Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

BHL ministre des Armées : une dystopie croustillante

Publié par wikistrike.com sur 12 Avril 2020, 12:28pm

Catégories : #Politique intérieure

BHL ministre des Armées : une dystopie croustillante

Valeurs Actuelles publie une série sur le thème du « Roman d’été – le rôle de leur vie », de petites histoires très contemporaines et au ton romanesque. Jean-Marie Le Pen maire de Paris, Alain Finkielkraut éleveur de vaches, un brin d’absurde et de dérision. BHL est à l’honneur « Bernard-Henri Lévy, ministre des armées et des droits de l’homme – Où l’on voit que le philosophe règle la question du populisme et impose la démocratie dans le monde ». Revenons sur l’histoire que Harpalus, son auteur, nous brosse avec le sourire.

Un rapport russe publié en 2030

L’histoire est tirée d’un rapport que l’armée russe aurait trouvé en 2023, suite à son invasion de la France, et ensuite publié dans les journaux russes en décembre 2030.

En 2022, une coalition anti-populiste « Sauvons la démocratie », pour un sauvetage de l’Union Européenne actuelle, menée par Gérard Larcher remporte les élections. Premier fait d’armes, l’autonomie de la Seine Saint Denis, « territoire perdu de la république » laissé à l’administration des forces islamistes en présence. L’euro coule après la sécession de l’Italie et de l’Autriche.

Dans ce contexte, BHL, fort de son expérience libyenne et yougoslave, est désigné ministre de l’Armée et des Droits de l’Homme. Ovation des Joffrin, Pelletier, Berger et compagnie. Comme l’écrivait Chateaubriand de Napoléon, on prête toujours aux gens, une fois arrivés, un parcours doré. Le Philosophe-ministre, immédiatement, place son action sous les auspices du clivage barbarie-populisme contre liberté-démocratie.

L’armée, c’est le fer de lance de la liberté : « Apporter les Lumières de la démocratie et des droits individuels. » Pour installer la démocratie des assassinats démocratiques sont prévus. Soyez libres, c’est un ordre !

Nota Bene d’un alsacien : on saura se montrer ému et amusé par un passage entier qui rend hommage à cette gastronomie alsacienne « Qui chante les transports de l’esprit et des sens », lors d’un dîner choucroute vin blanc entre le président Larcher et de notre ministre.

L’anabase commence

Face à un président palot, condamnant la haine, qui parle vivre-ensemble et confiance envers les milices islamiques, BHL invoque les événements de 1934, la foule fascistoïde, la Résistance pour faire passer ses idées. Et ça passe, le voilà ministre des Armées, de l’Intérieur, et des Droits de l’homme. Tout s’accélère.

Peu après, une femme est lapidée dans les territoires autonomes dont les droits ont été élargi : Caroline de Haas en rend responsable le « mâle blanc ». le féminisme politique se fait l’allié objectif de l’islam politique. À Paris le 3 novembre 2022, un million de manifestants protestent. BHL fait tirer : 53 morts. Pas de liberté pour les ennemis de la liberté. BHL se fait philosophe, il cite Plaute, célèbre pour ses farces.

Les élections régionales s’annoncent mal, BHL constitue son groupe des 15 colonels pour « empêcher la France de retomber dans ses démons. » Au soir des élections le 6 décembre 2022, les populistes sont arrêtés. Dans la foulée, Bernard-Henri (Napoléon) Lévy fait un coup d’État pour « sauver la démocratie ». Comme pour tout coup d’État réussi, les médias dominants se déclarent en sa faveur. Il légitime son action en se plaçant dans la lignée de Solon et s’autoproclame protecteur universel de la démocratie.

Mr Human Rights

Dans les derniers paragraphes, on découvre la trajectoire politique du météore, surnommé par sa Cour Mr. Human Rights. Sa destinée : établir sa démocratie dans le monde entier, en politique intérieure, paix civile avec l’islam, prédominance des tribunaux coraniques dans les « régions automnes » qui moutonnent. Heureusement le Fascisme est éradiqué depuis les élections.

En politique extérieur, un carnage crescendo : assassinats de chefs d’État au Soudan, Guinée, etc. N’Djamena bombardée, 12000 morts. Maduro et 50000 vénézuéliens tués par des missiles français après que des navettes françaises aient violé les eaux de ce pays.

La farce devient une tragédie, l’ONU proteste mais ne fait rien. L’hubris atteint son paroxysme : BHL s’en prend à Poutine, leader du complot anti-démocratique mondial. Après les insultes, il déclenche le feu nucléaire. La Russie riposte en novembre 2023, huit millions de Français sont tués, la France est envahie. BHL est destitué, envoyé à l’hôpital Saint-Anne, il brandit à la main une déclaration des droits de l’homme, dont il se sert comme bâton pour agresser ceux qui passent devant sa chambre…

Comme disait Montaigne, le lecteur trouve ès écrits d’autrui des sens plus variés que son auteur, et bonifie le texte. Nous laissons à nos lecteurs le soin de lire et tirer les conclusions de cette délicieuse politique fiction réservée aux abonnés de Valeurs Actuelles, et de deviner le nom de son talentueux auteur, un alsacien amateur de choucroute peut-être ?

source:https://www.ojim.fr/bhl-ministre-des-armees-une-dystopie-croustillante-sur-valeurs-actuelles/

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents