Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

«Une» créature venimeuse de 50 mètres de long découverte au fond de l’océan - vidéo

Publié par wikistrike.com sur 9 Avril 2020, 16:09pm

Catégories : #Ecologie - conso - biodiversité - énergie

«Une» créature venimeuse de 50 mètres de long découverte au fond de l’océan - vidéo

Les chercheurs du Schmidt Institute of Oceanology ont capturé dans des eaux profondes au large des côtes de l'Australie occidentale des séquences vidéo fascinantes laissant apparaître un prédateur unique ressemblant à un fil de 50 mètres de long luminescent. En réalité, il s’agit d’une colonie de créatures qui ne forment qu’une entité.

Une créature filamenteuse unique a été trouvée dans les canyons d'eau profonde de Ningaloo au large de la côte ouest de l'Australie. Ce siphonophore géant appartenant au genre Apolemia a été filmé par le véhicule sous-marin du Schmidt Institute of Oceanology.

Selon les scientifiques, le diamètre de son anneau extérieur était d'environ 15 mètres, et sa longueur pouvait atteindre 50 mètres, comparable à la hauteur d'un bâtiment de 11 étages. Il est probable qu'il s'agisse du plus grand exemple connu, explique la page Twitter du Schmidt Institute.

«Découvrez ce magnifique siphonophore géant de type Apolemia filmé lors de l'expédition dans les gorges de Ningaloo. Il semble probable que ce spécimen soit le plus grand jamais enregistré et se trouve dans une étrange posture d'alimentation à la manière d’un OVNI», a écrit l’établissement.

Une colonie de clones

Ressemblant à un long fil, les siphonophores - un groupe de créatures liées aux méduses et aux coraux - peuvent ressembler à un seul organisme, mais ils sont en fait composés de plusieurs milliers de clones individuels qui se réunissent pour former une seule entité.

Ce sont des prédateurs qui chassent les poissons, les crustacés et autres animaux sous-marins. Certains clones leur injectent du poison, après quoi d'autres clones absorbent et digèrent les proies, distribuant des nutriments dans toute la colonie. Certains siphonophores sont mortels pour l'Homme.

 

La biologiste américaine Rebecca Helm n'a pas exclu que le siphonophore découvert par des experts du Schmidt Institute grandisse pendant des dizaines, voire des centaines d'années. «J'ai participé à de nombreuses expéditions, mais je n'ai jamais rien vu de ce genre», a-t-elle déclaré à Newsweek. Selon elle, la plupart des créatures de ce genre qu’elle avait vues avaient une longueur de 20 centimètres à un mètre.

Source

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents