Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

New Delhi: Des singes attaquent un laborantin, chapardent des échantillons suspectés de covid-19, puis prennent la fuite

Publié par wikistrike.com sur 29 Mai 2020, 17:02pm

Catégories : #Ecologie - conso - biodiversité - énergie, #Santé - psychologie

New Delhi: Des singes attaquent un laborantin, chapardent des échantillons suspectés de covid-19, puis prennent la fuite

EXCLUSIVITE WIKISTRIKE

 

Cette histoire est à peine croyable tandis que des suspicions planent toujours au-dessus d’un laboratoire de Wuhan, en Chine, à l’origine d’une possible fuite du terrible Covid-19, créant la pandémie que nous connaissons aujourd’hui et qui a causé la mort de 360 000 personnes (provisoire) selon les derniers chiffres en provenance de la planète entière.

 

 

Planète des singes - Il y a quelques jours, en Inde, dans un laboratoire étudiant les coronavirus, Un gang de singes a attaqué un assistant de laboratoire pour ensuite s’échapper. Dans leurs mains, un lot d'échantillons sanguins de coronavirus !

L’attaque des primates est survenue au Meerut Medical College, à Delhi.

Selon les médias locaux, les animaux se sont emparés d’échantillons de sang COVID-19 qui avaient été prélevés sur trois patients avant de prendre la fuite.

La confirmation du précieux larcin ne s’est pas fait attendre. En effet, l’un des singes a été repéré plus tard dans un arbre en train de mâcher l'un des kits de collecte d'échantillons, rapporte le Times of India.

New Delhi: Des singes attaquent un laborantin, chapardent des échantillons suspectés de covid-19, puis prennent la fuite

Dans une vidéo largement relayée sur le Net, l’un des singes est assis dans un arbre en train de mâcher un kit de collecte d'échantillons.

 

Les macaques rhésus à face rouge, très intelligents, profitent du verrouillage national de l' Inde encore confinée pour prendre leurs aises. Mais en réalité, dans ce remake de « la planète des singes », les failles de sécurité des laboratoires sont une nouvelle fois mises en lumière.

Le manque de nourritures ordinairement laissées par les humains pourraient expliquer le passage à l’acte.

Un biologiste en chef du Département des forêts du Tamil Nadu avait précédemment averti que si cela devait à se produire, le virus muté pourrait avoir un impact dévastateur sur les primates et autres animaux sauvages.

"Le fait est que nous avons très peu de connaissances sur le virus, et il vaut mieux limiter nos interactions avec la faune sauvage jusqu'à ce que davantage de  recherches soient effectuées, ce, sur  différentes espèces animales", a-t-il déclaré à The Hindu.

Ces primates sont réputés pour être de talentueux voleurs (de téléphones entre autres), pénétrant par effraction, guillerets, dans les habitations.

Depuis la mise en place de la qurantaine forcée, ls se sont déployés dans des zones autour du parlement ainsi que des principaux ministères, ils se sont même posés sous les fenêtres du bureau du Premier ministre.

 

Alexander Doyle pour WikiStrike

 

Version anglaise Sky news

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents