Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

50 boîtes de fioles d'un produit inconnu au Québec dans un parc industriel

Publié par wikistrike.com sur 1 Décembre 2012, 09:13am

Catégories : #Insolite - étrange et bêtise humaine

 

 

50 boîtes de fioles d'un produit inconnu au Québec dans un parc industriel

1354265468855_ORIGINAL.jpgVirus, bactéries? Les autorités ne savent pas ce que contiennent les dizaines de milliers de fioles!  Et les réserves de sang d'Hema Québec qui ont été saisies pour des analyses de sécurité...
 
Entre 25 000 et 30 000 fioles contenant un liquide non-identifié ont été trouvées la semaine dernière sur un terrain vacant, dans le parc industriel de Beauharnois.
 
Ce terrain est utilisé actuellement par les employés de NA30 pour entreposer des conteneurs et du matériel, selon Nadia Grondin, porte-parole du Service de police de Châteauguay.
 
Les boîtes contenant les fioles n’ont toutefois aucun lien avec la construction de l’autoroute, note Jean-Maurice Marleau, directeur du Service de sécurité incendie, qui s’est chargé du dossier.
 
La découverte a été faite le 21 novembre peut après 15h. «Le ministère de l’Environnement a été appelé à intervenir dans ce dossier», a fait savoir M. Marleau. On craignait la présence de produits pharmaceutiques ou médicaux et le ministère en a fait l’analyse.
 
«Comme il s’agit de fioles contenant du liquide, les normes de sécurité sont de mise pour la manipulation afin d’éviter sa disparition dans l’environnement, indique M. Marleau. Suite aux recommandations du ministère, j’ai fait installer des bâches sur les boîtes et on a ceinturé les lieux en attendant les résultats qui ont été dévoilés lundi matin.»
 
Les résultats des analyses du ministère de l’Environnement montrent qu’il ne s’agit pas de produits dangereux ni biomédicaux, mais plutôt de «matières résiduelles». Le rapport n’indique pas la réelle nature du liquide en cause. «On n’a aucune idée de la provenance», a avoué M. Marleau.
 
Les boîtes et les fioles n’étaient pas identifiées. Il est possible que quelqu’un soit venu se débarrasser de ce chargement à cet endroit, plutôt que de s’en départir selon les normes, croit M. Marleau.
 
«La façon d’en disposer, explique-t-il, consiste à mettre les produits dans un contenant étanche et de les envoyer dans un site de transfert.»
  
Une lettre a été envoyée au propriétaire du terrain, pour qu’il se charge de cette tâche. [quelle démonstration de négligence que de confier cette tâche à un simple citoyens].
  
Conscience du peuple
Commenter cet article

Paris 01/12/2012 19:04


article de bouzeux..

Archives

Articles récents