Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Sans autre solution, le Japon se dit prêt à rejeter les eaux radioactives de Fukushima dans l’océan

Publié par wikistrike.com sur 17 Septembre 2019, 08:30am

Catégories : #Ecologie - conso - biodiversité - énergie

Sans autre solution, le Japon se dit prêt à rejeter les eaux radioactives de Fukushima dans l’océan

Le ministre japonais de l’Environnement considère qu’il est inévitable de rejeter en mer l’eau pleine de tritium stockée dans les réservoirs de la centrale nucléaire de Fukushima, ravagée par le tsunami de mars 2011. Une solution qui inquiète mais qui est envisagée depuis longtemps.

LE PROBLÈME DES EAUX CONTAMINÉES DE FUKUSHIMA

Huit ans après le tsunami qui avait gravement endommagé la centrale de Fukushima en mars 2011, les problèmes provoqués suite à cette catastrophe persistent encore. Le gouvernement japonais s’inquiète sur l’avenir des eaux contaminées, stockées dans les réservoirs de la centrale. Les réacteurs endommagés sont encore refroidis par de l’eau issue des nappes phréatiques et l’eau déjà présente dans les circuits de refroidissement. Mais au contact des réacteurs, l’eau est à son tour contaminée par des éléments toxiques. Alors comment se débarrasser de toute cette eau radioactive ?

Il y a quelques jours, le ministre de l’Environnement japonais, Yoshiaki Harada, a déclaré que la seule solution à ce problème était de rejeter l’eau contaminée dans l’océan Pacifique : “La seule option sera de la drainer vers la mer et de la diluer, a déclaré lors d’un point presse le ministre Yoshiaki Harada. La totalité du gouvernement va en discuter, mais j’aimerais donner mon simple avis. » Une déclaration qui a été très mal perçue par le gouvernement japonais qui a aussitôt donné un blâme à son ministre de l’Environnement. 

Le porte-parole de l’exécutif, Yoshihide Suga, a immédiatement réagi, en qualifiant de « personnels » les propos de Yoshiaki Harada. Pourtant la possibilité de déverser les eaux contaminés dans l’océan n’est pas nouvelle et est envisagée depuis déjà plusieurs années. Mercredi dernier, le gouvernement japonais a remanié son équipe et Yoshiaki Harada a été destitué de ses fonctions. Il a été remplacé par Shinjiro Koizumi. Ce dernier a affirmé qu’il souhaite se débarrasser de toutes les centrales nucléaires au Japon, pour ne pas que la catastrophe de Fukushima se reproduise. En effet, le taux de séismes est très élevé au Japon.

Lire la fin ici

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents