'il n'y a pas de victimes mineures, dans l'Hexagone.» Un signalement avait été fait au parquet quelques jours plus tard. Mais ce n'est qu'après le décès du pédophile présumé, que des membres de l'exécutif se sont fait le relais de cette inquiétude.

«[Jeffrey Epstein] avait forcément des "masseuses" françaises [terme renvoyant à de probables esclaves sexuelles], avec la complicité de beaucoup de gens», renchérissait Homayra Sellier, fondatrice et directrice d'Innocence en danger, le 20 juillet dans des propos rapportés par L'Express.

Dans une lettre ouverte publiée le 12 août sur le site de L'Obs, la même organisation avance encore : «De source fiable, Innocence en Danger a eu confirmation récemment que plusieurs victimes du réseau prostitutionnel créé par Jeffrey Epstein et ses complices, sont également de nationalité française.»

Un petit carnet regorgeant de noms...

Si les révélations sur l'entourage de Jeffrey Epstein aux Etats-Unis se sont rapidement multipliées, le «carnet noir» du milliardaire, subtilisé il y a plusieurs années par son majordome, mentionne les coordonnées (entre autres) de ses contacts en France. Publié en 2015 sur le site américain Gawker, notamment connu pour ses révélations explosives et le fait d'héberger plusieurs blogs populaires, le carnet d'adresses de Jeffrey Epstein liste ainsi plusieurs contacts répertoriés par ordre alphabétique, tantôt par noms, tantôt par catégories.

A côté de noms et de coordonnées d'établissements prestigieux de la capitale, comme que le restaurant gastronomique L'Arpège ou Le Voltaire, une rubrique attire l'attention. Sous la mention «Massage – Paris», figurent en effet les contacts, masqués, de femmes telles que «Deborah», «Carolina», «Karine», ou encore «Donna». A côté de certains prénoms, les mentions «speaks NO english» ou encore «speak little english».

Comme l'explique Mediapart le 13 août, la catégorie est loin d'être anodine au vu des faits reprochés à l'homme d'affaires américain. «Jeffrey Epstein agrémentait ses déplacements de "massages", mot codé pour ce qui s'apparente à des années d'abus sexuels sur des jeunes femmes mineures», précise le site d'investigation.

Un Français potentiel «pourvoyeur d’adolescentes»

 
Le même article de Mediapart mentionne le nom d'un ami de Jeffrey Epstein : Jean-Luc Brunel, «l’agent de mannequins français, à la réputation sulfureuse, accusé par des victimes d’avoir été un de ses "principaux pourvoyeurs" d’adolescentes». Comme le rapporte le site d'investigation, le dirigeant de l'agence internationale MC2 (anciennement Karins USA), est «cité à de nombreuses reprises dans l'épais dossier judiciaire accumulé aux États-Unis depuis près de quinze ans».

Virginia Roberts Giuffre, une des principales accusatrices de Jeffrey Epstein, mentionnait, en effet, le rôle présumé de Jean-Luc Brunel dans une plainte déposée en 2015. «[Jean-Luc Brunel] dirigeait une sorte d’agence de mannequins et semble avoir eu un arrangement avec les autorités américaines pour obtenir des passeports et d’autres documents de voyage pour de jeunes filles. Il amenait ensuite ces jeunes filles, âgées de douze à vingt-quatre ans, aux États-Unis à des fins sexuelles et les remettait à ses amis, Epstein compris», accusait-elle alors. De lourdes accusations qu'a toujours niées Jean-Luc Brunel.

Autre personnage qui possède la nationalité française, Ghislaine Maxwell, ancienne maîtresse de Jeffrey Epstein, est elle aussi soupçonnée d'avoir agi comme rabatteuse, ce qu'elle dément.

Un réseau pédocriminel international ?

Yael Mellul, présidente de l'association Femme & Libre citée par Le Parisien, rappelle en outre que d'autres noms de citoyens français apparaissent dans les documents d'enquête déclassifiés par la justice des Etats-Unis. Virginia Roberts Giuffre rapportait ainsi avoir dû pratiquer, alors qu'elle était mineure, «des massages érotiques et autres services au propriétaire d'une grande chaîne d'hôtels en France». L'ancienne avocate, qui a écrit au procureur de Paris le 12 août, prévient : «La dimension internationale de ce réseau pédocriminel ne peut rester aux portes de la France.»

 

Source

Louis Albert de Broglie: militant écologiste français.
 
Chris Brown: chanteur R&B récemment accusé de viol aggravé.
 
Jean Luc Brunel: directeur de l'agence de modèles MC2  qui sautait sur les gamines qu’il avait sous sa responsabilité dans son agence de mannequins. Servirait de rabatteur pour Epstein. 
 
Naomi Campbell: mannequin.
 
Prince Pierre d'Arenberg
 
Ralph Fiennes: acteur.
 
Dustin Hoffman: acteur accusé accusé d'agressions sexuelles à plusieurs reprises
 
Mick Jagger: chanteur.
 
L'avocat de Michael Jackson.

Edward Kennedy: Sénateur .

 
Henry Kissinger: Ancien secrétaire d'État des États-Unis, membre permanent du Bilderberg.
 
Rupert Murdoch
 
Evelyn de Rothschild: financier britannique et un membre de la famille Rothschild.

Jessica de Rothschil: fille d'Evelyn.

 
Edouard de Rothschild: homme d'affaires franco-israélien né à Neuilly.
 
David Rockefeller
 
Prince Salman
 
Kevin Spacey: pédophile ayant voyagé dans le "lolita express" d'Epstein.
 
John Gutfreund: Banquier, PDG de Salomon Brothers.
 
David Koch: homme d'affaire, propriétaire de Koch Industries, 8ème fortune au monde.
 
Ehud Barak: Ancien premier ministre d’Israël.
 
Ehud Olmert: Ancien premier ministre d’Israël.
 
Leslie Wexner: (entouré) Milliardaire, PDG de L Brands.
 
Bruce King: Ancien gouverneur du Nouveau-Mexique.
 
Bill Richardson: Ancien gouverneur du Nouveau-Mexique et candidat démocrate à la présidence.
 
Peter Soros, le neveu de George Soros.
 
Ivana, Ivanka, Robert et Donald Trump (accusé de viol sur mineur dans un manoir d'Epstein)
 
Chris Tucker: acteur qui a voyagé dans le "lolita express" d'Epstein.
 
Prince Michel de Yougoslavie
 
John Kerry
 
Henry Kravis: Comité de direction du Bilderberg.
 
George Mitchell: Ancien sénateur américain, président de The Walt Disney Company de mars 2004 à janvier 2007 et envoyé spécial au Proche-Orient, travaillant sous la présidence de Barack Obama et la secrétaire d'État Hillary Clinton.
 
Charlie Rose: CBS, accusé par 27 femmes de harcèlement sexuel.  

Mike Wallace: CBS

Barbara Walters: ABC

Mortimer Zuckerman :propriétaire du  New York Daily News)

Richard Branson: fondateur de Virgin group, 261e personne la plus riche du monde.

Steve Forbes: rédacteur en chef du magazine économique Forbes, ainsi que le PDG de la maison d'édition Forbes Inc).

Ghislaine Maxwell: fille de l'agent du Mossad Robert Maxwell. Co-conspiratrice, actuellement en fuite. Elle a affirmé il y a quelques semaines à ses amis qu'elle allait totalement disparaître. Selon elle, les filles violées par Epstein "ne représentent rien, ce sont des détritus".



MAJ 13/08: liste de noms supplémentaires

Jose Maria Aznar, président du gouvernement espagnol de 1996 à 2004.

Clive Bannister: PDG de Phoenix Group Holdings PLC. Ancien PDG de la banque privée du groupe HSBC en juillet 2001. Suspecté en 2017 de blanchissement d'argent.
Edgar Bronfman, Jr: homme d'affaires américain qui est actuellement associé directeur chez Accretive LLC, société de capital-investissement axée sur la création et l'investissement dans des sociétés de technologie. Frère de Clare Bronfman qui a récemment plaidé coupable dans l'affaire de la secte sexuelle NXIVM. Son autre sœur Sara est aussi impliquée.

Matthew Freud: à la tête de Freud Communications , une firme internationale de relations publiques basée au Royaume-Uni. Son arrière grand-père est Sigmund Freud.

Princesse Olga de Grèce

Charles Wesley Turnbull: gouverneur des îles Vierges de 1997 à 2007.

Jacques Villeneuve: pilote automobile

Baron George Weidenfeld:  éditeur, philanthrope et chroniqueur de presse à la BBC. Membre de la Chambre des lords.

Prince Michel de Yougoslavie. Membre de la famille royale Karađorđević et prince de Yougoslavie en tant que descendant d'Alexandre Karađorđević, prince de Serbie.

Sarah Kellen: Assistante et co-conspiratrice d'Epstein. A l'instar de Maxwell, elle lui procurait des filles.

Prince Bandar ben Sultan: Membre de la famille Al Saoud, chef de l’agence de renseignements d’Arabie saoudite de 2012 à 2014.

Walter Isaacson:  président directeur général d'Aspen Institute. Il a également été PDG de CNN et directeur de la rédaction du magazine Time, pour lequel il est actuellement chroniqueur

David Cook: auteur-compositeur-interprète de rock américain. Cité comme étant un témoin étant en contact quotidien avec des mineurs.

Katie Ford: ancienne directrice générale de l’agence de mannequins Ford Models de 1995 à 2007.

David Seth Kotkin (alias David Copperfield) : ne figure pas directement dans le black book mais le FBI a retrouvé des messages réguliers de Copperfield lors de son raid dans la maison d'Epstein à NY. Son nom a été explicitement rajouté à la main par Alfredo Rodriguez. Copperfield a été accusé en 2018 d'agression sexuelle sur une mineur.



De même le créateur des Simpsons Matt Groening n'y figure pas mais il a pourtant déjà voyagé dans le jet d'Epstein. Le milliardaire avait d'ailleurs demandé à Virginia Roberts qu'elle fasse un massage des pieds à Groening.

Petite info intéressante au passage. On retrouve un parallèle  autour de toutes ces affaires pédo-élitistes et d'agressions sexuelles: les Clinton.

* Epstein a donné 25 000$ aux Clinton via son ONG C.O.U.Q. Foundation.
* Les dirigeants de la secte sexuelle NXIVM ont fait don de 29 900 $ à la campagne présidentielle 2006 d’Hillary Clinton – et au moins trois responsables de NXIVM sont des membres «sur invitation seulement» de la Clinton Global Initiative.

* James Alefantis, l'homme au cœur du scandale du pizzagate organisait des levées de fonds pour Hillary Clinton.

On trouve également les numéros d'une quarantaine au moins de femmes potentiellement victimes d'Epstein en France et notamment à Paris dans la rubrique "massage":

 
 
 
Video: RT
 
Traduction: Wanted Pedo
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents