Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

35 000 défibrillateurs cardiaques potentiellement défectueux

Publié par wikistrike.com sur 8 Juin 2012, 18:15pm

Catégories : #Santé - psychologie

 

 

35 000 défibrillateurs cardiaques potentiellement défectueux

 

 

un-defibrillateur_49120_w460.jpgSelon l'agence des produits de santé (Ansm), la société Schiller Medical procède à des corrections sur 35.000 de ses défibrillateurs, publics et professionnels, suite à une série de dysfonctionnements.

Alors que chaque minute compte en cas d'attaque cardiaque, c'est une découverte préoccupante que vient d'annoncer l'agence des produits de santé (Ansm). Celle-ci a indiqué que la société Schiller Medical avait rappelé ses défibrillateurs cardiaques Fred Easy suite à une série de dysfonctionnements. "Les anomalies détectées consistent en l'apparition aléatoire de messages bloquant l'appareil", ce qui "empêche la délivrance des chocs et représente un risque de perte de chance pour le patient", précise l'Agence.

Elle signale également le "défaut de qualité d'électrodes" de marque Nessler concernant ces appareils, qu’ils soient automatiques ou semi-automatiques, qu’ils soient installés dans des lieux permettant au public de s'en servir ou qu’ils soient destinés aux professionnels. D'où le besoin de remplacer ces électrodes qui seront vraisemblablement changées pour celles d’une autre marque, Leonhard Lang, ce qui devrait prendre au moins trois mois. La société Schiller doit intervenir "sur l'ensemble du parc de défibrillateurs installés en France, soit environ 35 000 appareils, dont 29 000 d'accès public (institution publiques, entreprises privées, centres sportifs...) et 6 000 en milieu professionnel (pompiers, hôpitaux, cliniques privées)", indique l’Ansm citée par l'AFP.

Une "mise à jour du logiciel des défibrillateurs" doit notamment être réalisée. "Malgré des défaillances occasionnelles, l'utilisation d'un défibrillateur permet d'augmenter considérablement les chances des victimes en arrêt cardio-respiratoire", estime l'Ansm. En attendant leur réparation l’Agence indique donc que le maintien de l'utilisation de ces appareils et leurs accessoires  est "justifié, notamment sur les sites dotés d'équipements sportifs", où leur présence est d'ailleurs obligatoire depuis février 2009, ajoute-t-elle.

 

Source: Maxisciences

Commenter cet article

Blog archives

Recent posts