Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

En Australie, les autorités s'arrogent le droit de tester et vacciner de force la population contre le COVID

Publié par wikistrike.com sur 26 Septembre 2020, 15:07pm

Catégories : #Santé - psychologie

En Australie, les autorités s'arrogent le droit de tester et vacciner de force la population contre le COVID

 

Vous pensiez que la France faisait partie des pays les plus durs dans l'application de la dictature sanitaire que nous subissons depuis 6 mois? Détrompez-vous. Loin devant, certains pays comme l’Australie battent tous les records. Voyons par exemple leur Public Health Act qui autorise le droit de tester et vacciner de force la population quitte à les restreindre physiquement et leur enlever de force (et mêmes leurs sous-vêtements). Tout cela est applicable par la police pendant toute la durée de l'état d'urgence sanitaire. Voilà quelques extraits frappants:

 

 Infractions liées au non-respect de l'ordonnance d'examen

(1) Une personne nommée dans une ordonnance d'examen qui, sans excuse valable, ne se conforme pas à l'exigence du paragraphe 103 (1) de donner un échantillon du type spécifié dans l’ordonnance, ou de se soumettre au prélèvement d'un échantillon de ce type, conformément à l'ordonnance commet une infraction. 

La pénalité pour une infraction au présent paragraphe: une amende de 50 000 $.

(2) Une personne responsable nommée dans une ordonnance d'examen qui, sans

excuse valable, ne se conforme pas à l'exigence de l'alinéa 103 (2) b) de prendre toutes les mesures raisonnables pour permettre d'obtenir un échantillon conformément à l'ordonnance commet une infraction.La Pénalité pour une infraction au présent paragraphe: une amende de 50 000 $.

(3) La personne désignée dans une ordonnance d'examen comme étant la personne qui a la garde légale du corps d’une personne décédée et qui, sans excuse valable, ne se conforme pas à l'exigence de l'alinéa 103 (3) b) de prendre toutes les mesures raisonnables pour permettre de prendre un échantillon conformément à l'ordonnance commet une infraction. 

Pénalité pour une infraction au présent paragraphe: une amende de 50 000 $.

 

Exécution des ordonnances de test

(1) Un fonctionnaire autorisé peut exécuter une ordonnance de test.

(2) Aux fins de l'exécution d'une ordonnance d'examen, un fonctionnaire autorisé peut demander l'assistance d'un policier.

(3) Un agent autorisé ou un agent de police peut utiliser une force raisonnable pour exécuter une ordonnance de test, y compris, si nécessaire -

a) appréhender la personne à tester en vertu de l'ordonnance (le personne concernée) et détenir la personne concernée tant que cela est raisonnablement nécessaire pour effecteur le test.

b) amener la personne concernée à l'endroit où le test doit être exécuté; et

c) maintenir de force la personne concernée pour permettre à l'échantillon qui fait l'objet de l'ordonnance de test d'être pris conformément à l'article 110; et

(d) enlever tout (y compris les sous-vêtements) ce que la personne concernée porte, si -

(i) l'enlèvement du vêtement est raisonnablement nécessaire pour prendre l'échantillon faisant l'objet du test; et

(ii) après que la personne concernée ait eu un délai raisonnable afin qu'elle puisse retirer le vêtement elle-même, et dans le cas ou elle refuserait ou échouerait à le faire.

(4) Sans limiter le paragraphe (3), la force qu'un agent autorisé ou un agent de police peut utiliser pour exécuter une ordonnance d'examen comprend toute force qu'il est raisonnablement nécessaire d'utiliser dans les circonstances pour surmonter toute résistance à l'application de la réalisation des tests (y compris l'obtention ou le prélèvement de l'échantillon objet de l'ordonnace) opposée par la personne, ou que l'agent autorisé ou l'agent de police suspecte que la personne concernée pourrait opposer.

Je ne vais pas aussi traduire ce passage car il est rigoureusement identique mais le gouvernement australien (une "démocratie" il parait)  autorise également la police a restreindre et enlever les vêtements de force des personnes qui s'opposeraient à la vaccination contre le COVID au point 158 de ce document. 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents