Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

EXCLUSIF - Le coronavirus SARS-CoV-2: Mais où sont les preuves de son existence et de sa dangerosité ?

Publié par wikistrike.com sur 1 Septembre 2020, 08:47am

EXCLUSIF - Le coronavirus SARS-CoV-2: Mais où sont les preuves de son existence et de sa dangerosité ?

Le coronavirus SARS-CoV-2: Mais où sont les preuves de son existence et de sa dangerosité?

 

-------------------------

 

La pratique médicale liée au corona-virus est de la charlatanerie, et l'obligation de porter des masques est une opération psychologique qui vise à installer des mesures totalitaires mondialement - partie 2

 

Par Philior

 

==============

 

A noter: L'intention derrière cette série d'articles n'est pas d'être exhaustive ou excessivement technique sur les sujets abordés. Il reste toujours plus à savoir !  Le but est de donner les bonnes pistes qui permetteront à chacun de discerner le vrai du faux.

 

Une des choses qui caractérise une charlatanerie qui réussie à tromper, est précisément l'utilisation excessive de détails techniques, dont le but est d'éblouir ou "d'inonder" les personnes ciblées, et qui sont difficile, voir impossible à vérifier, mais qui semblent probables. Ainsi, les victimes n'arrivent plus à suivre. Pour démonter une charlatanerie et éviter ces pièges, il faut précisément ne pas se noyer dans les détails mises en avant par le charlatan.

 

==============

 

Termes utilisés

 

Le virus SARS-CoV-2 : severe acute respiratory syndrome coronavirus

Maladie liée au SARS-CoV-2 : CoVid-19

Nom cumulatif : SARS-CoV-2 / CoVid-19

 

==============

 

 

L'inquisition virale et le droit de ne pas croire

 

Êtes vous sûr de ce que vous croyez savoir au sujet de la science qui touche au SARS-CoV-2 / CoVid-19? Si oui, comment avez vous fait? Selon les sources d'information que l'on a, les différences entre les opinions peuvent être radicales. Le mélange de science, ignorance, propagande émotionnelle, et la manipulation comportementale compliquent en particulier le sujet et la discussion. Nous ne pouvons pas nous fier à des sources d'information de la part du gouvernement, des grands média et de ceux qui sont alignés présent (et dominant) sur internet, ni les journaux scientifiques "alignés".

 

Seriez vous capable de partager ce souhait du célèbre comédien anglais John Cleese : "Un jour, j'espère voir un scientifique déclarer: Nous, les scientifiques, maintenant nous savons que nous savons moins que nous pensons savoir."

 

Il est particulièrement difficile de s'aventurer sur un terrain dont on a pas l'habitude. Cela est vrai aussi bien pour celui qui ne connaît rien à la médecine, que pour celui qui ne connaît principalement qu'un côté spécialisé (un médecin généraliste aura en général d'autres connaissances qu'un dentiste, un professeur en bio-chimie, ou en micro-biologie). Il y aura des connaissances en commun, mais il y aura aussi des grandes différences pour les connaissances particulières.

 

Il y a également le problème de la sur-spécialisation, où un spécialiste est excessivement concentré sur une certaine façon de travailler où de voir les choses, au détriment d'une vue d'ensemble et d'expériences alternatives qui pourraient changer les conclusions finales. Tel peut-être le cas pour un spécialiste des codes ADN et ARN, qui traduit et analyse les données d'un problème de maladie exclusivement dans ce type de codes, au détriment d'une analyse par des expériences pratiques et physiques sur le terrain.

 

Pour ce qui est de la discussion de la crise du coronavirus CoVid-19, et pour la simplifier, posez-vous la question: comment se fait-il que l'espèce humaine ait survécu des millions d'années, sans avoir été définitivement anéantie par un virus, une bactérie, ou même une maladie inconnue/incomprise? Fallait-il attendre notre époque pour que la probabilité de survie change, et que l'humanité finalement devrait faire face à un virus qui serait une tel menace qu'il faudrait arrêter toute vie "normale", et recourir à des solutions technologiques inouïes et contre-intuitives pour y survivre? De qui se moque t'on...?

 

Ce n'est pas la première fois dans l'histoire récente de la théorie de l'infection qu'il y a des contradictions et des erreurs évidentes. Regardons simplement les contradictions concernant les théories autour des fameux "anti-corps" à un virus. Comme l'avait déjà signalé le Pr. Peter Duesberg à l'époque ou le VIH/SIDA (HIV/AIDS) était l'épidémie du jour, prouver la maladie par la présence d'anti-corps au VIH (HIV) était une contradiction. Jusqu'à cette époque là et toujours encore de nos jours, leur présence (dans le sang), voudrait dire que le vaccin fonctionne et que vous êtes "sauvé", mais avec la venue du SIDA, pour un test HIV, et pareil aujourd'hui pour un test sérologique "anti-corps" SARS-CoV-2 / CoVid-19, cela voudrait dire que vous courrez le risque de mourir! [39 - https://www.academia.edu/27977041/Aids_acquired_by_drug_consumption_and_other_noncontagious_risk_factors ] Cela n’empêche que l'on a trouvé des "explications" censé enlever l'impossibilité. On parle maintenant d'anti-corps "neutralisants" ou "attachants" (qui "s'attachent" au virus, sans neutraliser)...

 

Et si il y avait une autre façon de voir les choses?

 

Les virus sont gentils.

 

Il ne faut pas confondre la vérité avec ce qui est l'opinion de la majorité...

~ Loesje [sage populaire Néerlandaise]

 

Les faits ne cessent d'exister, juste parce-ce qu'on les ignore...

~ Aldous Huxley [auteur, initié de la Fabian Society]

 

Même répétée indéfiniment, une erreur ne devient pas vérité.

La vérité demeure vraie même si personne ne la connaît.

~ Mahatma Gandhi.

 

=========

 

16 janvier 2017 était un beau jour pour le professeur en micro-biologie allemand Stefan Lanka, et fut un jour historique pour la médecine en général. Ce jour là, S. Lanka fut jugé gagnant dans un procès historique qui lui donna raison concernant l'absence de preuves irréfutables de l'existence du virus de la rougeole. Quel échec pour le monde de la science!

 

L'impact d'une telle décision de la part de la plus haute instance du droit Allemand aurait du être mondiale, et immédiate, car elle enlève toute légitimité à l'obligation vaccinale qui est déjà introduite dans beaucoup de pays, et de plus en plus mondialement (l’appel à l'obligation de se faire vacciner contre le SARS-CoV-2 / CoVid-19 est déjà sur la table dans beaucoup de pays, même sans en avoir testé un seul ! ).

 

Attention toutefois au détails: le Pr. S. Lanka ne conteste pas qu'il existe un ensemble de symptômes que l'on a nommé "la rougeole", mais simplement que ces symptômes ne sont pas le résultat de contagion par un virus quelconque.

 

Le voici lors d'une première épisode de ce procès, en 2014 (synchronisé anglais):

https://www.youtube.com/watch?v=osV-V6yhFGg

 

Citant un compte rendu du procès - source: https://learninggnm.com/documents/Lanka_Bardens_Trial_Fr.pdf

 

            Selon le procès-verbal de cette procédure judiciaire (page 7 / premier paragraphe), Andreas Podbielski, chef du Département de Microbiologie Médicale, de Virologie et d'Hygiène de l'Hôpital Universitaire de Rostock, qui était l'un des experts désignés au procès, a déclaré que même si l'existence du virus de la rougeole pouvait être conclue à partir du résumé des six documents soumis par le Dr. Bardens, aucun des auteurs n'avait mené d'expériences de contrôle conformément aux règles et principes de bonnes pratiques scientifiques définis au niveau international [ed: comme l'isolation et la purification, et la confirmation par les postulats de Koch, voir ci-bas].

 

Le professeur Podbielski considère explicitement ce manque d'expériences de contrôle comme une "faiblesse méthodologique" de ces publications, qui sont finalement les seules études pertinentes sur ce sujet (aucune autre publication ne tente de prouver l'existence du "virus de la rougeole").

 

Ainsi, à ce jour, une publication à propos de l'existence du virus de la rougeole capable de résister à l'épreuve d'une science rigoureuse n'a toujours pas été fournie.

 

Par ailleurs, lors du procès, il a été constaté que contrairement à sa mission légale au sens du paragraphe 4 de la loi [Allemande] sur la protection contre les infections (IfSG), l'Institut Robert Koch (RKI), la plus haute autorité Allemande en matière de maladies infectieuses, n'a pas effectué de tests concernant le virus présumé de la rougeole ni ne les a publiés. L'Institut Robert Koch affirme avoir réalisé des études internes à propos du virus de la rougeole, cependant, il refuse de les remettre ou de publier les résultats.

 

Déclaration du Pr. S. Lanka : "Avec le jugement de [la Cour Suprême] dans ce procès sur le virus de la rougeole, toute déclaration nationale ou internationale à propos du virus présumé de la rougeole, de l'infectivité de la rougeole, des avantages et de la sécurité de la vaccination contre la rougeole, est dès lors sans fondement scientifique et se retrouve privée de sa base légale."

 

~ fin cit. [01 - https://learninggnm.com/documents/Lanka_Bardens_Trial_Fr.pdf ]

 

Le procès concernant l'inexistence de preuves pour le virus de la rougeole eu lieu suite à un défi lancé par le Pr. S. Lanka, offrant 100.000 Euros à celui qui lui fournirait les preuves qui prouveraient incontestablement son existence. Le jeune étudiant en médecine David Bardens réclama le prix offert, en affirmant que les preuves se trouvèrent bel et bien dans 6 études/publications de sa sélection. Lanka contesta, Bardens décide de le poursuivre en justice. Après plusieurs appels [la Cour Suprême] Allemande (BGH) confirme la décision du Haut Tribunal de Stuttgart, et donne raison au Pr. S. Lanka (ce qui est finement omis d'être mentionné sur la page wikipédia concernant cette affaire (ici - [02 - https://en.wikipedia.org/wiki/David_Bardens ]).

 

Avez vous déjà entendu parler de ce procès à travers les médias "alignés"? Pourtant, le jugement final enlève à lui même toute légitimité au vaccin prétendument "anti-rougeole" (obligatoire en France, Italie, et ailleurs), et à tout ce qui y ressembles, comme un vaccin de charlatan contre le prétendu coronavirus SARS-CoV-2 / CoVid-19, un virus dont les preuves irréfutables de son existence sont également absentes! Le jugement final enlève même la légitimité à l'idée de contagion virale entièrement, considérant une des études pris en considération (i.e. ici [03 - https://archive.org/details/EndersPeebles1954 ]).

 

Nous allons maintenant nous concentrer sur le nerf du problème: l'inexistence d'un virus contagieux qui rend malade. Nous nous appuierons en particulier sur les conclusions du professeur en micro-biologie Stefan Lanka (qui au début était aussi professeur en virologie, mais depuis quelques années refuse se faire appeler virologiste, car il n'aime plus cette désignation - ce qui donne une idée de sa rigueur), soutenus par d'autres sources diverses.

 

De nos jours les scientifiques sont d'accords à dire qu'un virus est essentiellement un acide nucléique ADN (DNA) enrobé d'une couche de protéines. [04 - https://www.britannica.com/science/virus/Size-and-shape ] Pour transposer l'image, cela revient à dire que c'est l'équivalent d'un grain de sel dans du blanc d’œuf... Qui a peur d'un grain de sel baignant dans un peu de blanc d’œuf?!

 

Contrairement à ce que pourrait conduire à faire croire la confusion générale, un virus n'est pas un organisme. Ça n'a pas de membres autre que son corps nucléique et sa couche de protéines. Pas de système digestif. Pas de métabolisme. Pas de tête. Ça ne bouge pas de lui même. Ça ne se reproduit pas. Ça ne "vit" pas. Les virologues eux-mêmes le confirment: les virus sont biochimiquement morts ! [05 - https://wissenschafftplus.de/uploads/article/wurzel-3-2020-virus-interview-juli-2020.pdf ]

 

Les virus sont créés lorsqu'une bactérie se désintègre. Ils ne se produisent pas dans le sens inverse. Ils ne sont pas des "envahisseurs". C'est la conclusion et le fruit de longues études par des personnalités éminents comme le Pr. Français Antoine Béchamp (contemporain de L. Pasteur) [06 - https://echelledejacob.blogspot.com/2020/04/antoine-bechamp-et-les-microzymas.html ], Günter Enderlein, et Stefan Lanka (Lanka [07 - https://wissenschafftplus.de/uploads/article/Dismantling-the-Virus-Theory.pdf ]

 

Pour ce qui est le rôle des bactéries et virus dans l'apparence des symptômes d'une maladie, l’exemple est donné par le cas d'une série d'incendies ou la maison fut détruite par le feu. Les observateurs constatent qu'à chaque fois, il y avait des pompiers. Sapristi! Cela doit donc dire que chaque fois ce sont les pompiers qui auraient mis le feu?! Cherchez l'erreur... La théorie Pasteurienne du virus qui rend malade est l'équivalent.

 

Le Pr. S. Lanka écrit dans son article - The Misconception Called "Virus" [08 - https://davidicke.com/wp-content/uploads/2020/07/Paper-Virus-Lanka-002.pdf ]:

 

Toutes les affirmations concernant les virus en tant que pathogènes sont fausses et sont basées sur des interprétations erronées, facilement reconnaissables, compréhensibles et vérifiables. [...] Tous les scientifiques qui pensent travailler avec des virus dans des laboratoires travaillent en fait avec des particules de tissus où des cellules spécifiques ont été préparées d'une manière spéciale qui les fait mourir. Ils croient que ces tissus et cellules meurent parce qu'ils ont été infectés par un virus. En réalité, ces tissus et cellules préparés sont en train de mourir parce qu'ils ont été privés [de nourriture, et par l'empoisonnement avec antibiotiques - ed.], à la suite des expériences en laboratoire. ~ Pr. S. Lanka, Wissenschafftplus magazin, janvier 2020 [08 - https://davidicke.com/wp-content/uploads/2020/07/Paper-Virus-Lanka-002.pdf ]

 

Ceci est le meilleur résumé de l'essentielle erreur rencontrée dans toute la discussion sur la contagion virale non-existante et les preuves qui manquent pour prouver le contraire. C'est tout ce qui est à savoir pour celui qui doit trancher entre vrai et faux: la contagion virale est un principe dont l'existence n'a jamais été prouvée de façon conclusive et reproduisible!

 

Pour ce qui est du grand nombre d'explications techniques concernant la nature de la détérioration des cellules, des bactéries, leurs métamorphose en bactériophages et virus, et les différents aspects controversés  rencontrés dans des multiples expériences, ainsi que l'évaluation par les postulats de Koch, nous renvoyons aux publications du Pr. S. Lanka, ces vidéos et articles, notamment par son site à https://wissenschafftplus.de (et pour ce qui est les postulats de Koch, nous renvoyons également à la vidéo de Dr. A Kaufman, mentionné ci-bas).

 

Trouvez une description et discussion plus détaillé et concise des idées du Pr. S. Lanka dans un excellent interview (en allemand), à https://wissenschafftplus.de/uploads/article/wurzel-3-2020-virus-interview-juli-2020.pdf , ou ces deux articles essentiels suivants (en anglais):

https://davidicke.com/wp-content/uploads/2020/07/Paper-Virus-Lanka-002.pdf

https://wissenschafftplus.de/uploads/article/Dismantling-the-Virus-Theory.pdf

 

Trouvez une vidéo d'une présentation de Stefan Lanka sur l'histoire de la théorie de la contagion (faite lors de la pandémie H1N1) au liens suivants. Malgré le fait que la version sous-titrée (en anglais) soit incomplète, elle donne un bon aperçu de la façon alternative de voire les choses:

 

Dr Stefan Lanka - Pandemic Theater - History of the Infection Theory (Part 1)

[vidéo incomplète, sous-titré en anglais, malheureusement de qualité "provisoire"] à:

https://www.youtube.com/watch?v=3cnlynJZLtM

 

La vidéo précédente en entier, allemand (version sous titrées Française bienvenue - contactez ce site):

https://www.youtube.com/watch?v=XKviQWh3uM4

 

Transcription complète, en anglais:

https://abruptearthchanges.com/2017/11/17/dr-stefan-lanka-the-history-of-the-infection-theory/

 

 

Les postulats de Koch

 

Une des conséquences du fait qu'aucun virus a réellement été purifié et isolé, est que ce qui est appelé "les postulats de Koch" n'ont jamais pu être confirmés pour aucun virus...

 

Ainsi, dans le procès de la rougeole, Lanka-Barden, l'Institut Robert Koch (RKI), n'a pas montré avoir effectué des tests concernant le virus présumé de la rougeole, ni de les avoir publiés. L'Institut Robert Koch affirme avoir réalisé des études internes à propos du virus de la rougeole, cependant, il refuse de les remettre ou de publier les résultats... Chose étonnante pour un institut scientifique.

 

Les 4 postulats de Koch à l'origine sont:

 

1 - Un micro-organisme est présent dans le malade, et pas dans celui qui n'est pas malade.

 

2 - Le  micro-organisme doit être isolé d'un organisme malade, et être laissé à se multiplier dans une culture pure (non-contaminée).

 

3 - Le micro-organisme cause une maladie dans celui qui n'est pas malade.

 

4 - Une ré-isolation du micro-organisme, prélevé sur le nouveau hôte, est démontrée.

 

(traduction adaptée d'une vidéo par A. Kaufman, à https://www.youtube.com/watch?v=IoywNPXANi4 )

 

Pour être bref, ces postulats n'ont jamais pu être démontrés pour aucun virus, et par conséquence ils ne le sont pas pour le SARS-CoV-2 / CoVid-19, ni pour le SARS-CoV-1.

 

Il y a bien tromperie lorsque des scientifiques prétendent avoir confirmé ces postulats, comme certains le font pour le SARS-CoV-2 / CoVid-19. En regardant de plus prêt, on constate qu'ils ne le font qu'en adaptant les postulats à leur guise, comme nous voyons avec la version dite Rivers (1937) - référant à Thomas Rivers. Et même dans ces cas, les conclusions sont contestables. [09 - https://www.youtube.com/watch?v=IoywNPXANi4 ].

 

Laissant ces pistes à ceux qui veulent en savoir plus (par. ex. en regardant l'excellente présentation vidéo par le Dr. A. Kaufman), nous concluons que la théorie de la contagion file un mauvais coton... ou le devrait. 

 

Une fois que nous savons qu'il n'existe pas de virus qui rend malade, il est évident que cela exclut la possibilité qu'un virus contagieux ait été produit dans un laboratoire, puis échappé, puis contaminé le monde entier... Toutefois, cela n'exclue pas une guerre à l’échelle des bactéries et virus par la nano-technologie. Mais là on rentre dans un tout autre domaine, et non celui de la (stricte) bio-science. Il est néanmoins à signaler que certains chercheurs signalent la présence de ces technologies dans les nouveau vaccins, et les hydrogels. Affaire à suivre...

 

 

Si la contagiosité d'un virus n'a jamais été démontrée, pour aucun virus (ni pour la rougeole, ni pour aucun autre, comme le SARS-CoV-2  / CoVid-19), quels sont les preuves mises en avant pour prouver l'existence du SARS-CoV-2, et que démontrent les tests (RT-PCR, ELISA) de sa présence, ou pas?

 

Nous pouvons ajouter à cela qu'il n y a jamais réellement eu "d'isolation" du SARS-CoV-2 (ni du SARS-CoV-1) comme prélevé après avoir centrifugé un fluide dont on est sûr qu’il contiendrait le virus en abondance. Non, dans les études formelles sur le SARS-CoV-2, on appelle "isolation" les cultures qu'on obtient après une certaine préparation de tissu, en l’occurrence des tissus ou des cellules prélevés sur des personnes déjà malades. Il s'agit simplement de déjections de cellules courantes pour un nombre de conditions, allant du rhume (couramment appelé un "coronavirus" - Enc. of Medicine, 1989) au cancer, prélevés sur pas plus qu'une dizaine de patients. [10 - https://www.nejm.org/doi/pdf/10.1056/NEJMoa2001017 ] [08 - https://davidicke.com/wp-content/uploads/2020/07/Paper-Virus-Lanka-002.pdf ]  [09 - https://www.youtube.com/watch?v=IoywNPXANi4 ]

 

En fait, en y regardant de plus près, il s'avère que les chercheurs qui affirment avoir "isolé" le SARS-CoV-2 n’ont rien fait d'autre que suivre une procédure déjà dénoncé et démontré comme étant erronée par le Pr. S. Lanka, l'aspect crucial étant qu'il n'y a pas de expérience de contrôle. Tout comme l'explique Lanka, les scientifiques ont fini par prélever les restes de cellules en décomposition. C'est tout.

 

Dr. Andrew Kaufman, docteur en médecine et psychiatrie, qui a profondément étudié l'émergence du SARS-CoV-2 / CoVid-19, nous explique - tout comme en fait état le Pr. S. Lanka (voir les articles mentionnés ci-haut) - que les scientifiques qui ont publié sur ce virus ont fini par rassembler ("compléter") des données sur le code ARN (RNA) d'un ensemble de sources, un ramassis de résultats de laboratoires divers et même d'une publication obscure sur facebook!

 

Une vidéo instructive par Andy Kaufman parcourant les études de recherche clef sur le SARS-CoV-2 / CoVid-19, (anglais):

https://www.altcensored.com/watch?v=TXargSbVp7E

 

Cette vidéo est en anglais [si quelqu'un fait une traduction en français, faites le savoir, nous mettrons à jour cet article]. Ce qui est à retenir de sa discussion des études qui sont à l'origine de la crise du SARS-CoV-2 / CoVid-19 est qu'aucune étude donne des preuves réelles de son existence. On nous présente des "constructions" de procédures et de codes ADN/ARN (DNA/RNA) qui ne prouvent rien, au final. En revanche, cela impressionne les novices et les journalistes... (ce serait pour le reste excessif et réducteur de vouloir résumer les détails techniques des propos tenu par Dr. A. Kaufman, en quelques paragraphes - regardez plutôt la vidéo).

 

Au final, les scientifiques nous vendent un virus composé ("séquencé") d'un ramassis de code génétique des plus commun, dont on n'a pas prouvé qu'il est celui d'un agent contagieux. En suite on nous vend les tests, pouvant identifier ceux qui seraient contaminés. Le test RT-PCR serait censé démontrer la présence du code ADN/ARN "compilé", c'est à dire d'un code factice.

 

Mais a l'heure actuelle la tromperie semble aller plus loin encore. Il s’avère que selon les instruction de l'OMS, les kits RT-PCR sont censés tester pour une séquence ADN/ARN qui est confirmé comme faisant partie des chromosomes humains. [11 - http://republicbroadcasting.org/news/bombshell-who-coronavirus-pcr-test-primer-sequence-is-found-in-all-human-dna/ ]

 

Le document avec les instruction de l'OMS [40 - https://www.who.int/docs/default-source/coronaviruse/real-time-rt-pcr-assays-for-the-detection-of-sars-cov-2-institut-pasteur-paris.pdf?sfvrsn=3662fcb6_2 ] indique à la deuxième ligne de tester pour le code: CTCCCTTTGTTGTGTTGT

 

EXCLUSIF - Le coronavirus SARS-CoV-2: Mais où sont les preuves de son existence et de sa dangerosité ?

who-primer.png]

 

 

Ce code est trouvé chez tous les humains, dans ce qui s'appelle le chromosome 8 ! Une étude référence [12 - https://www.ncbi.nlm.nih.gov/nucleotide/NC_000008.11?report=genbank&log$=nuclalign&from=63648346&to=63648363 ] montre ce code en bas de la page, écrit de cette façon: ctccctttgt tgtgttgt . Voir aussi la vidéo à https://www.bitchute.com/video/xmkLRGRk2YCu/ (anglais).

 

Cela veut donc dire qu'il suffit de faire le test assez souvent, et/ou de monter le nombre de "cycles" assez haut, pour que quelqu’un soit testé comme "positive". La ruse est complète...

 

Comme tant d'autres belle découvertes qui ont échappées aux bonnes intentions de leur inventeurs, le test dit "PCR", ou "RT-PCR", n'a jamais été conçu pour faire un diagnostique, ou de mesurer une contagion quelconque, comme l'a souvent déclaré son inventeur Kerry Mullis (prix-Nobel). C'est plutôt un procédé de production de séquences ADN (DNA). De cette façon, on peut détecter la présence de la moindre petite particule génétique dans un échantillon. Dans le mots de K. Mullis (le citant de mémoire d'une interview vidéo): "C'est comme si vous avez une grande pièce, et vous voulez trouver une petite poussière. Le procédé permet de multiplier sa présence, jusqu'à ce que la poussière devient visible." C'est le procédé PCR de faire des "cycles", qui détermine la multiplication du code ADN / ARN visé, et qui rend visible le code. Pour détecter le code assigné au SARS-CoV-2 / CoVid-19, on applique en moyenne 16 cycles. Parfois plus, parfois moins, et cela donne des résultats variables équivalents. Parfois on trouve, parfois pas. A partir de 18 cycles ou plus, la probabilité de trouver quelque chose devient considérable (et c'est le nombre de cycles minimum recommandés par l'OMS, comme vu sur l'illustration ci-dessus). Cela n'indique toutefois rien de la "charge virale", ni de son impact sur le patient.

 

C'est bien pour cette raison que l'inventeur du test PCR Karry Mullis a toujours insisté à dire que ce test ne devait PAS être utilisé pour dépister une "infection virale" ! [13 - https://uncoverdc.com/2020/04/07/was-the-covid-19-test-meant-to-detect-a-virus/ ]

 

Ainsi, il y a cet incident savoureuse, ou le président de la Tanzanie, John Magufuli, a donné l'ordre de  secrètement envoyer au laboratoire national de la santé, des prélèvements d’une chèvre, d’une caille (un oiseau) et d’une papaye (un fruit), tout en les faisant passer pour des prélèvements humains. Tous auraient été testés positifs au CoVid-19 !

[14 - https://www.youtube.com/watch?v=qzWCXnLtePY ]

[15 - https://www.afrikmag.com/tanzanie-chevre-et-une-papaye-testee-positive-au-coronavirus-le-president-ordonne-louverture-dune-enquete/ ]

[16 - https://www.brighteon.com/2f318c7e-a554-47d7-b3bd-d9dfa2769ff8 ]

 

Au bout du compte, comme certains le signalent, il n y a pas de "standard d'or", une comparaison possible avec la version isolé de ce virus considéré dangereux, puisqu'il n'y a jamais eu une purification et isolation réelle.

 

Cela nous donne donc : un code ARN (RNA) synthétisé, composé ("séquencé"), et théorique, mais toutefois trouvé chez tous les humains, tout comme chez des animaux, des fruit, etc.., ce qui serait "dépisté" par un test RT-PCR qui peut découvrir n'importe quel code et quantité de ARN (RNA), puisqu'il suffit de monter le nombre de cycles (de l'analyse PCR) pour le repérer.

 

La ruse des tests qui testent pour des séquences génétiques qui n'ont aucune importance réelle pour déterminer si quelqu'un est ou sera malade, est exploité au maximum dans tous les études qui tentent à prouver l'existence de contagion par le SARS-CoV-2 / CoVid-19. En somme, on essaye de nous faire croire à l'existence d'un virus nommé SARS-CoV-2, qui n'est défini que par un composé de données théoriques et arbitraires, et en suite on fait des tests qui ne prouvent rien sur la dangerosité de la présence de particules ARN (RNA), basées sur les mêmes données théoriques et arbitraires!

 

Et ainsi il y a ceux qui pensent que le fait que ces tests bidons ont désigné des millions de personnes comme "infectées", est par elle-même une preuve de l'existence du virus...

 

Il n'y a rien de scientifique dans tout cela, mais d'autant plus de charlatanerie et de raisonnement en rond! Un raisonnement à l'envers. C'est de l'auto-déception!

 

Pour le test sérologique, celui qui teste la présence dans le sang des "anti-corps" - comme le test ELISA - aussi appelé "test rapide", la situation n'est guère meilleure.

 

Le test sérologique pose le paradoxe du statut des anti-corps, comme nous l'avons déjà rapidement évoqué. Pour prouver qu'un vaccin "fonctionne" (tout comme dans les tests de vaccins contre le CoVid-19), on dit que leur présence prouve que celui qui a reçu le vaccin est protégé. En revanche, pour prouver qu'on aurait une maladie considéré "mortelle", comme le SIDA / VIH (AIDS / HIV), où maintenant le CoVid-19, la présence "d'anti-corps" prouverait qu'on cours un risque mortel! Cela ne tient pas. Quelque soit la théorie proposé pour effacer le doute. Au final la question est: si l'on a jamais réellement isolé le SARS-CoV-2, ni prouvé qu'il serait contagieux, comment aurait-on pu prouver à quoi ressemblent leur supposés "anti-corps"?

 

Un test qui mesure la présence "d'anti-corps" au SARS-CoV-2 / CoVid-19 ne peut être pris aux sérieux pour déterminer une telle infection, si même cela existerait.

 

 

Mais pourtant, il y a bien des malades!

 

Qu'en est-il si il s'avère, comme nous l'avons vu dans les paragraphes précédentes, qu'il n'existe pas de virus SARS-CoV-2, ce prétendu coronavirus qui serait à l'origine de la maladie que l'on a donné le nom de "CoVid-19"? Qu'en est-il si au final nous sommes conduit à comprendre qu'il n'existe pas de virus qui rend malade, et donc qu'il n'y a pas de virus rougeole, varicelle, grippes divers, VIH (HIV), Ebola, poliomyélite, etc...?

 

La plupart des gens répondent à cette suggestion que le fait que la crise du coronavirus a montré des malades avec des symptômes jamais vus, serait preuve qu'il y aurait bien un nouvel agent infectieux. Or, il est parfaitement possible de différentier entre certains symptômes - allant d'un rhume ordinaire, type "coronavirus", à des symptômes extrêmes pulmonaires, qui pourraient être liés à la 5G ou aux vaccins - et de trouver des causes alternatives autres qu'une infection virale.

 

Ce serait excessif à cet article (pour ne pas dire prétentieux) de vouloir donner un aperçu complet de ce qui peut être à l'origine de maladies. Le Pr. S. Lanka résume ce qui cause les maladies, en la désignant par "les conditions environnementales", c'est à dire tout ce qui a influence sur la condition physique et mentale de quelqu'un, allant de la nourriture, la température, l'humidité, les courants d'air, la qualité de l'air, les empoisonnements divers (par les vaccins, l'eau, nourriture, pesticides - comme la DDT ou le glyphosate - etc...), l'hygiène, à la pression mentale (le stress, les traumas émotionnels), etc...

 

Le simple rôle du type de régime que l'on suit peut avoir des grandes conséquences pour la santé, et de l'apparence de symptôme aujourd'hui attribués au CoVid-19 (mais traditionnellement à toute sorte de maladies). Ceux qui pensent en termes de "fortifier ses défenses immunitaires" pensent juste, sauf qu'il ne s'agit pas de rendre le corps plus apte à se défendre contre des intrus comme les virus (il n'y en a pas), mais qu'il s'agit du bon fonctionnement bio-chimique du corps, par une consommation équilibrée de protéines, vitamines, enzymes, oligo-éléments, et divers nutriments. Ainsi, il y a beaucoup à dire en faveur de ne manger qu'une alimentation crue et fraîche (et "biologique", si possible), fermentée, ou fumée naturellement, ou bien fraîche et cuite de façon douce, en évitant les produits chimiques de toutes sortes (allant des colorants, des aromates chimiques, aux produits conservateur dangereux).

 

Il y a déjà beaucoup d'informations qui circulent sur ce qui a pu être à l'origine de certains symptômes vus depuis le début de la crise CoVid-19 (qui n'en est pas une). Jusqu'à présent nous distinguons 3 grandes vagues de morts exceptionnels qui ont étés sur-médiatisé, celle de Wuhan (Chine), la Lombardie (Italie), et des cas de fibrilose hors du commun en particulier signalés dans les métropoles et les zones où il y a une forte présence d'installations 5G. Le reste des cas semblent être surtout dus à un jeu de comptabilité (comptant des cas normalement attribués à d'autres maladies comme CoVid-19), ou des situations aggravantes dans les maisons de retraites et EHPADs, poussant les personnes d'un âge avancée vers une mort certaine.

 

Pour ce qui est le rôle potentiel des installations 5G dans un certains nombre de cas, dont à Wuhan, la Lombardie, et Madrid (et pour les courageux qui maîtrisent l'anglais) nous référons à une excellente source à

http://radiationdangers.com/5g/study-shows-direct-correlation-between-5g-networks-and-coronavirus-outbreaks-2/

 

Lorsqu'une installation 5G émet à une certaine fréquence et puissance, ses ondes interfèrent à 60Ghz, et par cela avec l’absorption d'oxygène par les humains. [17 - https://scientists4wiredtech.com/wireless-at-60-ghz-has-unique-oxygen-absorption-properties/ ] [18 - https://ourgreaterdestiny.org/2020/02/5g-60-ghz-oxygen-absorption-you-and-coronavirus/ ]

 

Il y a les effets dommageables de la 5G, il y a aussi ceux de la 4G, tout ce qui précédé, et l'électricité en général (et les champs électromagnétiques perturbateurs qu'elle peut générer, comme décrit par ... "Invisible Rainbow". [19 - https://duckduckgo.com/?q=invisible+rainbow+arthur+firstenberg&ia=web ]

Un resumé peut être trouvé ici [20 - https://www.5gexposed.com/wp-content/uploads/2019/04/English-Summary-of-The-Invisible-Rainbow-A-History-of-Electricity-and-Life-3.pdf ]

Une présentation vidéo ici [21 - https://www.youtube.com/watch?v=MpdJ_t5XMvw ]

 

Il y a aussi beaucoup à dire sur les soins qui ont été donnés à des malades avec des problèmes respiratoires extrêmes. Au lieu de donner une installation respiratoire non-assisté qui permet de doser la respiration soi-même, on a généralement préféré de les mettre sur une installation respiratoire assistée (et subsidiée plus avantageusement), qui force la respiration et peut résulter dans la mort.

 

Pour ce qui est le début de la crise à Wuhan, nous avons vu des personnes littéralement tomber sur le visage, en Lombardie on comptait les morts (majoritairement de 80 ans ou plus), maintenant on ne compte plus que des "cas". La ruse est que malgré le fait qu'il y a de moins en moins de malades et de moins en moins de morts, on ne parle plus que d'augmentation de cas. En augmentant le nombre de tests bidons qui sont biaisés à donner des résultats "positifs", automatiquement les chiffres de "cas confirmés" augmentent!

 

Il est évident que s'il n'existe pas de virus qui puisse rendre malade, il est inutile de "tester" sa présence, tout comme porter des masques pour s'en protéger est une idiotie et relève de la superstition!

 

Prenez les faits évoqués dans cet article, et confrontez ceux qui essayent de vous imposer une dictature médicale de charlatans! Comprenez la science. Elle est toujours avec ceux qui contestent la dictature, quel qu’elle soit, surtout si elle prétend être scientifique mais clairement n'obéit plus à ces principes les plus essentiels!

 

La non-existence de la contagiosité virale, comme vécue

 

Considérant qu'il n'a jamais été démontré qu'il existe des virus qui rendent malade par "contagion", il n'est pas étonnant que ceux qui se trouvent sur le terrain font le même constat.

 

La grande Florence Nightingale aurait dit: "La doctrine de la maladie spécifique est le grand refuge de cerveaux faibles, incultivés, instables, comme les cerveaux de ceux qui règnent aujourd'hui dans la profession médicale. Il n'y a pas de "maladie spécifique". Il n'y a que des conditions de maladie."

 

"The specific disease doctrine is the grand refuge of weak, uncultured, unstable minds, such as now rule in the medical profession. There are no specific diseases; there are specific disease conditions."

 

Le Dr Jean-Michel Crabbé, médecin depuis plus de 45 ans, a récemment fait publier une lettre [22 - http://www.wikistrike.com/2020/08/lettre-d-un-médecin-en-colere-au-president-et-a-ses-confreres.html ], avec des références et un récit de ses expériences personnelles. Il écrit entre autre:

 

"Au sanatorium de Bligny, où tout le monde vit en promiscuité avec les malades, le Dr Guinard n’a jamais vu, ni dans le personnel, ni dans les familles du personnel, un seul cas de tuberculose pouvant être attribué à une contamination dans un service du sanatorium. " (Larousse médical illustré 1924, page 1258/1400).

 

Dans les années 1920, le personnel médical soignait les tuberculeux sans gants, sans masques, sans matériel à usage unique, et il n’était pas contaminé. Après la Deuxième Guerre mondiale, alors que l’épidémie régressait, les autorités sanitaires ont présenté la tuberculose comme une maladie très contagieuse, imposé des règles sanitaires rigoureuses, et rendu obligatoire la vaccination par le BCG sans apporter la preuve de son utilité (La Recherche, n° 356, septembre 2002).

 

En 2003, dans un service parisien de patients immunodéprimés, un cas de tuberculose très contagieuse chez un soignant n’a donné lieu à aucune contamination parmi les 180 patients très fragiles et les membres du personnel soignant exposés (BEH n° 10-11, 18 mars 2003).

 

Comme une majorité écrasante de mes collègues et du personnel soignant, j’ai exercé 45 ans dans le milieu médical sans protections particulières, j’ai traversé des dizaines d’épidémies de grippe très contagieuses sans vaccin, sans jamais être contaminé par la grippe ou par aucune autre maladie transmise par un patient. Comme mes collègues, j’ai constaté que la majorité des maladies infectieuses ne sont absolument pas contagieuses et que dans les familles, il y a rarement plus d’un malade à la fois. Nous sommes tous exposés quotidiennement à des milliards d’agents infectieux sans jamais contracter la moindre maladie, y compris à un âge très avancé.

 

~ fin cit. [22 - http://www.wikistrike.com/2020/08/lettre-d-un-médecin-en-colere-au-president-et-a-ses-confreres.html ]

 

Nous notons une petite réserve au sujet de ce que décrit le Dr. J.M. Crabbé : le texte laisse le doute sur le principe de "contagion". Nous avons vu que le principe de contagion virale ne peut-être prouvé. Cela explique très justement les expériences vécus par le Dr. J.M. Crabbé.

 

Dans le premier volet de cette série d'articles nous avons évoqués les expériences de Boston, 1918, lors de la grippe "Espagnole". Ces expériences sont décrites dans "Virus Mania", par T. Engelbrecht, C. Kohnlein, ch. 7 (p. 226) [23 - https://www.torstenengelbrecht.com/en/virus-mania/ ].

 

Mystifiés par ce qui pouvait bien être la cause des symptômes lors de cette vague de maladie, la Marine Américaine fut faire des expériences très poussées et pertinentes en essayant d'infecter des personnes en bonne santé avec ce qu'on croyait être le virus de la "grippe Espagnole".

 

On proposa la liberté à  une centaine de matelots délinquants incarcérés, si ils se laisseraient infecter. Ainsi, les médecins de la Navy Américaine prenait des échantillon de mucus auprès de ceux gravement malade de "la grippe", dans leurs nez et gorges. Ensuite ils aspergeaient ce mucus, ou l'introduit directement, dans les nez et gorges de certain volontaires, et dans les yeux de certains autres. Et ainsi de suite.

 

A fin de reconstruire les circonstances que l'on croyait être en cause dans la propagation du virus, les médecins ont pris 10 matelots volontaires et les ont introduits dans une salle ou les malades étaient en train de mourir de "la grippe", tous avec une fièvre extrême, certains en sueur froide, certains délirant, etc... Chaque volontaire devait se rapprocher d'un des malades, et inspirer profondément l'air expiré par le malade, et lui parler pendant 5 minutes. A la fin le malade devait tousser plusieurs fois près du visage, en face du volontaire.

 

Malgré tout, aucun des matelots volontaires ne tomba malade!

 

On a également fait des expériences avec des animaux, où des chevaux étaient muni d'un grand sac par dessus la tête, et l'on aspergeait un mucus infecté dans le sac, etc... Aucun animal ne tomba malade!

 

On a refait une expérience comparable à San Francisco, dans des circonstances plus strictes, avec 50 matelots incarcérés volontaires. Cette fois encore, aucun des volontaires ne tomba malade. Les médecins et scientifiques n'y comprenaient plus rien!

 

Comme relevé dans le premier volet: il est plus que curieux que le gouvernement Américain semble avoir tout oublié de ces expériences...

 

Nous avons également les mémoires de l'auteur Eleanora McBean, dont certains passages évoquant la "grippe Espagnole" sont reproduites dans "Virus Mania", et en entier à http://whale.to/vaccine/sf.html (chapitre 2). Elle décrit les circonstances vécus par elle même et sa famille en 1918. Elle et sa famille avaient refusé tous les vaccins. Lorsque les autres tombèrent malade, sa conclusion ne pouvait être que la cause réelle des symptômes était précisément ces vaccins.

 

Tout en fréquentant les malades pour donner des soins, ni elle-même ni sa famille ne subit aucune "infection" de la grippe, ni tombèrent malade. Son récit complet peut-être trouvé à http://whale.to/vaccine/sf.html (ch. 2)

 

Sans vouloir discuter en détail des causes possibles à l'origine de cette vague de maladie de 1918, il s'affiche clairement deux des mêmes coupables que pour les symptômes attribués au "mystérieux" CoVid-19: la vaccination (dont certains expérimentaux), et l'accroissement des installations électriques, comme le radar sur les bases Américaines, suspecté d'aggraver l'état de santé des soldats (aujourd'hui c'est du à l'accroissement des installations pour la mobile-phonie et la 5G).

 

L'histoire de la vague de maladie appelée "grippe Espagnole" de 1918 a tout pour être revu. La propagation était trop vite pour que la cause soit un supposé virus se répandant partout dans le monde. Les expériences de Boston et de certaines personnes sur le terrain comme l'auteur E. McBean montrent qu'il faut abandonner l'idée d'une contagion virale.

 

Pour ne pas confondre les choses, la contagion de plaies par des bactéries est basé sur d'autres mécanismes biologiques, et elle est bien observée.

 

La nécessité de se laver les main avant de faire accoucher une femme, fut découverte par le médecin Hongrois Ignaz Semmelweis. Il observa que les femmes accouchant assistées par des sages-femmes ne mourraient pas, en général, alors que celles qui accouchaient assistées par des médecins hommes tombèrent malade. Le Dr. I. Semmelweis finit par découvrir que dans l’hôpital ou cela était le cas, les médecins hommes ne faisaient les accouchements que l'après-midi. Le matin il passaient leurs temps dans la salle d'autopsie, travaillant sur des cadavres. Ils passaient en suite aux accouchements, sans se laver les mains! [24 - https://www.nationalgeographic.com/history/2020/03/handwashing-once-controversial-medical-advice/ ] Ils transportaient ainsi des bactéries qui ne se forment que sur de la chair qui est morte depuis plusieurs jours (selon S. Lanka), à de femmes qui accouchaient. Il suffit d'enlever cette couche de bactéries en se lavant les mains, pour éviter ce type de contagion.

 

I. Semmelweis fut ridiculisé à son époque. Aujourd'hui, les mesures extrêmes d'hygiène, dont le port du masque, les hydrogels, etc... sont poussées jusqu'au ridicule, et sont devenu irrationnelles.

 

Il est a noter qu'une étude a été fait qui montre que même le port du masque en salle d'opération ne résulte pas forcement dans une baisse d'incidents incontrôlées. [25 - https://www.ncbi.nlm.nih.gov/books/NBK195766/ ] [26 - https://www.cadth.ca/use-surgical-masks-operating-room-review-clinical-effectiveness-and-guidelines ] Du moment que la propreté des mains et des plaies sont respectés, il ne devrait pas y avoir des infections.

 

 

La corruption est vaste, et cancérigène

 

Si nous voulons comprendre à quel point la déception de la crise du coronavirus est grande, et à quel point la charlatanerie est vaste et délibérée (au sommet des hiérarchies gouvernementales, industries pharmaceutiques, et de la profession médicale), nous devons d'abord comprendre ce que l'on essaye de nous faire croire concernant les virus en général, et le SARS-CoV-2 / CoVid-19 en particulier. Nous avons vu ce qui en est réellement du point de vue scientifique, si l'on ne se fait pas tromper par l'erreur relevé par le Pr. S. Lanka.

 

Avant de pouvoir aborder le sujet d'une façon honnête et franche, il faut comprendre à quel point les connaissances et "consensus" scientifiques généralisés ont été influencés de façon insidieuses et trompeuse par un contrôle du discours scientifique, aussi bien à travers les média que par l'enseignement académique, le financement de recherches par les industries pharmaceutiques, et le lobbying de tous genre en faveur des intérêts de l'industrie pharmaceutique, et des agendas occultes eugénistes et d’ingénierie sociale en arrière plan.

 

Clairement, avec les intérêts financiers liés à tout ce qui touche à la crise du coronavirus, il ne serait pas sérieux de sous-estimer comment une corruption a pu s'installer, allant des sommets de la hiérarchie industrielle, organisations mondiales, gouvernementales, à la petite pharmacie du coin qui est bien content avec la hausse des ventes de masques, tests, vaccins, anti-viraux, thermomètres, etc... Qui oserait poser des questions, tant que les affaires vont aussi bien?

 

On pourrait dire que la corruption qui concerne en premier lieu la crise du coronavirus a commencé avec Louis Pasteur, qui su faire croire à l'efficacité de ses vaccins contre des infections supposés (jamais réellement prouvées, comme par les postulats de Koch - voir ci-haut). [- link book Pasteur imposteur ] Certains experts comme le professeur en micro-biologie / biologie moléculaire Stefan Lanka, sont de l'avis que les démonstrations de leur efficacité étaient une tromperie. Par exemple, ses démonstrations pour prouver la contagiosité de la rage, consistait à injecter directement dans le cerveau d'un chien une substance considérée contagieuse (en l’occurrence un échantillon de tissu de cerveau d'un chien malade), et le chien mourrait des séquelles subise... [27 - https://www.youtube.com/watch?v=3cnlynJZLtM ]. L'institut Pasteur aujourd'hui continue de développer les idées erronées de celui dont il porte le nom, et on y fait des très bonnes affaires...

 

Citant le document "Pasteur et Béchamp : aux origines des vaccins" [28 - http://www.visionandlearning.be/getfile.php?id=8a3ab64c1bf526a71530d9440f748830/] : ... les travaux du Pr. Antoine Béchamp [...] concernent une grande partie des "découvertes" que l’on attribue à Pasteur : les fermentations, la victoire sur l’hétérogénie, la lutte contre la pébrine, les fondements de la microbiologie… Pasteur, et son adversaire Béchamp, n’ont cessé de se croiser sur les mêmes terrains scientifiques, et jamais, dans les travaux sur Pasteur ou les travaux d’histoire des sciences, une mise en perspective n’a été accomplie. ~ fin cit.

 

Aujourd'hui, nous parlons de "pasteuriens", pour designer ceux qui suivent les dogmes vaccinales de L.  Pasteur, et nous parlons de "terrainistes" pour ceux qui suivent l'approche de A. Béchamp. Or, dans les média et les décisions gouvernementales, uniquement la première approche est pris en considération. [41 - http://www.dietra.ch/dietra-vie/etudes/sante/vaccins/sciences_past1.pdf ] [42 - http://www.mnwelldir.org/docs/history/biographies/Bechamp-or-Pasteur.pdf ]

 

EXCLUSIF - Le coronavirus SARS-CoV-2: Mais où sont les preuves de son existence et de sa dangerosité ?

Si l'on peut observer que la corruption scientifique a pris un tournant déterminant et erronée grâce à L. Pasteur, la corruption commerciale et propagandiste a largement été déterminée par la famille Rockefeller.

 

L'histoire de la famille Rockefeller ne commença pas avec la création de Standard Oil, et fut tout sauf honorable. Son empire pharmaceutique trouva ses débuts avec un escroc, cavaleur, et voleur: William Avery Rockefeller, “Big Bill”, le père de John D. Rockefeller senior. “Big Bill” voyageait le pays vendant des herbes médicinales et des médicaments et élixirs de tout genres. Il garantissait de guérir "tout les cas de cancer, sauf trop avancé" avec un remède "magique" qui consistait d'un mélange contenant ..... du pétrole! Le pétrole fonctionnait comme un laxatif, donc après en avoir consommé ça donnait l'air de faire "quelque chose"...  Par la suite, une version de ce remède a été mis en vente sous le nom de Nujol, qui est toujours sur le marché comme "laxatif, avec la parafine comme principale ingrédient. [29 https://www.freeportnewsnetwork.com/news/special-reports/youve-heard-of-john-d-rockefeller-but-youll-never-guess-where-his-father-is-buried-history-of-the-family/ ] [30 - http://advancedhealthplan.com/The_Drug_Story.html ] [31 - https://en.wikipedia.org/wiki/Nujol ]

 

L'histoire du charlatan “Big Bill” illustre bien la formule et la mentalité appliquée par tous ces descendants. Sans nous attarder sur une abondance de faits historiques, nous relèveront simplement qu'en parallèle de leurs activités dans le monde pétrolière et financières, les Rockefeller ont tout fait pour saisir un contrôle écrasant dans le domaine pharmaceutique, et cela est allé de paire avec une volonté de corrompre les connaissances et les consensus scientifiques, car cela est essentiel pour vendre des remèdes pour des maladies qui ont des causes toutes aussi différentes que prétendues, et qui se soigneraient à une fraction du prix des solutions proposés par l'industrie pharmaceutique.

 

Pour détourner le grand public des remèdes phytothérapeutiques et naturels de tous genre, les Rockefeller investirent dans l’infâme "Flexner report", crée avec le soutien de la Carnegie Foundation, et publiée en 1910. Ce rapport aura une grande influence (aux États Unies, et mondialement par la suite), et donnera des arguments pour faire disparaître des universités l'enseignement de la "médecine naturelle", tel que la phytothérapie, l'électrothérapie, l'homéopathie, et l'ostéopathie. [32 - https://en.wikipedia.org/wiki/Flexner_Report ] [33 - https://hemphealer.wordpress.com/2012/03/01/the-rockefellers-the-flexnor-report-the-ama-and-their-effect-on-alternative-nutritional-botanical-medicine/ ]

 

Faudrait-il s'étonner que les liens entre la famille Rockefeller et de Bill Gates sont anciennes? Lorsque nous comprenons que le père de Bill Gates était un avocat très important des Rockefellers, et un proche ami, nous comprenons qu'il n y rien de fortuit au liens actuels entre Bill Gates et les Rockefeller, ni entre leurs fondations respectives et les industries qu'elles représentent. Sachant que les fondations Bill & Melinda Gates et GAVI sont à elles seules les plus grands donateurs de l'OMS (fondé avec le soutien des Rockefellers), et que BIll Gates fait des profits sur des vaccins et applications technologiques associées, nous voyons un conflit d'intérèts qui crève les yeux. [34 - https://www.thelastamericanvagabond.com/vaccine-bait-switch-millions-pulled-from-who-trump-gives-billions-gates-founded-gavi/ ] [35 - https://www.bitchute.com/video/TY-vLrz9XCc/ ] [36 - https://www.bitchute.com/video/wQSYdAX_9JY/ ]

 

Il n'est pas un hasard non-plus que les Rockefellers ont une longue histoire d'être impliqués dans des programmes d’eugénisme, et que le père de Bill Gates était très impliqué dans le mouvement eugéniste de l'époque, et dans Planned Parenthood [37 - https://educate-yourself.org/cn/genociderockefellernazis2apr03.shtml ] [38 - http://newworldorderuniversity.com/rockefeller-and-the-nazis/ ].

 

Lorsqu'on porte le regard sur l'étendue du champ d'influence qu'ont les seules entités "Rockefeller" et "Gates", leurs liens mondiales avec la machine militaro-industrielle, financière, médiatico-politique, le réseau Bilderberg, la Commission Trilatérale, le monde universitaire, etc..., etc..., on commence à comprendre que quasiment rien ne leur est impossible pour contrôler l'opinion publique, à moins que nous restons lucide et réaliste, et faisons passer le message en dehors des média "alignés".

Aujourd'hui, celui qui pose des questions qui touchent aux bases des dogmes scientifiques "conventionnels" ("alignés", ou "mainstream"), et qui propose des explications alternatives, finira systématiquement d'être accusé de hérésie par ceux qui tiennent le pouvoir politique-médiatique et économique, tout comme lors des guerres de religion au moyen-age. Comment est-ce possible qu'un débat tolérant sur ces sujets soit devenu tellement difficile? La réponse se trouve dans la question rhétorique: Qui bonno? (cherchez celui qui en profite). Ne donnez pas ce pouvoir au média, conglomérats de presse, gouvernements, industries, etc... Faites passer le message individuellement.

 

 

Est-ce que la médecine peut se guérir elle-même?

 

Voyant les intérêts financiers immenses en jeu, l'échelle de la corruption de l'industrie médicale et pharmaceutique (main dans la main avec la corruption dans le monde politique et médiatique), aussi bien que de la recherche scientifique, la réponse est probablement: non.... Mais tant qu'il y la possibilité d'échapper au totalitarisme technocrate-médicale, nous avons tous le choix de ne pas se laisser affecter par elle. Malheureusement, dans un pays comme la France, les enfants sont obligés de se faire vacciner. En vue des faits présentés dans cette article, et une abondance de preuves des effets néfastes et même parfois mortelles que les vaccins peuvent avoir, c'est un véritable crime contre l'humanité.

 

Le monde occulte a sa façon de renverser les choses. Ainsi, aujourd'hui les médecins sont emmenés à ne pas donner des soins appropriés et des plus efficaces aux malades. A la place, on a leurré la plupart d'entre eux à faire le contraire : porter atteinte à l'intégrité physique de ceux qui leur font confiance. C'est le cas pour toute personne qui n'est pas malade, mais qui se fait injecter des poisons qu'on appelle des "vaccins", ou  qu'on oblige de porter un masque qui donne des problèmes respiratoires (soit disant pour protéger contre une maladie respiratoire!). Les médecins sont ainsi manipulés à être des tueurs, même s'il s'agit d'une mort lente et douloureuse sous l'apparente bienveillance des "soins"...

 

L'histoire nous enseigne que la plupart des dogmes scientifiques ne tiennent qu'un certain temps, et sont condamnés à être revus ou quittés pour une meilleure compréhension du monde qui nous entoure.

 

Faites vos choix, rien ne vas plus...

 

 

Philior pour WikiStrike

 

 

Cet article peut être repris en entier, ou en partie, cependant, le contexte des paroles doit être respecté, avec mention source wikistrike.com / Philior

 

 

=========================

 

Première partie de ce volet d'articles sur le coronavirs:

 

La pratique médicale liée au corona-virus est de la charlatanerie, et l'obligation de porter des masques est une opération psychologique qui vise à installer des mesures totalitaires mondialement - partie 1

 

[ http://www.wikistrike.com/2020/07/exclusif-l-escroquerie-des-masques.html ]

 

 

=========================

 

Liste de références

 

[01 - https://learninggnm.com/documents/Lanka_Bardens_Trial_Fr.pdf ]

[02 - https://en.wikipedia.org/wiki/David_Bardens ]

[03 - https://archive.org/details/EndersPeebles1954]

[04 - https://www.britannica.com/science/virus/Size-and-shape ]

[05 - https://wissenschafftplus.de/uploads/article/wurzel-3-2020-virus-interview-juli-2020.pdf ]

[06 - https://echelledejacob.blogspot.com/2020/04/antoine-bechamp-et-les-microzymas.html ]

[07 - https://wissenschafftplus.de/uploads/article/Dismantling-the-Virus-Theory.pdf ]

[08 - https://davidicke.com/wp-content/uploads/2020/07/Paper-Virus-Lanka-002.pdf ]

[09 - https://www.youtube.com/watch?v=IoywNPXANi4 ]

[10 - https://www.nejm.org/doi/pdf/10.1056/NEJMoa2001017 ]

[11 - http://republicbroadcasting.org/news/bombshell-who-coronavirus-pcr-test-primer-sequence-is-found-in-all-human-dna/ ]

[12 - https://www.ncbi.nlm.nih.gov/nucleotide/NC_000008.11?report=genbank&log$=nuclalign&from=63648346&to=63648363 ]

[13 - https://uncoverdc.com/2020/04/07/was-the-covid-19-test-meant-to-detect-a-virus/ ]

[14 - https://www.youtube.com/watch?v=qzWCXnLtePY ]

[15 - https://www.afrikmag.com/tanzanie-chevre-et-une-papaye-testee-positive-au-coronavirus-le-president-ordonne-louverture-dune-enquete/ ]

[16 - https://www.brighteon.com/2f318c7e-a554-47d7-b3bd-d9dfa2769ff8 ]

[17 - https://scientists4wiredtech.com/wireless-at-60-ghz-has-unique-oxygen-absorption-properties/ ]

[18 - https://ourgreaterdestiny.org/2020/02/5g-60-ghz-oxygen-absorption-you-and-coronavirus/ ]

[19 - https://duckduckgo.com/?q=invisible+rainbow+arthur+firstenberg&ia=web ]

[20 - https://www.5gexposed.com/wp-content/uploads/2019/04/English-Summary-of-The-Invisible-Rainbow-[21 - https://www.youtube.com/watch?v=MpdJ_t5XMvw ]

[22 - http://www.wikistrike.com/2020/08/lettre-d-un-médecin-en-colere-au-president-et-a-ses-confreres.html ]

[23 - https://www.torstenengelbrecht.com/en/virus-mania/ ]

[24 - https://www.nationalgeographic.com/history/2020/03/handwashing-once-controversial-medical-advice/ ]

[25 - https://www.ncbi.nlm.nih.gov/books/NBK195766/ ]

[26 - https://www.cadth.ca/use-surgical-masks-operating-room-review-clinical-effectiveness-and-guidelines ]

[27 - https://www.youtube.com/watch?v=3cnlynJZLtM ]

[28 - http://www.visionandlearning.be/getfile.php?id=8a3ab64c1bf526a71530d9440f748830/]

 [29 https://www.freeportnewsnetwork.com/news/special-reports/youve-heard-of-john-d-rockefeller-but-youll-never-guess-where-his-father-is-buried-history-of-the-family/ ]

[30 - http://advancedhealthplan.com/The_Drug_Story.html ]

[31 - https://en.wikipedia.org/wiki/Nujol ]

[32 - https://en.wikipedia.org/wiki/Flexner_Report ]

[33 - https://hemphealer.wordpress.com/2012/03/01/the-rockefellers-the-flexnor-report-the-ama-and-their-effect-on-alternative-nutritional-botanical-medicine/ ]

 [34 - https://www.thelastamericanvagabond.com/vaccine-bait-switch-millions-pulled-from-who-trump-gives-billions-gates-founded-gavi/ ]

[35 - https://www.bitchute.com/video/TY-vLrz9XCc/ ]

[36 - https://www.bitchute.com/video/wQSYdAX_9JY/ ]

[37 - https://educate-yourself.org/cn/genociderockefellernazis2apr03.shtml ]

[38 - http://newworldorderuniversity.com/rockefeller-and-the-nazis/ ]

[39 - https://www.academia.edu/27977041/Aids_acquired_by_drug_consumption_and_other_noncontagious_risk_factors ]

[40 - https://www.who.int/docs/default-source/coronaviruse/real-time-rt-pcr-assays-for-the-detection-of-sars-cov-2-institut-pasteur-paris.pdf?sfvrsn=3662fcb6_2 ]

[41 - http://www.dietra.ch/dietra-vie/etudes/sante/vaccins/sciences_past1.pdf ]

[42 - http://www.mnwelldir.org/docs/history/biographies/Bechamp-or-Pasteur.pdf ]

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents