Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Des niveaux inquiétants de toxines découverts chez les baleines et les dauphins échoués

Publié par wikistrike.com sur 12 Août 2020, 08:49am

Catégories : #Ecologie - conso - biodiversité - énergie

Des niveaux inquiétants de toxines découverts chez les baleines et les dauphins échoués

Bisphénol-A, phtalates, arsenic, cadmium, plomb, mercure, thallium... 17 substances toxiques différentes ont été détectées chez les animaux

Des scientifiques de la Florida Atlantic University ont découvert des niveaux élevés de polluants toxiques chez des dizaines d’animaux marins échoués le long de la côte sud-est des États-Unis.

PAS MOINS DE 17 SUBSTANCES TOXIQUES IDENTIFIÉES

Dans le cadre de ces travaux publiés dans la revue Frontiers in Marine Science, l’analyse d’échantillons de foie et de graisse prélevés sur 83 dauphins et baleines échoués sur les côtes de Caroline du Nord et de Floride entre 2012 et 2018, a révélé pas moins de 17 substances toxiques différentes. Cette étude est la première à explorer les concentrations de plusieurs contaminants spécifiques, dont un herbicide appelé atrazine et une substance présente dans de nombreux produits de consommation appelée triclosan.

L’identification des toxines chez les mammifères aquatiques est une étape cruciale pour le traçage des contaminants chimiques dans la chaîne alimentaire marine, qui donne aux scientifiques la possibilité d’étudier les effets et les conséquences de divers polluants sur la santé.

Cinq substances toxiques organiques (atrazine, DEP, NPE, bisphénol-Aphtalates de diméthyle et triclosan) ont été détectées dans les échantillons de tissus adipeux prélevés, contre douze pour les échantillons de foie (arseniccadmiumplombmercurethalliumcobalt, cuivre, manganèse, fer, sélénium, zinc et l’Aroclor – un composé industriel hautement toxique).

L’étude a révélé que les concentrations des éléments et des toxines variaient en fonction de facteurs démographiques, notamment l’espèce, le sexe, l’âge et le lieu. Par exemple, chez les dauphins à nez de bouteille femelles adultes, les concentrations moyennes d’arsenic étaient plus élevées que chez les mâles adultes, dont on a constaté qu’ils présentaient des taux de fer plus élevés. Les chercheurs ont par ailleurs observé que les dauphins adultes présentaient des concentrations de plomb, de mercure et de sélénium plus élevées que les spécimens juvéniles.

Lire la suite 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents