Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

14 conseils pour échapper à Prism, l'oeil de la NSA sur les internautes du monde entier

Publié par wikistrike.com sur 30 Octobre 2013, 07:09am

Catégories : #Science - technologie - web - recherche

14 conseils pour échapper à Prism, l'oeil de la NSA sur les internautes du monde entier

 

5932813-comment-eviter-que-prism-revele-ce-que-vous-faites-.jpgOn peut s'inquiéter des révélations sur la surveillance opérée par les grandes oreilles du NSA sur internet. Mais on peut aussi se protéger contre cette indiscrétion illégale.

Changez de navigateur

Chrome (Google), Safari (Apple) ou Internet Explorer (Microsoft) sont à proscrire. Les informations de navigation collectées par ces navigateurs sont susceptibles d’être transmises à la NSA. A la place, il vaut mieux installer Firefox (un logiciel libre édité par la fondation Mozilla) ou Opera.

Choisissez un moteur de recherche "confidentiel"

Google, Bing ou Yahoo ne sont pas sûrs. Ils peuvent envoyer votre IP et votre historique de navigation aux services américains. Ixquick et Startpage donnent exactement les mêmes résultats de recherche que Google mais n’envoient pas l’adresse IP de l’utilisateur. Ils ont été élu "moteur de recherche le plus confidentiel au monde" par la commission européenne. Et en plus, ils sont sans pub !

Surveillez vos courriels

Les messageries des grandes compagnies américaines sont à éviter. Il existe une foule d’autres messageries tout aussi efficaces comme La Poste.net, Voila.fr, GMX, voire celle du fournisseur d’accès internet ou encore celles des chaînes de télé ou de la grande distribution.

Chiffrez les documents les plus importants

Plus facile à dire qu’à faire quand il s’agit des mails ! Mais c’est encore la meilleure des protections. Le chiffrage des documents peut se faire assez simplement avec un logiciel gratuit comme TrueCrypt. Pour les courriels on peut utiliser GnuPG ou encore PGP. De nombreux autres logiciels sont disponibles sur le net.

Chattez "off the record"

On peut encore chatter en toute confidentialité même sur Google, AOL, Yahoo ou Microsoft. Il suffit d’utiliser OTR (Off the record), un petit logiciel qui chiffre les conversations. La NSA possède peut-être les moyens de craquer OTR mais le temps requis pour y parvenir dépasserait très largement le temps de la conversation. 

Méfiez-vous des réseaux sociaux

Tout, ou presque, a déjà été dit sur les risques inhérents aux réseaux sociaux. Mais franchement, ce n’est pas la NSA qui est la plus à craindre sur les réseaux... Précisons que pour l’instant, Twitter ne fait pas partie des compagnies citées par le Washington Post comme collaborant avec les autorités américaines.

Utilisez moins votre Smartphone

C’est un choix cornélien: se passer de smartphone ou prendre le risque d’être écouté. Inutile de se raconter des histoires, les smartphones sont difficiles à protéger. Trois systèmes d’exploitation se partagent le marché : Android, iOS, et Windows Phone. Ils appartiennent respectivement à Google,Apple et Microsoft. Il va donc falloir attendre la sortie en France de Firefox OS pour disposer d’un système d’exploitation moins risqué.

 

Source

Commenter cet article

aeew 31/10/2013 12:42

PoLoc: La suite stp ! T'arrête pas au milieu de ton propos.

zamale 30/10/2013 16:05


C'est de la connerie en ce qui conserne le moteur starpage,on peut voir sur le coté


"enhanced by GOOGLE!"


Pour Ixquick je ne sait pas,mais les deux son des clones!


Je pense que Duckduckgo est plus "fiable" malgrés des resultats moindres.

An G eL 30/10/2013 12:41


ah?

poLoq 30/10/2013 09:17


Les mesures de bon sens sont les meilleures.
Etre informé de comment va la décision de surveillance, qui est surveillé...
N'être rien du tout est la meilleure façon de ne pas intéresser la DCRI, et NSA, avoir une responsabilité est la meilleure façon d'être surveillé.
La surveillance est systématique, elle s'accroit dans l'intimité avec la position politique, économique, scientifique...
bla bla bla, tout ça pour dire que personne n'est oublié de la NSA, personne.
Il y a une différence entre enregistrements, surveillance.
Toute action informatique est "définitivement" enregistrée pour une analyse ultérieure si besoin.
Beaucoup de moyens techniques sont disponibles pour se protéger ... du quidam, mais pas de la NSA.
0%, aucun, des logiciels de cryptage n'offre de protection contre la NSA. Aucune transmission électronique connu et déclarée ne peut échapper à l'interception de la NSA.
La NSA peut accéder à tout matériel connecté partout dans le monde, et plus, même sur ce qui ne semble pas connecté.
100% de la communication mondiale a été conçu dès la base pour être surveillé.
En matière de surveillance, il y a trois rubriques principales, la dissimulation de la communication, le cryptage de la communication, et la non possibilité d'interception.
Mêmes les plus grands spécialistes se font berner sur des tas de points car ils utilisent du matériel conçu à la base pour être accessible.
Les plus grands spécialistes se fichent bien du résultat réel, ils ne peuvent toucher à fiches de paies uniquement en préchant la bonne parole à leur employeur.
Les employeurs eux-mêmes, les PDG tiennent à leur fonctions, ils font la politique de l'autruche.
100% des députés français, pareil, ils tiennent surtout à leurs positions dans le système.
Ils savent que mêmes très couteux, leurs téléphonnes spéciaux sont des bornes déclarées de renseignements pour la DCRI, et la NSA.
Il faut se faire une raison, Dans la vie, 100% est enregistré par toutes sortes d'entreprises commerciales...
Contrairement à ce que veulent nous faire avaler les spécialistes du système, il y a des solutions pour qui voudrait établir un réseau réellement protégé.
Il existe des solutions où 0% du message ne soit lisible, et 0% du message ne soit intercepté.
Avec très peu de moyens, je peux assurer ça : 0 lisibilité, 0 interception sur un réseau non dissimulé.

An G eL 30/10/2013 08:24


Trop tard! Vous etes connectés à internet ;-)

Archives

Articles récents