Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Le classement des professionnels de santé les plus rémunérés par l’industrie pharmaceutique

Publié par wikistrike.com sur 27 Août 2020, 07:43am

Catégories : #Santé - psychologie

 Le classement des professionnels de santé les plus rémunérés par l’industrie pharmaceutique

Le site FranceSoir.fr a publié ce 24 août un « Top 13 du classement des revenus récents versés par l’industrie pharmaceutique » aux professionnels de santé, source d’interrogations de l’auteur de l’article sur d’éventuels « conflits d’intérêt ».

N°1. La Palme d’Or revient au Pr François Raffi de Nantes. 541 729 €, dont 52 812 € de Gilead. Est-ce un hasard si on nous apprend que le coup de téléphone anonyme pour menacer Didier Raoult, s’il persistait avec l’hydroxychloroquine, est parti du téléphone portable du service d’infectiologie du CHU de Nantes, dont François Raffi est chef de service ? Sûrement une pure coïncidence.

*

N°2. Le Pr Jacques Reynes de Montpellier. 291 741 €, dont 48 006 € de Gilead et 64 493 € d’Abbvie. Or Jacques Reynes a été sollicité par Olivier Véran pour piloter l’essai clinique du protocole Raoult à Montpellier alors qu’il est en même temps le coordinateur national de deux études sur le remdesivir pour le compte de Gilead. Il n’avait sûrement pas eu le temps d’envoyer au Ministre sa Déclaration publique d’intérêts (DPI).

*

N°3. La Pr Karine Lacombe de Paris – Saint Antoine. 212 209 €, dont 28 412 € de Gilead. Elle est sur la dernière marche du podium, mais l’essentiel est d’y être. Il n’y a pas que le podium avec les Ministres à Matignon.

*

N°4. Le Pr Jean Michel Molina de Paris – Saint Louis. 184 034 €, dont 26 950 € de Gilead et 22 864 € d’Abbvie. Or Jean-Michel Molina est co-auteur d’un article publié dans Médecine et Maladies Infectieuses sur quelques cas, pour dire que l’hydroxychloroquine ne marche pas. Médecine et Maladies Infectieuses est le journal officiel de la SPILF (Société de Pathologie infectieuse de Langue Française).

*

N°5. Le Pr Gilbert Deray de Paris. 160 649€. Une belle somme pour un néphrologue qui très présent sur les plateaux télés. Attention le remdesivir peut être très toxique pour les reins.

*

N°6. Le Pr Jean-Paul Stahl de Grenoble. 100 358 €, dont 4 552 € d’Abbvie. A noter que cette somme n’a pas été déclarée sur sa DPI. Or Jean-Paul Stahl est rédacteur en chef du journal Médecine et Maladies Infectieuses. C’est lui qui a comparé le Plaquénil* au papier toilette.

*

N°7. Le Pr Christian Chidiac de Lyon. 90 741 €, dont 16 563 € de Gilead. Or Christian Chidiac est président de la Commission Maladies transmissibles du Haut Conseil de la Santé Publique qui a rendu le fameux Avis interdisant l’hydroxychloroquine, sauf aux mourants et demandant d’inclure les malades dans les essais officiels (donc Discovery). Son adjointe, la Pr Florence Ader, citée ci-dessous, est l’investigatrice principale de Discovery. Pure coïncidence.

*

N°8. Le Pr Bruno Hoen de l’Institut Pasteur. 82 610 €, dont 52 012 € de Gilead. A noter que sur sa DPI, il a noté n’avoir reçu que 1000 € de Gilead ! Or Bruno Hoen a attaqué l’équipe de Marseille dans un courriel du 18 mars 2020, partagé avec tous les infectiologues.

*

N°9. Le Pr Pierre Tattevin de Rennes. 79 956 €, dont 15 028 € de Gilead. A noter que sur sa DPI, comme son prédécesseur, il a noté n’avoir reçu que 1000 € de Gilead ! Ça doit être le surmenage. Or Pierre Tattevin est président de la SPILF. Cette Société savante a attaqué l’hydroxychloroquine pour encourager les inclusions dans Discovery, ainsi que dans les autres études par tirage au sort avec des groupes de patients non traités (études randomisées).

[…]

source : https://covidinfos.net

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents