Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Inculpé pour viols, Tariq Ramadan va lancer des formations sur l’humanisme et le féminisme

Publié par wikistrike.com sur 27 Août 2020, 17:30pm

Catégories : #Culture - médias - Livres - expos - rencontres, #Social - Société

Inculpé pour viols, Tariq Ramadan va lancer des formations sur l’humanisme et le féminisme

Alors qu’il est mis en examen pour viols, l’islamologue Tariq Ramadan va ouvrir un centre de formation se penchant sur des thématiques comme l’humanisme, le féminisme, le racisme ou l’écologie. Un volet de son projet concerne également le «travail social» et l’aide aux migrants.

Le prédicateur musulman Tariq Ramadan, mis en cause dans des affaires de viols, a annoncé sur Facebook vouloir créer un nouveau centre de formation et de recherche. Baptisé CHIFA, cet organisme dispensera des cours sur des thèmes comme la religion, la spiritualité, mais aussi le racisme, le colonialisme, le féminisme ou l’écologie. Le cycle de formation est prévu sur trois années.

Selon le communiqué, le centre proposera à ses élèves «la quête de la "pleine santé", la santé physique, psychique et spirituelle», par un retour aux sources et à Dieu. L’établissement ouvrira mi-octobre mais sa localisation n’est pas encore connue.

Aide aux migrants

En parallèle de ce centre de formation, Tariq Ramadan a également annoncé créer une «structure engagée dans le travail social». 

Celle-ci aura notamment pour but de se «concentrer sur la réalité carcérale, l’accompagnement des migrants et l’encouragement à l’éducation».

 

Des collectes de fonds pour soutenir les migrants sont prévues. Ce projet sera en partie financé par les frais d’inscription au centre de formation, 15% de ces frais étant alloués à la structure.

Tariq Ramadam, petit-fils du fondateur des Frères musulmans*, a été mis en examen pour quatre viols en février 2018, puis placé en détention pendant 10 mois. L’intéressé nie les faits, concédant seulement des relations extraconjugales. Dans son ouvrage Devoir de vérité, paru en septembre 2019, il revenait sur ces poursuites judiciaires, comparant son cas à l’affaire Dreyfus.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents