Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

2 milliards d’euros: c’est ce que coûtent les jours fériés

Publié par wikistrike.com sur 9 Mai 2013, 11:01am

Catégories : #Economie

2 milliards d’euros: c’est ce que coûtent les jours fériés

 

 

Selon une étude de l’Insee les jours fériés pèseraient pour 2 milliards d’euros sur l’économie française. Un chiffre à relativiser selon le ministre du Travail Michel Sapin.


jpg

 

Combien coûtent les jours fériés à l’économie du pays? La question paraît de circonstance en ce mercredi 8 mai, commémorant le 68e anniversaire de la victoire de 1945. Or, selon les prévisions de l’Insee, les jours fériés auront un impact négatif sur la croissance annuelle du PIB à hauteur de 0,1 point entre 2012 et 2013. Cela devrait donc coûter près de 2 milliards d’euros à l’économie nationale.

« Il faut relativier ce chiffre »

Alors que le chiffre pourrait paraître alarmant – notamment avec une activité hexagonale en berne en toile de fond – l’impact reste faible à en croire Michel Sapin. Selon lui, ceci « n’est pas nouveau, on a l’impression que ceci a un coût alors qu’il s’agit de prendre des RTT qu’on prendrait de toute façon. Il faut relativiser ce chiffre », a déclaré le ministre du Travail mardi sur Europe 1. « C’était la même difficulté que le mois de mai précédent et celui d’avant aussi. Et puis, compte tenu de cela, on supprime le 1er mai, on supprime le 8 mai, le 9 mai ? Vous allez voir ce que ça va donner. Soyons un peu plus raisonnables. Ça n’empêche pas de reprendre des forces pour travailler plus encore après », a assuré le ministre.

Un point de vue que partage Eric Heyer.  »Cet impact de 0,1 point sur le PIB est une goutte d’eau à côté des effets de l’austérité », explique l’économiste à l’Office français des conjonctures économiques (OFCE) dans un entretien accordé au Figaro. Selon lui, la rigueur budgétaire aurait des conséquences bien plus négatives et coûterait 1,8 point de PIB à l’économie nationale pour l’année 2013.

Source : La Tribune

Commenter cet article

OTOOSAN 10/05/2013 22:08


Ce genre de calcul sert surtout à culpabiliser les béotiens.  Combien à rapporté la consommation des oisifs pendant la même période. Combien de taxes ont été engrangées par l'état. Combien
de km ont été parcourru par les "pauvres" qui n'étaient pas au travail ce jour là (carburant taxé à 400 %) etc c'est le genre de calcul soit imbécile soit perfide, à vous de voir. Dans la même
rubrique, il y a aussi "ce que coute " le temps non travaillé soit les deux tiers du temps disponible (8 X3 =24h), ce que coutent les vieux, les bébés, les animaux, ce que coutent les salaires,
salauds de travailleurs qui se font payer, imaginez un peu le manque à gagner pour l' Etat, tous ces gueux à payer, les retraites, les fonctionnaires, beurk, les députés, non eux ça compte pas,
les sénateurs, les membres du CES, les membres des commissions théodule, eux ça comptent pas non plus....

Gris oilp 10/05/2013 10:05


Une très bonne analyse de cette escroquerie du patronat et de l'état :


http://lachute.over-blog.com/

Thierry D 10/05/2013 09:06


Les économistes sont aux services du grand capital... Attention le retour à l'esclavage approche. Warren Buffet avait déclairé que les riches étaient en guerre contre les pauvres, et qu'ils
vaient bientôt gagné. Ce genre d'article est fait pour faire culpabiliser les plus fragiles... ce qui ont peur de perdre leur boulot. Le NWO est bientôt en place.

stereo 10/05/2013 08:43


Si on pouvait quantifier ce que nous coûtent les conneries des politiques, la dictature européenne, les banques, etc... la France serait le pays le plus riche au monde !


 

CVV 10/05/2013 05:29


ça me rappelle le principal reproche antan des Protestants, très liés comme en Hollande aux affaires, aux catholiques d'être tout le temps en vacances (jours de fêtes, pélerinages où tout, gîte
et couvert, était financé par les hôtels Dieu parfois une vie durant par exemple St Benoit-Joseh Labre ou le temps de se remettre d'un veuvage)


Savez-vous qu'il y avait plus de congés sous l'Ancien Régime qu'aujourd'hui ! Les congés payés de 36 sont une galéjade à côté... par exemple toute la semaine de Pâques, Lundi et Mardi de
Pentecôte, etc... pauvre Raffarin, les "usuriers d'Anvers" n'ont pas fini de "polir" le diamant France

Jules 09/05/2013 18:34


Et dire que quelqu'un quelque par paie des gens (journalistes) pour qu'ils perdent leur temps à faire ce genre de calculs !


