Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

10 milliards d’euros : une note salée pour rester dans le nucléaire

Publié par wikistrike.com sur 4 Janvier 2012, 14:14pm

Catégories : #Ecologie - conso - biodiversité - énergie

10 milliards d’euros : une note salée pour rester dans le nucléaire

 

nucleaire_39393_w460.jpgLe rapport de l’Autorité de Sûreté Nucléaire a rendu son rapport hier et le verdict est sans appel. La France doit renforcer la sûreté de son parc nucléaire et pour cela, elle devra investir 10 milliards d’euros.

Dix milliards d'euros : c’est l’investissement recommandé à EDF parle rapport d’évaluation post-Fukushima de l’ASN pour prolonger et continuer d‘exploiter les 19 centrales et 58 réacteurs français jusqu‘à 60 ans. "A la lumière des travaux de l'ASN, nous estimons qu'il faudra environ 10 milliards d'euros supplémentaires pour réaliser les renforcements –matériels et humains- demandés", a expliqué Jean-Marc Miraucourt, le directeur de l'ingénierie du parc nucléaire d'EDF.

Depuis des années déjà, EDF pense à allonger la durée de vie de ses réacteurs jusqu’à 60 ans. Mais il y a deux ans, le groupe prévoyait que continuer de faire tourner ses réacteurs au-delà de 40 ans nécessiterait un investissement de près de 400 millions d’euros par tranche sur 20 ans à partir de 2015. La note serait en fait 40 fois plus élevée selon les recommandations de l'ASN. Chaque année, EDF dépense près de 2 milliards pour réaliser la maintenance de ces centrales. Or, ce montant pourrait passer à 4 milliards d'euros à partir de 2015, d’après Le Figaro. "La plupart des centrales âgées de 20 à 30 ans, entrent dans la période dite de grand carénage", explique Jean-Marc Miraucourt pour justifier l'augmentation.

Par ailleurs, la protection physique contre les inondations devra également être assurée. Concernant la sûreté sismique, "les inspections ont montré des lacunes sur plusieurs sites et que des progrès doivent être globalement réalisés sur l’ensemble des sites". Les centrales de Fessenheim, du Tricastin et du Bugey sembleraient être les plus fragiles face en cas de séisme. la résistance des digues de protection au séisme inquiète le gendarme du nucléaire.

Une facture en hausse de 2% pour les Français

Tout ceci aura donc un impact inévitable sur les factures d'électricité. Le coût des mesures représentera "moins de 2% d'augmentation des factures d'électricité" chaque année, a déclaré hier Eric Besson, le ministre de l'Industrie et de l'Energie. "Ça n'est pas rien, mais ce n'est pas la catastrophe économique qu'un certain nombre d'observateurs évoquent", précise-t-il. Cette augmentation servirait entre autres à financer la création d'une force d'action rapide nucléaire (FARN) réclamée par l'ASN, ainsi que d’une salle de commande et de gestion "bunkerisée" ou encore de moteurs d'ultime secours.

Pour mettre en application les recommandations de l’ASN, le ministre de l'énergie réunira EDF, Areva et le CEA le 9 janvier.

 

Source: Maxisciences

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents