Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

27 mai, Barcelone, les "indignés" brutalement évacués

Publié par wikistrike.over-blog.com sur 28 Mai 2011, 14:37pm

Catégories : #Social - Société

1306589576.jpgA Barcelone, les «indignés» brutalement évacués pour cause de foot

 

 

Des incidents ont éclaté vendredi à Barcelone entre policiers et jeunes «indignés» sur la Place de Catalogne, où les services municipaux ont démonté le campement des contestataires en prévision des festivités de la Ligue des Champions samedi.

Casqués et armés de matraques, les policiers ont dispersé un groupe qui bloquait l'entrée de la place, en plein centre de la capitale catalane, au moment où les camions de nettoyage emportaient les tentes et le matériel.

 


-> Sur cette vidéo postée sur Youtube, des policiers matraquent les jambes et le dos de manifestants.

 

Sur cette autre vidéo, on voit les policiers se mettre en position. Puis les services de nettoyage arrachent les pancartes.

Selon Libertad Digital Television, qui a posté la vidéo, «environ 400 personnes se sont assises au milieu de la place, refusant d'abandonner la lutte». La police a alors encerclé la place:

 

 

-> Voir aussi cette galerie de photos, sur le compte Flickr du campement de Barcelone et cette vidéo, sur le site espagnol de20 minutes.

 

«121 personnes ont dû recevoir des soins, dont 37 policiers et 12 personnes qui ont été hospitalisées, toutes légèrement atteintes», a annoncé une porte-parole du service des urgences. Elle a précisé qu'il s'agissait surtout «de crises d'angoisse et de contusions multiples».

Une fois déblayé le campement, une foule de manifestants a de nouveau envahi la place. Environ 200 d'entre eux y demeuraient dans l'après-midi.

Comme à la Puerta del Sol à Madrid, où les manifestants ont installé un village alternatif devenu le foyer de la contestation, et de nombreuses autres places en Espagne, la Place de Catalogne était occupée depuis dix jours par des centaines de jeunes Espagnols.

Vendredi, la municipalité de Barcelone a décidé de faire place nette dans la perspective des célébrations prévues samedi soir, en cas de victoire du FC Barcelone en finale de la Ligue des champions de football, contre Manchester United à Londres.

Albert Gea / Reuters

Pendant que les camions des services de nettoyage emportaient le matériel, des policiers casqués ont fait usage de matraques et de balles en caoutchouc pour disperser quelques dizaines de manifestants qui bloquaient une entrée de la place.

Les agents de nettoyage ont ensuite fini de démonter le campement, sous la surveillance de deux cordons de policiers.

«Une fois le nettoyage terminé, ils pourront revenir, mais sans les tentes, les couteaux et les objets potentiellement dangereux», avait expliqué une porte-parole de la police catalane.

«Ils nous font partir à cause du match, mais nous nous rassemblerons à nouveau, ici ou dans un autre endroit car notre match est plus important», assurait Albert Bonet, artiste et manifestant de 42 ans à la barbe blonde.

Commenter cet article

Archives

Articles récents