Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Coronavirus au 29 mars 0h00 GMT: «America first»

Publié par wikistrike.com sur 29 Mars 2020, 08:34am

Catégories : #Santé - psychologie

Coronavirus au 29 mars 0h00 GMT: «America first»

Avertissement du jour: Le temps des fake news est arrivé sur les sites internet les plus divers. Elles affectent aussi bien l’information mainstream que les sites alternatifs. Le problème de ces fake news est qu’elles sont relayées à la vitesse de la lumière par une multitude de citoyens prêts à croire n’importe quoi dès lors qu’ils ne croient plus vraiment à la parole des politiques et de l’exécutif.

Deux exemples concrets :

1 – Hier matin, un site prétendait que l’épidémie était repartie en Chine et que les statistiques chinoises pourraient dissimuler quelques 20 millions de décès parce que le nombre d’abonnements au téléphone «aurait» diminué de 20 millions selon une source, évidemment anonyme, supposée être membre de l’OMS. Comme pour toute arnaque internet, le site affichait tous les signes extérieurs de respectabilité. L’auteur, prudent, déclarait tout de même qu’il espérait se tromper…..

2 – Dans le journal Ouest France, deux journalistes (débutants?) qui n’avaient probablement pas lu, il y a 48 heures, mon bulletin Covid-19, ont donné libre cours à leur russophobie institutionnelle, en laissant entendre que les statistiques russes «pourraient» bien être minimisées et que la gestion de l’épidémie par les Russes était criminellement laxiste et risquait de mettre en péril la santé de toute l’Europe. Les deux co-auteurs du texte soupçonnaient la Russie de ne pas confiner partout aussi fort que nous pour en tirer un avantage économique après crise et ce, au détriment de la santé de leur population et de celle du reste de l’Europe. Ils concluaient par cette phrase superbe: «Comme on le devine, nous ne sommes pas ici en mesure de proposer des réponses crédibles à ces différentes questions»Autrement dit, ils n’avaient rien à dire de crédible, mais ils le disaient quand même sous forme d’allégations et d’insinuations. On est entré dans le grand «n’importe quoi»…..et ces deux journalistes d’Ouest France devraient retourner à l’école de formation et y réapprendre les fondements de leur métier.

Ce qui m’a attristé, c’est que ces articles m’ont été rapportés, pour le premier par des lecteurs qui doutaient (quand même) de la véracité de l’article, pour le second par un individu prêt à reprendre à son compte les allégations et insinuations des deux auteurs au seul motif que c’était écrit dans le journal Ouest France.

Ma conclusion: Le temps des fake news sur le Covid-19 arrive. Soyez vigilant, ne croyez pas n’importe quoi, vérifier les sources plutôt deux fois qu’une (pas de source anonyme ou douteuse).

Utilisez votre bon sens et votre cerveau. Ne jamais croire un média mainstream (ou alternatif) sur parole, surtout sur des sujets chauds de géopolitique ou de politique étrangère. Ces journaux mainstream ne sont guère crédibles que sur les résultats sportifs, les programmes de spectacles et sur la météo, et encore…. Relisez les conseils donnés dans mon article de mars 2018: https://reseauinternational.net/etre-bien-informe-ca-se-merite/

*

Situation de l’épidémie COVID-19 au 29 mars 2020 à 0h10 GMT

Depuis le début de l’épidémie:

199 pays ont été affectés par le virus, pour 662 598 (+66 232) cas déclarés.

30 840 décès (+ 3 600 hier) ; 141 468 guérisons (+ 8 460 hier) ;

490 290 patients (+ 56 000 hier) en cours de soins, dont 25 444 en état critique (+ 2 000 hier).

A noter que 53 pays ont eu moins de 10 cas détectés (43 d’entre eux ne comptent aucun décès, et les 10 autres ne comptent chacun qu’un seul décès.)

47 pays comptent entre 10 et 100 cas détectés depuis le début de l’épidémie pour un total de 26 décès

  • 3 496 nouveaux décès du coronavirus (+ 314 par rapport à la veille) dans la seule journée du

28 mars. Cela représente plus que les pertes totale de la Chine ….en une seule journée.

  • 16 pays (+3) ont déclaré plus de 100 décès depuis le début de l’épidémie (Italie, Chine,

Espagne, Iran, France, USA, Royaume Uni, Pays Bas, Corée du Sud, Allemagne, Suisse, Belgique, Suède, Turquie, Portugal et Brésil).

  • Sur les 30 840 décès enregistrés dans le monde depuis le début de l’épidémie, 29 615 l’ont étédans ces 16 pays (96%) et 24 005 (77,8%) dans les pays occidentaux (US, UE, OTAN).

3210 des 3 496 décès d’hier (91,8%) sont « US, UE, OTAN ». C’est ce camp qui paiera le prix le plus fort tant sur le plan humain que sur le plan économique (récession inévitable, crise économique possible)

La journée du 28 mars mars est la pire de l’épidémie, à ce jour, pour tous les indicateurs au niveau de la planète: Nouveaux cas, décès, cas critiques. En une seule journée, le monde aura enregistré plus de pertes que la Chine pendant toute l’épidémie. Les jours qui viennent seront très difficiles pour l’Italie et l’Espagne qui voient s’approcher le sommet de la vague, et de plus en plus difficile pour les États-Unis, la France et le Royaume Uni dont les courbes de nombre de cas, de décès et de cas critiques quotidiens ne vont pas cesser de monter pendant dix à quinze jours.

S’agissant de l’Iran, le nombre de nouveaux cas et de décès quotidiens sont en légère hausse, sans plus, mais la situation reste difficile en raison de l’embargo USA-UE-OTAN sur les médicaments.

Reprenons dans l’ordre ces états :

America First: Les USA battent tous les records quotidiens existant à ce jour à l’exception de celui des décès quotidiens pour un seul pays. Au rythme où vont les choses, il devrait battre aussi ce record d’ici le 1er avril et dépasser alors les 1 000 morts par jour. Tôt ou tard, les USA devront prendre, eux aussi, un confinement plus dur, s’ils veulent se sortir d’affaire au plus vite. Cette épidémie fait aussi ressortir le côté détestable du système de santé américain. Hier un adolescent est mort en Californie car le centre de soin a refusé de le soigner. Le malheureux n’avait pas d’assurance santé …. Ce manque total d’humanité ne grandit pas l’Amérique aux yeux du monde qui la regarde….

Pour l’Italie qui ne parvient toujours pas à franchir le pic de l’épidémie, le nombre encore très élevé des décès est du, pour une large part, à la saturation des services de santé qui ne parviennent plus à prendre en charge tous les patients. On perd donc la vie, faute de pouvoir être soigné et des choix douloureux doivent être faits par le personnel soignant qui doit se fixer des priorités…. Le ressentiment monte de toute l’Italie contre l’Union Européenne. Il est exprimé avec rage dans une presse unanime. L’épidémie laissera des traces profondes contre cette Europe qui a failli. Le journal «Il Fatto Quotidiano a même titré hier: «Conte dit à une Europe morte d’aller se faire foutre»…..

L’Espagne enregistre aujourd’hui son plus mauvais bilan avec 844 décès, mais le nombre de nouveaux cas quotidiens est en baisse. Les causes des trop nombreux décès sont les mêmes qu’en Italie: le manque de moyens pour affronter la vague. Comme pour l’Italie, le franchissement du pic de l’épidémie est imminent.

La France semble avoir enfin résolu son problème de masque en organisant un pont aérien avec la Chine. Il ne lui reste plus que trois problèmes à régler en urgence avant l’arrivée du sommet de la vague qui ne fera que monter dans les dix jours prochains : Le problème des respirateurs, celui des tests qui semblent cruellement manquer et celui de la chloroquine.

Sur ce dernier point 3 éléments nouveaux sont à évoquer:

1 – La décision gouvernementale d’attribuer la chloroquine aux cas graves, c’est à dire aux mourants, va bien sûr déboucher sur le triste constat que ce médicament tue….. Ce n’est évidemment pas la prescription du professeur Raoult qui est d’administrer le médicament «lorsqu’il n’est pas trop tard »……

2 – L’IHU de Marseille vient de faire connaître sa nouvelle étude sur le traitement à la chloroquine portant non plus sur 24, mais sur 80 patients avec des résultats très encourageants; en outre, l’IHU du professeur Raoult vient de faire connaître, sous forme de comparaison, les résultats des traitements de 801 patients à l’hydroxychloroquine+azithromycine: le résultat est de 1 décès sur 801 patients traités. Ce bilan est bien meilleur que celui de l’hôpital public et tend à montrer que le professeur Raoult a raison. https://www.mediterranee-infection.com/covid-19/

3 – Les Russes semblent, eux aussi, donner raison aux travaux de Raoult en dévoilant leur nouveau médicament traitant le coronavirus. Ce médicament a été élaboré à partir des expériences chinoises et françaises (Raoult). Il est basé sur le médicament antipaludique Méfloquine.

https://fr.sputniknews.com/russie/202003281043417673-la-russie-devoile-son-medicament-pour-traiter-le-coronavirus/

S’agissant de la Grande Bretagne, elle est entrée avec retard sur les autres pays dans le circuit de l’épidémie. Elle a passé le cap des 1 000 décès et devrait maintenant commencer à souffrir.

Jour après jour, l’Iran se voit dépassé, au bilan de l’épidémie, par ses bourreaux de l’OTAN qui lui refusent toujours l’accès au médicaments. Mais par les temps qui courent, le soutien de la Chine, de la Russie, du Venezuela et de Cuba est peut être plus précieux que celui d’une OTAN en décomposition avancée.

Voici le tableau du jour:

Général Dominique Delawarde

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents