Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Dernières nouvelles sur les pays et leur position sur le Bitcoin

Publié par wikistrike.com sur 25 Août 2020, 06:08am

Catégories : #Economie

Dernières nouvelles sur les pays et leur position sur le Bitcoin

Dans le monde de la cryptomonnaie, il est bien connu que vous devez être à jour dans vos connaissances générales à tout moment. Les cryptomonnaies comme le Bitcoin sont encore très nouvelles dans le monde et de nombreux pays ne l’ont pas encore accepté pour ce qu’elles sont. Cela signifie également que les pays ne cessent d’actualiser leur position sur ces monnaies et que des progrès ont été réalisés.

Des incidents similaires se sont produits récemment lorsque la France a reconnu le Bitcoin comme étant « au pair » avec la monnaie fiduciaire, que l’Inde a annulé son interdiction initiale de crypto-banque et que la Corée du Sud a pleinement accepté le Bitcoin.

La nouvelle position de la France

Au début du mois de mars, un média français a annoncé que le Bitcoin était désormais accepté comme monnaie ayant cours légal en France. Le tribunal de commerce français chargé des litiges commerciaux a annoncé qu’il reconnaîtrait dorénavant le Bitcoin comme un actif incorporel fongible, ce qui le mettait au même niveau que la monnaie fiduciaire normale.

C’est une excellente nouvelle pour les amateurs français de cryptomonnaie, car ils pourront désormais commercer avec facilité et créer des produits également. Il y a aussi l’avantage supplémentaire que le pays accepte lentement et régulièrement la cryptomonnaie jour après jour. L’annonce a été faite à la lumière de la récente affaire entre Paymium (vente d’actifs) et Bitspread (gestionnaire d’actifs) concernant un prêt de 1000 BTC qui avait été émis.

Cette décision permet au Bitcoin d’être traité comme de l’argent et donc, à son tour, permet de liquider les actifs de cryptomonnaie. Cela augmente la probabilité d’une croissance future du Bitcoin facilitée dans divers pays. L’acceptation croissante de la cryptomonnaie et de ses utilisations et avantages crée un marché plus réceptif.

La décision suprême de l’Inde

L’interdiction préexistante de la Banque de Réserve de l’Inde (BRI), qui stipulait que les banques n’offriraient pas de services aux entreprises ou aux particuliers utilisant des cryptomonnaies, a été annulée. Cette décision était très attendue mais a néanmoins fait date.

Bien que la cryptomonnaie ne soit plus interdite en Inde, la BRI considère toujours les échanges de devises virtuelles comme douteuses jusqu’à nouvel ordre, bien qu’elle ne trouve rien à redire à leur fonctionnement. La BRI n’a pas encore trouvé de faille dans la manière dont ces échanges sont effectués mais maintient sa décision bien que la cryptomonnaie ne soit plus interdite.

Cela signifie que les entreprises indiennes de biens numériques pourront désormais interagir avec le secteur bancaire du pays. Le caractère progressiste de cette évolution peut très bientôt susciter une large hospitalité à l’égard de la cryptomonnaie et ouvrir un potentiel pour « l’or numérique ». Le champagne devra cependant rester au frais, car les amateurs du numérique en Inde redoutent toujours un projet de loi visant à restreindre le commerce et l’utilisation des cryptomonnaies.

La Corée du Sud accueille chaleureusement la cryptomonnaie

Au début de l’année, l’Assemblée nationale sud-coréenne a adopté une législation complète concernant les actifs de cryptomonnaie. Cette loi s’accompagne d’un amendement qui permettra la détention et le commerce de ces actifs dans tout le pays. La légalisation de toutes les activités liées à la cryptomonnaie a été une étape majeure pour la nation et une grande nouvelle pour les passionnés du numérique qui y résident.

Tout le monde savait que la Corée du Sud était l’un des pays les plus progressistes au monde en matière de cryptomonnaie. Leur communauté de blockchain et leur soutien avaient déjà suscité l’intérêt d’organismes étrangers, mais avec l’aide de ce nouvel amendement, ils vont se développer plus que jamais. La légalisation complète fait du pays un point chaud pour toutes les entreprises qui veulent s’implanter sur leurs marchés.

Cette législation entraîne également de nombreuses conséquences juridiques. Par exemple, le pays disposera désormais d’un organisme plus vigilant qui surveillera toutes les transactions et activités liées à la cryptomonnaie. Avec cette loi, davantage de réglementations seront mises en place et devront être respectées. Cela étant dit, plus le marché des échanges sera sûr, mieux ce sera pour l’avenir de la cryptomonnaie.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents