Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Les chats sont bien des porteurs de la covid-19, tout en étant asymptomatiques

Publié par wikistrike.com sur 18 Septembre 2020, 07:52am

Catégories : #Ecologie - conso - biodiversité - énergie, #Santé - psychologie

Les chats sont bien des porteurs de la covid-19, tout en étant asymptomatiques

De nombreux chats ont été infectés par le nouveau coronavirus à l’origine de la COVID-19, plus que prévu, selon une nouvelle étude qui a évalué les félins orphelins et abandonnés à Wuhan, l’épicentre de la pandémie actuelle. Selon les chercheurs, aucun des félins ne présentait de symptômes de la maladie, mais bon nombre d’entre eux avaient des anticorps neutralisants dans leur sang offrant une protection contre le virus.

Nous savons depuis des mois maintenant que les chats et les chiens peuvent contracter le virus à l’origine de la COVID-19, mais la fréquence de ces infections est restée en grande partie un mystère. Cela change, dans une certaine mesure, avec une nouvelle étude publiée cette semaine. Dans le cadre de leurs travaux, les scientifiques ont prélevé des échantillons de sang sur 102 chats provenant de Wuhan entre janvier 2020 et mars 2020.

Sur la base des écouvillons et des échantillons de sang, 15 des 102 chats testés ont contracté le virus SRAS-CoV-2, comme en témoignent les anticorps présents dans leur sang. Sur ces 15 chats, les chercheurs ont découvert que 11 des échantillons contenaient des “anticorps neutralisants”, qui sont décrits comme des anticorps si efficaces contre le virus qu’ils empêchent entièrement l’infection.

Bien que ces chats aient tous été testés positifs pour les anticorps indiquant la présence du virus, aucun d’entre eux n’a présenté de symptômes évidents de la maladie et aucun chat n’est mort des suites de la maladie. Les anticorps et l’absence de symptômes indiquent une protection naturelle contre le virus, une protection naturelle qui n’est pas partagée par les humains.

Selon l’étude, il est prouvé que certains chats ont transmis le virus à d’autres chats, mais rien ne prouve que les animaux infectés puissent transmettre le virus aux humains. Cependant, il semble que les humains puissent transmettre le virus aux chats, comme le montrent les niveaux particulièrement élevés d’anticorps trouvés chez les chats appartenant à des patients atteints de COVID-19.

L’étude publiée dans Emerging Microbes & Infections : A serological survey of SARS-CoV-2 in cat in Wuhan et présentée sur le site du Taylor & Francis Group : More cats might be COVID-19 positive than first believed, study suggests.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents