Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Didier Raoult contre-attaque et dénonce "une étude foireuse et délirante”

Publié par wikistrike.com sur 26 Mai 2020, 09:35am

Catégories : #Santé - psychologie, #Science - technologie - web - recherche

Didier Raoult contre-attaque et dénonce "une étude foireuse et délirante”

Malgré la nouvelle étude d’ampleur qui vient d’être publiée, où l’inefficacité, et même la dangerosité, de l’hydroxychloroquine dans la lutte contre le coronavirus est constatée, Didier Raoult n’a pas changé d’avis. S’appuyant sur ce qu’il a observé dans son Institut, le professeur marseillais dénonce “une étude foireuse” et réaffirme que ce traitement “sauve beaucoup de gens”.

 Une nouvelle étude, avec des données portant sur 96.000 patients au total, parue vendredi dans ‘The Lancet’, a conclu que ni la chloroquine, ni l’hydroxychloroquine, ne se montrent efficaces contre le Covid-19 chez les malades hospitalisés. Selon cette étude, ces molécules augmentent même le risque de décès et d’arythmie cardiaque.

Une nouvelle étude, avec des données portant sur 96.000 patients au total, parue vendredi dans ‘The Lancet’, a conclu que ni la chloroquine, ni l’hydroxychloroquine, ne se montrent efficaces contre le Covid-19 chez les malades hospitalisés. Selon cette étude, ces molécules augmentent même le risque de décès et d’arythmie cardiaque.

Didier Raoult, qui a publié des études controversées démontrant, selon lui, l’efficacité d’un traitement à la chloroquine contre le nouveau coronavirus, se retrouve-t-il en position de faiblesse? Le médecin français a publié ce lundi une vidéo sur sa chaîne YouTube pour répondre à la polémique et réaffirmer ses convictions.

Je ne sais pas si ailleurs l’hydroxychloroquine tue, mais ici elle sauve beaucoup de gens

Didier Raoult

“L’épidémie du coronavirus est en train de se terminer comme j’imaginais que cela se passe. On a de moins en moins de patients. Notre première grande étude sur plus de 3.600 patients nous permet d’avoir une vision assez claire: la mortalité est de 0,5%, c’est-à-dire la plus basse au monde. Je ne sais pas si ailleurs l’hydroxychloroquine tue, mais ici elle sauve beaucoup de gens. On estime qu’on a fait notre travail. C’est la fin de l’épidémie, nous sommes sereins sur ce qu’on a fait”, persiste et signe le docteur Raoult d’entrée.

 

“Fantaisie complètement délirante”

Le directeur de l’Institut hospitalo-universitaire (IHU) Méditerranée est ensuite questionné sur l’étude en question publiée dans ‘The Lancet’. “Nous avons traité 4.000 malades. Ne croyez pas que je vais changer d’avis parce que des gens font du big data, fantaisie complètement délirante qui prend des données dont on ne connaît pas la qualité et qui mélange tout. Comment voulez-vous qu’une étude foireuse faite avec le big data change ce que nous nous avons pu voir?”, lance-t-il, précisant que 10 000 électrocardiogrammes ont été faits par son équipe.

Selon le professeur, dans ces études, “la réalité est tordue d’une telle manière que ce qui est rapporté n’a plus rien à voir avec la réalité observable, nous ce dont on parle, c’est juste de malades qui ont été vus par des gens de l’équipe”. “Rien ne va effacer ce que j’ai vu de mes yeux. Le reste, c’est complètement déraisonnable”, poursuit-il.

On sait pourquoi les enfants ne sont pas atteints par le Covid-19

Didier Raoult

Didier Raoult est également revenu sur le fait que le Covid-19 n’est pratiquement pas dangereux pour les enfants. En fixant un rendez-vous dans une semaine pour en connaître les raisons… “On a été les premiers à alerter là-dessus, mais désormais, on sait pourquoi. On sait pourquoi les enfants ne sont pas atteints par le Covid-19. Mais je vous le dirai la semaine prochaine. On sait aussi par exemple que certaines choses qui avaient été sous-estimées comme un taux de zinc trop faible jouent un rôle. On commence à comprendre aussi pourquoi des malades avec lésions très visibles au scanner sans être essoufflés sont atteints, ce qui est important”, annonce-t-il.

  

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents