20.000 enfants travailleraient pour les fournisseurs d'Apple

 

media_xl_4573843.jpgIl y a quelques jours, la société Apple dévoilait pour la première fois la liste détaillée de ses fournisseurs. Deux journalsites américains, Nicholas Kristof (du New York Times) et Mike Daisey, ont aussitôt enquêté sur lesdites firmes et en ont conclu qu'au moins 20.000 enfants travailleraient dans ces usines.

 

La preuve qui manquait

On avance depuis des années que les iPod et iPad sont partiellement fabriqués par des enfants, vu les régions du globe où les best-sellers d'Apple sont conçus. Apple a pour sa part toujours démenti ces accusations très embarrassantes, mais les investigations menées par les deux journalistes font du petit bois de leurs solides arguments et rapports annuels "prouvant" leur bonne foi. Les deux rédacteurs ont visité quelques-uns des fournisseurs chinois d'Apple et leurs découvertes sur ces sites sont édifiantes.

 

Des gardiens armés

Le plus connu des sous-traitants d'Apple est certainement Foxconn, encore récemment sous les projecteurs suite aux protestations et suicides massifs d'ouvriers de l'entreprise. Dans une des usines de la société, située à Shenzhen dans la province du Guangdong, 430.000 ouvriers travaillent quasiment sans relâche. Les entrées de l'usine sont gardées par des hommes armés jusqu'aux dents qui interdisent aux journalistes d'entrer. Les deux journalistes, alors postés à l'extérieur des bâtiments, ont observé les mouvements de travailleurs aux abords du site, et notamment une vague de jeunes filles d'à peine 13 ans qui entraient inlassablement dans les locaux de l'usine. Selon les estimations et observations des journalistes, au moins 5% des travailleurs y sont mineurs d'âge, ce qui équivaut à 20.000 enfants mis au travail pour les besoins d'Apple.

 

"Une petite erreur dans le système"

Bel et bien conscient du problème, le géant Apple aurait entamé des contrôles d'âge dans les fabriques de ses fournisseurs. Mais si la mesure est efficace sur le papier, elle perd tout son sens quand on apprend que les sous-traitants sont avertis à l'avance du moment où les contrôles sont effectués. Il ne leur reste qu'à prendre soin de ne pas faire travailler d'enfant le jour de surveillance du grand client occidental.

 

Selon Apple, ses fournisseurs ne sont tout simplement pas au courant que certains travailleurs ne sont pas en âge de travailler. La société prétend que si un enfant devait être retrouvé occupé à fabriquer une pièce destinée à Apple, c'est qu'"il s'agit d'une petite erreur dans le système". Un système qui fonctionne et respecte l'éthique? Selon un document disponible sur le site d'Apple, oui: les sous-traitants ne sont certainement pas conscients qu'ils emploient des enfants. Comment expliquer alors la présence de 20.000 d'entre eux dans une seule et même usine?

 

Source: 7s7.be

Tag(s) : #Social - Société
Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog