Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Publié depuis Overblog et Twitter

Publié par wikistrike.com sur 9 Juillet 2020, 15:41pm

Suite à la découverte de quatre objets jadis inconnus et ayant reçu le nom d’ORCs, des chercheurs australiens n’excluent pas qu’il s’agisse d’une toute nouvelle classe d’objets astronomiques. Présentant des similitudes, ils ont été détectés par des radiotélescopes.

En analysant des données obtenues par des radiotélescopes, des scientifiques ont découvert un type d’objets célestes jusqu’ici inconnus. Ils se distinguent par leur forme circulaire et une luminosité accrue sur les bords. Les astrophysiciens estiment qu’il s’agit de traces d'ondes de choc provenant d’événements colossaux qui se sont produits à l'extérieur de notre Galaxie. Les résultats de ladite recherche, à paraître dans le magazine Nature Astronomy, sont disponibles sur le site arXiv.org.

Le réseau de radiotélescopes australiens ASKAP a détecté trois objets étranges à la forme arrondie lors du recueil de données nécessaires pour la composition de la Carte évolutive de l’univers (Evolutionary Map of the Universe, EMU). Les astronomes ont été surpris de constater que le nouveau type de signaux n’était perceptible que dans les ondes radio, alors que les rayons X, optiques ou infrarouges, ne permettaient pas de le détecter. Ils ont ainsi été appelés «cercles radio étranges», ou «ORCs» (du Odd Radio Circles).

Nouvelle classe d’objets astronomiques?

Pour le moment, quatre «ORCs» ont été détectés. Rappelant des cercles ou même des bulles, trois d’entre eux sont particulièrement lumineux sur les bords. L’équipe de chercheurs conduite par l’astrophysicien Ray Norris de l’université occidentale de Sydney considère qu’une nouvelle classe d’objets astronomiques a été découverte, leurs caractéristiques étant différentes de celles de tous les objets célestes connus.

Selon la publication, les similarités que présentent les quatre objets sont: «une forte symétrie circulaire», un diamètre d'environ 1 arcminute, un indice spectral α d’environ -1 et leur latitude galactique élevée. Cependant, ils montrent également des divergences, dont la suivante: si l’ORC 3 ressemble à un disque homogène, trois autres objets s’apparentent plutôt à des anneaux.

Dans le même temps, les chercheurs n’excluent pas que les ORCs constituent une nouvelle catégorie d'un phénomène connu, tels les jets de blazars ou de radiogalaxie.

«Nous admettons également la possibilité que les ORCs puissent représenter plus d'un phénomène, et qu'ils ont été découverts simultanément parce qu'ils correspondent aux caractéristiques de fréquence spatiale des observations de l’ASKAP», précisent-ils.

Les recherches sur la nature de ces objets se poursuivent.

 

Source 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents