Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

30 000 euros d’amende pour avoir refusé... de polluer !

Publié par wikistrike.com sur 25 Novembre 2013, 08:14am

Catégories : #Ecologie - conso - biodiversité - énergie

30 000 euros d’amende pour avoir refusé... de polluer !

 


pesticide_use.jpgEmmanuel Giboulot, vigneron en biodynamie à Beaune, encourt jusqu’à six mois de prison et 30 000 euros d’amende. Son délit ? Avoir refusé de traiter son vignoble avec un insecticide pour lutter contre une maladie de la vigne, la flavescence dorée [1], comme en témoigne sa convocation au tribunal. En résumé, le vigneron est condamné pour avoir refusé de polluer...

Pourquoi ce scénario ubuesque ? En 2011, un foyer de flavescence dorée est identifié en Saône-et-Loire, au cœur des crus de Bourgogne. Branle-bas de combat à la Préfecture qui impose trois applications d’insecticides autour des communes concernées. Parmi les pesticides préconisés figurent des produits réputés pour leur toxicité, dont plusieurs perturbateurs endocriniens et un néonicotinoïde... Quant au « Pyrévert », seul produit préconisé en agriculture biologique, il est « photosensible, disparait rapidement, a seulement un effet choc et est toxique pour tous les insectes (dont les régulateurs de la population d’acariens) », souligne le site Veille au Grain.

Spirale infernale

Emmanuel Giboulot vit, lui, en Côte d’Or, département limitrophe, où aucun foyer de la maladie n’est identifié. Mais la Préfecture préfère prendre des précautions : via unarrêté le 7 juin dernier, elle exige « une lutte chimique contre le vecteur » qui doit se traduire par une application d’insecticide. « Je suis très conscient du danger que peut représenter cette maladie, mais ça me paraissait complètement démesuré de faire un traitement systématique alors qu’il n’y avait pas de foyer avéré, témoigne Emmanuel Giboulot, contacté par Basta !.

Ce vigneron cultive 10 hectares de vigne en biodynamie. Pour lui, recourir à un traitement insecticide n’est pas neutre. « Cela revient à détruire une partie de la faune auxiliaire, tout ce qui génère les équilibres de nos vignobles, sachant que nous cultivons des parcelles en bio depuis 43 ans ! » Il constate, amer, les dégâts causés par ces traitements chimiques systématiques en Saône-et-Loire. Le département en est à sa troisième campagne contre la flavescence dorée, avec trois traitements dans la saison. « La faune auxiliaire, qui sont les prédateurs naturels des acariens, a été complètement détruite, souligne t-il. Les vignerons sont obligés de faire deux traitements acaricides supplémentaires. » Une spirale infernale...« Ceux qui prennent ces décisions ne sont pas ceux qui sont sur les tracteurs pour épandre ».

Harcèlement ?

Plutôt que de traiter automatiquement, Emmanuel Giboulot et d’autres vignerons privilégient la « prospection collective ». Ils surveillent les parcelles, recensent les pieds atteints, vérifient en laboratoire que les symptômes sont bien ceux de la flavescence dorée, impossible à diagnostiquer à l’œil nu, avant d’arracher les pieds.« Il faut que chacun fasse une prévention systématique et obligatoire », préconise t-il. Mais le Service régional de l’alimentation, une sorte de « police du vignoble » rattaché à la Direction régionale de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt, ne l’entend pas de cette façon. Il le contrôle le 30 juillet dernier pour vérifier s’il a bien traité ses vignes. « Les viticulteurs en bio en Bourgogne représentent 13 % de la surface en vignoble. Or, 50 % des viticulteurs en bio ont été contrôlés », note t-il. Un de ses collègues dans le Beaujolais vient d’ailleurs lui aussi d’être contrôlé,« après avoir clamé haut et fort sur TF1 qu’il ne traitait pas ses vignes ».

Emmanuel Giboulot a été convoqué une première fois le 12 novembre par le substitut du procureur et attend une seconde convocation. Outre les nombreux témoignages de soutiens individuels reçus, il bénéficie de l’appui de plusieurs associations de protection de l’environnement. En juin dernier dans le Vaucluse, un vigneron bio qui avait fait le choix de ne pas respecter la loi a été reconnu coupable. Mais il a été dispensé de peine pour avoir accepté de reprendre des traitements d’insecticides...

Notes

[1La flavescence dorée se traduit par le jaunissement de la vigne puis généralement par sa mort. Cette « jaunisse du raisin » est causée par un insecte, la cicadelle, qui, peu reconnaissante envers les souches dont elle se régale, leur transmet une vilaine bactérie appelée le phytoplasme.

 

Source

Commenter cet article

Laurent Franssen 26/11/2013 18:35


Il à l'air de s'y connaître en escroquerie,..

Laurent Franssen 26/11/2013 18:29


Un bon fermier en fait.

Laurent Franssen 26/11/2013 18:22


Un insecte fait l'amour avec la vigne et lui transmets des bébés bactéries qui mangent sa maman?
Tarantula peut aller se rhabiller. 

jj 25/11/2013 17:15


tout comme ils ont le droit de cultiver en biodynamie.


Dire que la biodynamie est une escroquerie EST UNE ESCROQUERIE, basé sur quoi d'ailleurs ? Vas potasser le sujet Franck, ou essaie par toi-même, et quand tu sauras de quoi tu parles tu paraitras
plus crédible dans tes propos

Jules 25/11/2013 17:12


@Franck - MLFB


Visiblement tu n'y connais rien. Pour être détenteur depuis peu du fameux CERTIPHYTO (cherches ce que c'est pour t'instruire !), je pense pouvoir en parler en connaisseur.


La Biodynamie, ça marche. Mais pas tout le temps ex. 2012 ou ça n'a pas marché.


Comment ça marche ? On ne sait pas ! Malgré toutes les études qui ont été faites par des orgamisnes sérieux.


Concernant la flavescence doré. C'est vrai que c'est une maladie à traitement obligatoire. Mais je doute quand même qu'un refus mérite une amande. Tout au plus la surveillance dans les parcelles
sera augmentée.


En Champagne qui est un vignoble non atteint. En 2004 ou 2005, il y a eu 1 pied détecté. Juste 1 pied. Toute la parcelle (env 30a) à été bouclée avec interdiction d'y entrer et traitement
obligatoire dans un rayon de 200 m. C'est pour dire à quel point on ne rigole pas avec cette maladie.


Alors on peut être pour la réduction des applications des produits phytos, mais dans certains cas il faut bien reconnaître qu'on ne peut pas faire autrement.


De toute façon la nature est plus forte que nous, que ce soit pour le bien, ou que ce soit pour les fléaux !

Franck - MLFB 25/11/2013 16:33


et j'ai autant le droit d'apporter mon avis que n'importe quel con illuminé par les sectes et l'energie libre...

Franck - MLFB 25/11/2013 16:32


La biodynamie est une escroquerie sectaire, et la facon de promouvoir cette arnaque en decredibilisant les autres cultures prouve que c'est sectaire, et dangereux. Ca pue la scientologie et
autres escrocs intellectuels.


Dont acte...

Mais bien sûr! 25/11/2013 14:53


Franck tu devrais aussi t'octroyer le droit de fermer ta grande gueule ! Tu ne sais absolument pas de quoi tu parles, ce serait pas mal aussi qu'on apprenne à ne pas la ramener sur tout quand on
ne sait pas de quoi on cause.


As-tu jamais goûté des produits fabriqués en biodynamie, ou même vu ou fait de cette manière ? J'en doute.


C'est toi le sectaire et tu ne t'en rends même pas compte, ce qui pour l'instant te rend juste stupide à défaut d'être vraiment dangereux.


Mais vas-y continue à bouffer et promotionner ta merde si ça te chante, et surtout reste comme t'es change rien

Prudence 25/11/2013 14:41


Tu essaies de ridiculiser ce que tu ne comrends pas MLFB ?


Don José Carmen a mystifier les scientifique avec les résultats de sa technique.


http://www.youtube.com/watch?v=NILytyvVivo


http://www.amazon.fr/Lhomme-qui-parlait-avec-plantes/dp/2912759102

Prudence 25/11/2013 13:41

Encore un qui ridiculise ce qu'il ne comprend pas... http://www.youtube.com/watch?v=NILytyvVivo

Franck - MLFB 25/11/2013 13:06


Vigneron en biodynamie, c'est quoi encore cet illuminé??? Moi je trouve rien d'incorrect de secouer ces pseudos ecolos de bazar...


La biodynamique... Vraiment du fouttage de gueule... Faudrait peut etre pas toujours voir du bien dans les theories sectaires de cette mouvance "bio"...

poLoq 25/11/2013 11:56


Les vignerons vont porter leur rouge aux bonnets ?
Le bonnet rouge des phrygiens des lumières se retourne ?
Voici le Bonnet rouge à quenelles.

Filibert 25/11/2013 11:37


Taiter en bio —> C'est comme couper la branche sur laquelle on est !!!!!!

Archives

Articles récents