Franchement c'est lamentable !


Car les chiffres ont leur fait dire ce qu'on veut, et il est même certain qu'en tripatouillant les mêmes chiffres mais d'une façon différente on puisse leur faire dire que les jours fériers en
fait sont rentables.


La vraie économie ce serait de laisser vivre les gens tranquilles comme ils en ont l'habitude depuis des lustres et de ne pas les dresser les uns contres les autres avec des articles à la con
comme celui ci-dessus !

lesage 09/05/2013 18:11


Ceux qui critiquent les jours fériés n'ont qu'à aller travailler en Allemagne, le grand modéle Européen.... Six jours sur sept, 10 heures par jour pour un peu plus de 950 euros par mois, ça vous
tente ? !!!! 

FDK 09/05/2013 15:54


C'est bien connu, Marie : si les fonctionnaires ne travaillent pas les jours fériés, c'est qu'ils sont fainéants. Moi aussi je peux le dénoncer : je ne travaille pas, aujourd'hui...

D'autre part, en situation de crise, il n'y a que les gens confiants en leur avenir qui consomment. Et donc font tourner l'économie.
Réjouissez-vous donc que les fonctionnaires aient la sécurité de l'emploi et revendiquez-là pour vous, plutôt que la jalouser chez les autres !!

marie 09/05/2013 15:41


normal que ça revienne cher ; il faut quand même bien payer les jours fériés des 5 millions de fonctionnaires ; j'ai voulu joindre le trésors public lundi aprés midi , c'était fermé .....en
revanche les travailleurs pauvres , eux , sont au boulot ;

FDK 09/05/2013 15:40


Et le bonheur, ça coûte combien ?

Bill236 09/05/2013 15:08


Ainsi, l'on prend l'habitude de considérer les salariés comme un coût, une charge.


On sait pourtant qu'un salarié rapporte, qu'il produit, et qu'il est bien loin de recevoir l'équivallent de ce qu'il produit. Donc, il ne doit pas être vu comme un coût, mais comme un productif.
Hélas, on a à coeur de culpabiliser les travailleurs pour les pousser à acccepter de produire de plus en plus, et pour une rémunération de plus en plus faible.


A quand l'esclavage?

impot popoche 09/05/2013 14:59


Ah oui et à quoi sert le travail ,c'est de gagner de l'argent pour apres le dépenser ...non ...il me semble


Passer son temps au travail mine le moral ,vous ne depensez ^pas votre argent puisque vous n'etes pas en vacances Et l'argent dépensé part à 19.6% dans la poche de l'état ....Et voila encore un
foutage de gueule ....

exec 09/05/2013 14:28


On pourrait aussi calculer ce que coutent les dimanches et la periode de 18h à 6h. Apparemment il ya du travail à faire, pourquoi ne pas embaucher des gens au lieu de vouloir faire travailler
plus ceux qui ont deja un emploi?

lise 09/05/2013 14:18


Une info aussi stupide mérite-t-elle d'être publiée. Les êtres humains ne sont-ils sur terre que pour rapporter des taxes à l'état ?, que pour consommer ?, à quoi servirait cet argent en plus, et
ce qui est dépensé précisément parce qu'il y a des jours fériés est-ce compté ....à quoi a servi le progrès si on devait encore travailler autant qu'avant ?

DreamRar 09/05/2013 13:54


De la connerie, depuis le temps que ça existe les conséquence auraient du être visible depuis bien longtemps u_u, si c'est que pour un ans, alors c'est cool rien à foutre... s'inquieter de
connerie pareille alors qu'on devrais faire certain reforme et reduction de salaire sur certain personne pour pouvoir faire déjà des milliers d"économie sur une année, mais non on s'occupe de
connerie pareille qui existe depuis belle lurette ! Nan mais c'est cool de s'occuper de n'importe quoi au lieux de s'occuper des REEL soucis ! Gl hf !

Hilbert 09/05/2013 13:30


Il faudrait supprimer les fêtes religueuses au non de la laicitée. De plus, il faudrait aussi supprimer les fêtes régionales où tous les cul-terreux se rassemblent et bloquent les accès.

Archives

Articles récents