Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

70 % de morts d’oiseaux en moins si nous peignons une seule pale des éoliennes en noire

Publié par wikistrike.com sur 29 Août 2020, 12:08pm

Catégories : #Ecologie - conso - biodiversité - énergie

70 % de morts d’oiseaux en moins si nous peignons une seule pale des éoliennes en noire

Une chose aussi simple que de la peinture noire pourrait être la solution pour réduire le nombre d’oiseaux tués chaque année par les éoliennes. Selon une étude menée dans un parc éolien de l’archipel norvégien de Smøla, le changement de couleur d’une seule pale d’une éolienne, du blanc au noir, a entraîné une baisse de 70 % du nombre de morts d’oiseaux.

Image d’entête, à partir de l’étude : éolienne de la centrale de Smøla avec pale de rotor peinte. (Roel May et Coll./ Ecology and Evolution)

Les morts d’oiseaux causées par l’énergie éolienne sont peut-être surestimées, mais elles se produisent toujours. De précédentes études en laboratoire ont suggéré que les oiseaux ne sont pas très doués pour voir les obstacles pendant qu’ils volent, et l’ajout de repères visuels comme des pales de différentes couleurs peut augmenter les chances pour les oiseaux de repérer une turbine en rotation rapide.

(Norwegian Institute for Nature Research)

Elienne noire 20

Dans le parc éolien de Smøla, des contrôles réguliers de quatre éoliennes particulières, chacune de 70 m de haut avec trois pales de 40 m de long, ont permis de découvrir six carcasses de pygargues à queue blanche entre 2006 et 2013. Au total, les quatre éoliennes ont tué 18 oiseaux qui s’étaient envolés dans les pales au cours de ces 6 années, ainsi que cinq lagopèdes des saules qui sont connus pour entrer en collision avec les tours des éoliennes plutôt qu’avec les pales. (Quatre autres turbines sélectionnées comme groupe témoin ont été responsables de la mort de sept oiseaux, à l’exclusion des lagopèdes des saules, au cours de la même période).

Ainsi, en 2013, chacune des quatre turbines du groupe test avait une seule pale peinte en noir. Dans les trois années qui ont suivi, seuls 6 oiseaux ont été retrouvés morts à la suite d’un choc avec les pales de leurs turbines. En comparaison, 18 décès d’oiseaux ont été répertoriés pour les quatre éoliennes de contrôle, soit une réduction de 71,9 % du taux annuel de mortalité.

Parce que l’étude n’a pas duré très longtemps et sur un petit nombre d’éoliennes, les chercheurs estiment qu’une étude sur le long terme devrait être réalisée.

L’étude publiée dans Ecology and Evolution : Paint it black: Efficacy of increased wind turbine rotor blade visibility to reduce avian fatalities et présentations des différentes mesures prises pour réduire la mortalité aviaire et leurs effets présentée sur le site du Norwegian Institute for Nature Research : How efficient are mitigation measures for bird-friendly wind power?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents