Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Un crash global économico-monétaire occidental est en cours.

Publié par wikistrike.com sur 24 Avril 2020, 09:32am

Catégories : #Economie

Un crash global économico-monétaire occidental est en cours.

En 2017, je vous annonçais une récession européenne. Je l’avais constatée au travers de la baisse de la consommation d’énergie.

23 avril 2020 Zone euro: la crise des coronavirus porte un coup historique à l’activité des entreprises en avril. « Le Flash Eurozone Composite Purchasing Managers ‘Index (PMI), produit par IHS Markit, est passé de 29,7 en mars à 13,5 en avril, marquant le pire résultat depuis la première collecte de données en juillet 1998. En conséquence, le PMI a plongé encore plus bas que le 50 seuils qui distinguent l’activité commerciale en expansion de l’activité commerciale en contraction dans la zone euro. » SOURCE ICI

Il y a quelques jours, je vous postais un évènement extraordinaire: l’indice pétrolier WTI était en chute libre, avec des prix de vente négatif. Ceci exprimait simplement que l’économie US était à l’arrêt. Tout bêtement.

Aujourd’hui, nous allons évaluer l’effondrement économique en se basant sur l’évolution du PMI. Je vous laisse regarder les courbes. Pas besoin d’être docteur en économie pour voir la chute libre de l’activité de l’économie réelle de la zone transatlantique.

L’indice des directeurs d’achat1 est un indicateur composite de l’activité manufacturière d’un pays. Il est parfois désigné sous le sigle PMI ou avec l’expression « indice PMI » pour l’anglais purchasing managers index.Exprimé en pourcentage, il prend en compte les prises de commandes, la production, l’emploi, les livraisons et les stocks du secteur manufacturier. Il s’agit d’un indicateur reflétant la confiance des directeurs d’achat1. De fait, il est défini quatre indices PMI :

L’indice composite de l’activité globale

L’indice de l’activité des services

L’indice de la production manufacturière

L’indice de l’industrie manufacturière

Une valeur inférieure à 50 % indique une contraction de l’activité d’un secteur, alors qu’une valeur supérieure à 50 % indique une expansion de celui-ci1.(Wikipédia)

Définition du PMI selon IG Bank

L’indice PMI, pour “Purchasing Manager’s Index” (indice des directeurs des achats), est un indicateur permettant de connaître l’état économique d’un secteur. Au Royaume-Uni, Markit est en charge du PMI manufacturier, les services et le bâtiment.
Souvent, le PMI est un indicateur utile pour le PIB car la sortie du PMI est plus rapide et donne un meilleur aperçu des chiffres trimestriels du PIB. L’indice PMI manufacturier peut regrouper plusieurs indicateurs : des prix des importations en passant par les nouvelles commandes d’exportations. Les organisations qui réalisent l’indicateur PMI changent selon les pays.
Un indicateur PMI à 50 signifie que le secteur en question n’a pas évolué par rapport au mois précèdent. Un indicateur supérieur à 50 indique une croissance et un indicateur sous la barre des 50 indique une décroissance.
Malgré le déclin du secteur manufacturier dans de nombreuses économies, l’indicateur PMI manufacturier est encore considéré commune un indicateur économique important pour de nombreux analystes et traders.

Site de référence: https://www.markiteconomics.com/public?language=fr

Les graphiques du PMI par pays, voir ci-dessous, sont extraits du site tradingeconomics.com. Ils indiquent des valeurs à mars 2020

*

SUISSE

 

The procure.ch Manufacturing PMI in Switzerland dropped to 43.7 in March 2020 from 49.5 in the previous month but beating market expectations of 40, reaching its lowest level since July 2009. Output (-14.6 points to 34.5), new orders (-12.8 points to 32.8), employment (-8.4 points to 42.5), purchasing volumes (-2.9 points to 38.3) and sales stocks (-1.7 points to 48.4) declined. Meantime, purchasing costs rose slightly (+0.4 points to 47.2).      Source ICI

Je vous ai alertés dès 2015 au sujet d’une déflation qui frappait la Suisse. Quand une déflation se prolonge, cela donne une récession.

Et quand le pays est soumis à un confinement prolongé, cela donne une dépression.Et si la dépression devait se prolonger, cela finirait par donner un effondrement économique!

*

FRANCE

*

 

Grande-Bretagne

*

 

USA

*

 

Effondrement monétaire

L’effondrement économique est accompagné d’un effondrement monétaire (aussi sociétal, mais nous n’en parlerons pas ici).

EURO/Franc suisse

Boursorama

La débâcle de l’euro qui révèle un pillage historique de la substance des Etats-membres de la zone euro.

Ici la gagnante est en théorie la Suisse. Mais celle-ci perd immédiatement ses gains grâce au bilan gigantesque de la Banque nationale investie pour moitié en… euros. Les pertes vont être considérables et pour la BNS, mais aussi pour les actifs des banques qui ont été obligées de détenir des liquidités ou assimilées auprès de ladite… BNS.

Dans un communiqué, la BNS nous explique que « les positions en monnaies étrangères, lesquelles ont essuyé une perte de 41,2 milliards. »

Un jeu de massacre généralisé est en cours!

Regardez qui repart de plus belle! La Chine… non confinée!

… ce qui va dans le sens des pronostics faits par un des grands cabinets de conseils. Je me permets de vous mettre un extrait du livre Coup d’Etat planétaire:

Les lumières semblent s’être éteintes sur le leadership industriel et le tissu économique européens. L’industrie européenne semble avoir nourri les FTN qui sont devenues des entreprises globales avec lesquelles l’oligarchie phagocyte les processus globaux de production. L’Europe a tout naturellement perdu la guerre industrielle, après avoir perdu celle de la haute finance…

 L’éclipse de l’économie européenne peut être constatée dans un classement, présenté par une étude de PWC, dans le cadre de projections à l’horizon 2050[1]. Selon ces données le PIB chinois serait de $50 trillions, $34T pour les US, et de 28T pour l’Inde. Avec $78T, un espace marchand unique Chine-Inde serait alors deux fois plus gros que l’américain.  «The World in 2050Will the shift in global economic power continue?», PWC UK, 2015

En 2050[2] toujours, 6 des 10 premières économies mondiales seraient issues des pays émergents. Côté zone euro, seule l’Allemagne pointerait dans ce palmarès à la 7e place avec $6T de PIB. L’Union européenne verrait son PIB perdre environ 10 %. Quant au Royaume-Uni, il devrait occuper la neuvième place du top 10 devant la Russie, avec un PIB de 5,4 trillions contre 2,6 en 2017. La France serait hors course.

Enfin, selon les pronostics de PWC sur 2050, les populations occidentales seront à la peine. Le pouvoir d’achat du peuple américain qui pointe à la troisième place derrière les Chinois ou les Indiens, résume bien les perspectives. Cette perte de pouvoir d’achat annonce un délitement du tissu économique local au profit des oligopoles supranationaux, qui viendront s’installer durablement au niveau local. À ce stade, les PIB nationaux ne sont plus que des composants, en cours d’atomisation par les villes, puis d’intégration au PIB global.

 

  • [1] «The World in 2050Will the shift in global economic power continue?», PWC UK, 2015
  • [2] « Top 10 largest economies in 2050 », The european, Video 2017

*

RAPPEL UTILE

L’effondrement à venir ne peut être que global. Ecrit en avril 2016

 

Les articles et analyses publiés par des personnes politiquement indépendantes révèlent avec le temps leur pertinence avec un taux de prédictibilité impressionnant.

Des publications de ces personnes indépendantes, vieilles de plusieurs années restent incroyablement valables! Cela signifie qu’il est possible de pronostiquer correctement une évolution économique.

En revanche certains experts qui brillent sous les spots des plateaux télés ou de journaux réputés ont fait et continuent de faire des prévisions qui n’ont rien à envier à celles de Mme Soleil. A l’heure du big data, il suffirait d’exhumer leurs oeuvres et de les confronter à l’évolution réelle.

Prenez le cas de l’euro. Certains nous expliquaient dans les années 90 avec beaucoup de conviction qu’une monnaie unique européenne était LA solution à tous les malheurs économiques sans exception. Dans les années 2000, ils développaient la théorie que plus d’euro serait la solution à la crise des banques.

Les mêmes nous disent aujourd’hui que l’euro n’est pas la solution s’il n’est pas accompagné d’une gouvernance intégrée de l’économie, de la finance et depuis les Panama papers de la fiscalité. Plus on avance, plus la vision s’affine et converge vers une gouvernance européenne unique en attendant le gouvernement mondial.

Connaissez-vous le paradoxe de la grenouille? On saucissonne le projet final, histoire que vous vous adaptiez progressivement au changement même si celui-ci ne vous est pas profitable.

« Le paradoxe de la grenouille se fonde sur l’idée que si l’on plongeait subitement une grenouille dans de l’eau chaude, elle s’échapperait d’un bond. Alors que si on la plongeait dans l’eau froide et qu’on portait très progressivement l’eau à ébullition, la grenouille s’engourdirait ou s’habituerait à la température et finirait ébouillantée. »

Une élite a décidé que la planète devait être réorganisée. Il est prévu de passer d’un monde structuré autour de nations à un monde intégré dans toute sa complexité autour d’une élite apatride, apolitique, areligieuse et araciale. Une élite transnationale, mondialiste et élitaire base tous ses espoirs sur la technologie et la puissance de la Science. Une myriade de processus regroupés sous des organisations supranationales ont récupéré l’ensemble des activités étatiques, publiques et collectives.

Quid de l’Homme dans ce nouveau Système?

Deux catégories d’ »humains » se dessinent. La première catégorie concerne l’homme-élite qui deviendrait enfin un dieu.  La deuxième concerne la masse des hommes, devenue économiquement, écologiquement et socialement coûteuse voire inutile. Le projet de la réorganisation mondiale leur prévoit un avenir de  « … ».

Les trois points signifient que les concepteurs du modèle n’ont pas encore trouvé de solution au recyclage de ces quelques milliards d’individus dont les emplois sont confisqués par des robots qui eux n’ont aucune exigence salariale ou sociale, pas de maladie, corvéable à merci 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Imaginez un monde sans coûts salariaux, absentéisme, burnout, etc. Le rêve pour le casino!

Toute l’évolution de la société est sous nos yeux. Les composantes du puzzle sont étalées au grand jour. Il suffit pour cela de se donner la peine de reconstituer l’image finale.

Alors non , les Sciences Economiques ou politiques ne sont pas outillées pour fournir l’image finale, ni les solutions. Mais rien n’empêche les experts de faire appel à leur bon sens et d’alerter la société sur les dangers que courent l’humanité.

Il est plus rentable à court terme d’aller dans le sens du vent et d’écrire ce qui peut plaire à l’élite et au casino financier.

Beaucoup de reconnaissance à court terme. Mais  à long terme? Cette temporalité honnie par les dirigeants actuels doit nous amener à élaborer des pistes et des hypothèses sur les conséquences de ce monde qui semble défier tous les jours un peu plus la vie et la nature.

Pour entrer dans cette temporalité longue, au risque de déplaire à l’élite, il faut être interpellé par sa conscience. Alerter la masse des quelques milliards que le nouveau plan organisationnel mondial a omis (?) de leur prévoir leur place en tant qu’être humains. Cela est un devoir et une obligation éthiques pour ne pas dire morales!

Pourtant ce mot conscience, moteur de l’éthique n’a pas trouvé sa place dans le monde qui se prépare. L’intelligence artificielle érigée en nouvel alpha et oméga de l’élite post humaniste n’a pas de conscience. Elle a de l’intelligence métallique, rationnelle, optimisatrice, mécanique mais est dénuée de conscience, d’identité, d’émotions, de sentiments, de joie, de compassion, de tolérance et d’amour. Etant la tête pour ne pas dire le coeur du nouveau Système, elle imprime autant de nouvelles valeurs sociétales et de gouvernance.

Les experts complaisants qui omettent d’analyser la crise de manière holistique porte la lourde responsabilité de l’aveuglement général.

Paradoxe de la grenouille ou pas,  conscience ou pas, chaque jour nous rapproche un peu plus d’un magistral iceberg droit devant.

L’effondrement à venir ne sera pas financier. Il sera holistique et annonciateur du nouveau monde.

Liliane Held-Khawam

source : https://lilianeheldkhawam.com

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents