Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Intempéries: Inondations records dans les Alpes-Maritimes (vidéos). 12 personnes disparues

Publié par wikistrike.com sur 2 Octobre 2020, 17:15pm

Catégories : #Terre et climat

Intempéries: Inondations records dans les Alpes-Maritimes (vidéos). 12 personnes disparues

12 personnes portées disparues dont 2 pompiers

Une perturbation pluvieuse très active se décale vers l'est du pays. Cet après-midi, les pluies se généralisent et sont souvent soutenues sur la moitié est du pays à l'exception de l'Alsace et de la Corse. Sur l'Est de PACA en particulier, les pluies prennent parfois un caractère orageux et sont par moments très intenses. Sur les Alpes, la limite pluie-neige se situe vers 2600 m d'altitude. Sur la Bretagne et le Cotentin, le temps reste agité durant une bonne partie de la journée, avec des pluies parfois marquées et du vent, atteignant parfois 100 à 110 km/h sur les côtes, 80 à 90 km/h dans les terres. En revanche, de la Normandie aux Pays de la Loire et au Poitou-Charentes, après les pluies du début de journée, le temps s'annonce temporairement plus calme avec quelques ondées entrecoupées d'éclaircies.

 

18h09: Sur franceinfo, le préfet des Alpes-Maritimes, Bernard Gonzalez, appelle les habitants "à faire preuve de la plus grande prudence" et "à rester chez soi". "Il y a de nombreuses routes qui ont été touchées par des éboulements, par des affaissements, ce sont toutes ces routes qui montent vers le moyen et haut pays vers les vallées", précise-t-il.

17h48: En raison des fortes intempéries qui frappent les Alpes-Maritimes, l'aéroport de Nice-Côte d'Azur est fermé, annonce sur BFMTV le maire de la ville. Christian Estrosi précise également que "tous les transports urbains de la métropole" ont été arrêtés.

 

16h11Météo France place les Alpes-Maritimes en alerte rouge - 14 autres départements en vigilance orange.

 

 

Les Alpes-Maritimes (06) sont en vigilance ROUGE "pluie-inondation" et en vigilance orange pour "orages", "crues" et "vagues-submersion". Le Finistère (29) est en vigilance orange "pluie-inondation" et "vent violent". Les Côtes-d'Armor (22), la Côte-d'Or (21), la Saône et Loire (71), le Rhône (69), l'Ain (01), l'Isère (38), les Alpes-de-Haute-Provence (04), les Hautes-Alpes (05) et le Var (83) sont en vigilance orange "pluie-inondation". Une vigilance orange "orages" est en cours sur Drôme (26), Ardèche (07), Vaucluse (84), Alpes-de-Haute-Provence (04), Hautes-Alpes (05) et Var (83). Enfin, les Alpes-de-Haute-Provence (04) sont en vigilance oranges pour les "crues".

/widgets.js" charset="utf-8">

 

 

Aujourd'hui : temps agité avec du vent et de fortes pluies.

 

 

 

 

 

 

Dans l'après-midi, ce temps plus variable gagne le Centre, l'Occitanie et l'ouest du Massif-central. En revanche, le littoral aquitain est soumis à des averses plus fréquentes et parfois orageuses. La limite pluie-neige s'abaisse vers 1500 m sur les Pyrénées. Le vent d'ouest souffle fort sur la façade océanique avec des rafales de 70 à 90 km/h. Sur le Sud-Est, le vent de sud avoisine les 80 à 90 km/h en pointes puis il s'oriente au secteur ouest dans l'après-midi. En soirée, une nouvelle dégradation pluvieuse et venteuse gagne sur la façade atlantique avec des rafales atteignant 100 km/h sur le littoral aquitain. Les températures maximales varient entre 13 et 19 degrés en général. Elles atteignent localement 20 à 22 degrés en Alsace et dans le Sud-Est, jusqu'à 23 à 24 degrés en Corse.

14h27: Le point sur la situation cet après-midi

Une rafale à 186 km/h à Belle-Ile-en mer, une autre à 157 km/h à Groix: 60.000 personnes étaient encore privées d’électricité vendredi à la mi-journée en Bretagne après le passage de la tempête Alex, qui a fait peu de dégâts, tandis que pluies et orages sévissaient aussi dans le Sud-Est.

Deux départements bretons restent placés en vigilance orange. Dans le Sud et l’Est, onze autres départements restaient en vigilance orange pour orages ou pluie et inondation et les Alpes-Maritimes ont été placées dans la nuit en vigilance rouge, en raison d’un risque d’inondation élevé.

Vendredi matin, 100.000 foyers étaient privés d’électricité en Bretagne principalement, dont 45.000 dans le Morbihan, 40.000 en Ille-et-Vilaine et 2.000 dans les Côtes d’Armor, selon le gestionnaire du réseau Enedis, qui précisait que «des équipes supplémentaires viennent en renfort aux équipes locales mobilisées afin de réalimenter au plus vite les clients». A la mi-journée, ce chiffre est passé à 60.000 au total dans le Morbihan et l’Ille-et-Vilaine, selon Enedis.

Le Morbihan, jusqu’alors en vigilance rouge, est passé dans la nuit au niveau orange, puis jaune à 06H00.

«Aucune victime ni blessé n’est à déplorer dans le Morbihan», a souligné la préfecture. Les pompiers du département ont réalisé 428 interventions, selon la même source, «essentiellement pour des chutes d’arbres, des assèchements, des chutes d’objets, des fils électriques arrachés».

A Vannes, «200 à 300 m² de toiture» ont été arrachés au collège Notre-Dame de Ménimur, selon la préfecture.

En Loire-Atlantique, les pompiers ont réalisé 41 interventions depuis le début de la tempête, surtout pour des arbres.

Le vent, accompagné d’importantes précipitations, a frappé fort les régions Ouest et encore plus le Morbihan comme en témoignent les relevés de rafales dans la nuit: 186 km/h à Belle-Ile-en-Mer, 157 à l’île de Groix. Météo-France a également relevé 129 km/h à Cholet (Maine-et-Loire) et 116 km/h à Rennes.

Météo-France prévoit un «nouveau renforcement du vent» dans l’après-midi sur le Finistère avec des rafales de 100 à 120 km/h sur la moitié ouest du département» et des «pluies soutenues sur les Côtes d’Armor et le Finistère».

En prévision de cette première tempête d’automne, la préfecture du Morbihan avait notamment annoncé jeudi soir la «fermeture des établissements scolaires, d’enseignement supérieur et accueils de mineurs de l’ensemble du département» jusqu’à samedi, ainsi que l’interdiction des sentiers littoraux entre jeudi soir et samedi matin.

Les liaisons maritimes avec Belle-Ile, la plus grande île du Morbihan, sont suspendues vendredi, a annoncé la compagnie Océane qui assure ces traversées, précisant que ces perturbations pourraient se prolonger samedi matin.

La circulation des trains a été également interrompue entre Quimper et Rennes et Quimper-Landerneau, Rennes-Saint-Malo jusqu’à la mi-journée, a indiqué la SNCF.a

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents