Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Berlin : un discours historique de Robert Kennedy Jr. et une multitude de manifestants le 29 août 2020

Publié par wikistrike.com sur 30 Août 2020, 15:30pm

Catégories : #Santé - psychologie, #Social - Société

Moment historique à Berlin : le samedi 29 août 2020, Robert Kennedy Junior s’adressait aux allemands très nombreux à se mobiliser contre les politiques sanitaires autoritaires, tandis que d’autres manifestations avaient lieu ailleurs dans le monde, comme Zurich ou Paris. Le ton du neveu de JFK était clair : « La seule chose dont vous avez besoin pour transformer les gens en esclaves, c’est la peur. »

Berlin : un discours historique de Robert Kennedy Jr. et une multitude de manifestants le 29 août 2020

 ◆ Une grande mobilisation dans les rues de Berlin
La mobilisation dans les rues de Berlin contre les politiques sanitaires actuelles était grande hier. Selon le journaliste Thomas Wieder, la municipalité avait pris un arrêté interdisant le rassemblement mais le tribunal administratif l’a annulé la veille de l’évènement. Si le journal le Monde rapporte que la manifestation a été dispersée, d’autres vidéos et témoignages attestent du fait que les événements ont eu le temps d’être denses et historiques, comme l’intervention sur place de Robert Kennedy Junior.

 

 ◆ L‘envie de justice dans le sang
Rappelons que Robert Kennedy Junior est le neveu de John Fitzgerald Kennedy élu Président des États-unis en 1961, et le fils de Robert Francis Kennedy plus communément appelé Bobby Kennedy, sénateur américain et candidat aux présidentielles de 1968, tous deux assassinés. La fin tragique de son père et de son oncle ne semble pas décourager cet avocat spécialisé dans le droit à l’environnement, bien au contraire. Cette homme n’a pas la langue dans sa poche, notamment au sujet des dangers de la vaccination telle qu’elle est pratiquée aujourd’hui, et il n’hésite pas à dénoncer les plans et malversations selon lui de Bill Gates. Quant à ce qu’il pense de la situation sanitaire actuelle, son discours du samedi 29 août 2020 devant les allemands en dit long.


 ◆ Quelques extraits percutants et historiques
« Les journaux disent que je suis venu ici aujourd’hui pour parler à 5000 nazis. (…) Je vois cette foule, et je vois le contraire du nazisme. Je vois des gens qui aiment la démocratie, qui veulent un gouvernement ouvert. Je regarde cette foule, je vois tous les drapeaux de l’Europe, je vois des gens de toutes les couleurs, je vois des gens de toutes les nations, de toutes les religions, tous soucieux de la dignité humaine, de la santé des enfants et de la liberté politique. C’est le contraire du nazisme.
Les gouvernements aiment les pandémies, et ils aiment les pandémies pour les mêmes raisons qu’ils aiment la guerre. Parce qu’elle leur donne la possibilité d’imposer à la population des contrôles que celle-ci n’accepterait jamais autrement.
(…) Les dirigeants n’inventeront pas de règles et de règlements arbitraires pour orchestrer l’obéissance de la population. Nous voulons des officiels de la santé qui n’ont pas de liens financiers avec l’industrie pharmaceutique et qui travaillent pour nous, pas pour Big Pharma. (…) Il y a soixante-quinze ans, Hermann Göring a témoigné au procès de Nuremberg, et on lui a demandé comment il avait fait  pour que les allemands acceptent tout cela. Et il a dit “c’est une chose facile, ça n’a rien à voir avec le nazisme. Cela a à voir avec la nature humain. Vous pouvez le faire dans un régime nazi. dans un régime socialiste, dans un régime communiste, dans une monarchie et une démocratie.“La seule chose dont vous avez besoin pour transformer les gens en esclaves, c’est la peur.”(…) Il y a soixante ans, mon oncle John Kennedy est venu dans cette ville. Il est venu ici à Berlin parce que Berlin était la ligne de front contre le totalitarisme mondial. Et aujourd’hui encore, Berlin est en première ligne contre le totalitarisme mondial. (…) Ils n’ont pas fait un très bon travail en matière de protection de la santé publique, mais ils ont fait un très bon travail en utilisant la quarantaine pour introduire la 5G dans toutes nos communautés (…) La raison est la surveillance et la collecte de données. Ce n’est pas pour vous et moi. C’est pour Bill Gates, Zuckerberg, Jeff Bezos et tous les autres millionnaires. Bill Gates a dit que sa flotte de satellites pourra observer chaque centimètre carré de la planète 24h sur 24. Ce n’est que le début, il sera en mesure de vous suivre sur tous vos appareils intelligents grâce à la reconnaissance biométrique, via vos GPS. La pandémie est une crise de convenance pour les élites qui dictent ces politiques. Elle leur donne la possibilité d’anéantir la classe moyenne pour détruire les institutions de la démocratie, de transférer toutes nos richesses à une poignée de milliardaires pour s’enrichir en appauvrissant le reste d’entre nous. Et la seule chose entre eux et nos enfants, c’est cette foule qui est venue à Berlin. (…) Nous allons exiger le retour de notre démocratie. Merci à vous tous de vous battre. »

Pour voir le discours intégral traduit en français, cliquez sur la vidéo ci-dessous.

◆ Des lueurs d’espoir
Étant donné l’engouement des foules qui écoutent ou lisent Robert Kennedy Junior, espérons que contrairement à son père et à son oncle, il restera en vie. Et que les lumières allumées pendant la manifestation allemande pour la paix et l’amour auront un halo assez grand et durable pour guider notre monde dans une saine et paisible direction.

 

Photo par Senta Depuydt

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents