Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

50% de l'eau utilisée en France chaque année sert... à refroidir les centrales nucléaires !

Publié par wikistrike.com sur 5 Février 2012, 15:26pm

Catégories : #Ecologie - conso - biodiversité - énergie

 

220px-Jeremy_Rifkin_2009_by_Stephan_Rohl.jpg50% de l'eau utilisée en France chaque année sert... à refroidir les centrales nucléaires !

 

Sur France Inter, Jeremy Rifkin, jette un pavé dans la marre, et quel pavé !

Pour l'essayiste américain, 50% de l'eau utilisée en France chaque année sert... à refroidir les centrales nucléaires !

 

Cette révélation à peine croyable prouve au combien il est urgent de sortir du nucléaire. Il existe tant d'alternatives...


 

Qui es-tu, poète Rifkin ?


 

Jeremy Rifkin est un essayiste américain, spécialiste de prospective économique et scientifique. Il est également fondateur et président de la Fondation pour les tendances économiques (Foundation on Economic Trendsou FOET) basée à Washington.

Son livre La Fin du travail (End of Work), paru en 1995 à New York, a connu un grand succès aux États-Unis avant de rencontrer le même succès en Europe avec sa traduction l'année suivante.

Pour lui, l'ère industrielle fondée sur le travail humain de masse s'achève. L'ère de l'information lui succède, avec beaucoup d'emplois très qualifiés et bien rémunérés, mais aussi beaucoup d'emplois peu qualifiés et peu payés. Disparaissent les emplois de la classe moyenne. Dans ces conditions, Rifkin recommande de développer un tiers-secteur, puisque le secteur marchand ne suffit plus à occuper tous les demandeurs d'emplois et que le secteur public est voué à s'alléger sans cesse pour ne pas handicaper la compétitivité des économies. Ce tiers-secteur correspond au secteur de l'économie sociale (associations, ONG). En tout état de cause, le progrès technique et la mondialisation ne permettront pas selon lui d'assurer le plein emploi.

La Fin du travail a été préfacée dans son édition française par Michel Rocard. Les prédictions de Jeremy Rifkin et de Michel Rocard ne se sont pas réalisées à court terme, les années 1996 et 1997 s'étant caractérisées par une reprise très forte de l'emploi en France et dans le monde1.

 

En plus de son travail aux États-Unis, Rifkin a acquis une grande influence en Europe en tant que conseiller de dirigeants de gouvernement et de chefs d'État, et il a travaillé comme conseiller personnel de Romano Prodi, l'ancien premier ministre italien. Ses articles apparaissent dans de nombreux journaux européens. Bien que beaucoup de ses idées soient critiquées, il exerce une influence sur l'opinion publique et les politiques publiques aux États-Unis et en Europe. Le magazine politique américain National Journal l'a classé dans sa liste des 150 personnes les plus influentes en ce qui concerne la politique américaine.

 

Publications:

 

  • La troisième révolution industrielle. Comment le pouvoir latéral va transformer l'énergie, l'économie et le monde Éditions Les Liens qui libèrent, 2012 ISBN 2918597473
  • Une nouvelle conscience pour un monde en crise. Vers une civilisation de l'empathie, Éditions Les Liens qui libèrent, 2011 ISBN 2918597279
  • The Empathic Civilization: The race to global consciousness in a world in crisis, Tarcher/Penguin, 2009
  • Le rêve européen, Fayard, 2005 ISBN 2213622701
  • L'économie hydrogène : après la fin du pétrole, la nouvelle révolution économiqueLa Découverte, 2002 ISBN 2707137839
  • L'âge de l'accès : la vérité sur la nouvelle économieLa Découverte, 2000 ISBN 2707146080
  • Le siècle biotech : le commerce des gènes dans le meilleur des mondesLa Découverte, 1998 ISBN 2707128511
  • La Fin du travailLa Découverte, 1996 ISBN 2707147834
  • Entropy: a new world view, 1981
  • Les apprentis sorciers : demain la biologie (avec Ted Howard), Ramsay, 1979 ISBN 2010058038
  • Redneck Power : The Wit and Wisdom of Billy Carter Bantam, 1977 ISBN 0553111256
Commenter cet article

phil 17/02/2012 00:03


C'est comme si on disait que 100% de l'eau de hydroproduction est utilisé pour faire de l'electricité....


ben oui mais elle peut etre  reutilisée comme dans les tours des centrales nucleaires, juste un peu plus chaude


 

??? 08/02/2012 16:59


Et ?


Comme l'a dit Seb, cette eau n'est pas destiné à la consommation. En plus elle refroidit le circuit secondaire puis est rejetée sans contamination, légerement plus chaud en aval de la centrale.


Je vois pas où il y a un problème, c'est comme dire que les panneaux photovoltaïque utilise un certain pourcentage des rayons du soleils, c'est pas pour autant qu'on est lésé et qu'on a moins de
soleil.

Stephan Savarese 08/02/2012 07:47


Comment passez-vous de l'information à la conclusion?


De quel type d'eau s'agit-il? Manque-t-on d'eau de mer en Normandie et d'eau non potable dans la vallée du Rhône ?


En quoi cela prouve-t-il qu(il faut sortir du nucléaire?


A quoi riment ces arguments tronqués et ces raisonnements éculés????


 

dudul 05/02/2012 21:29


50%... mon cul....


la majoitée de l'eau utilisée par les centrales ,n'est pas utilisée pour refroidir les réacteur, mais pour faire tourner les turbines... (vapeur)

papy 05/02/2012 21:08


Il faudrait citer la source à savoir wikipedia

zarmagh 05/02/2012 20:02


Où a-t-il pêché ce genre d'information ?

Jean Yves 05/02/2012 19:45


Des gens comme celui là "essayiste"je les appelle trou duc. Ils n'y connaissent rien donnent leur avis sur n'importe quoi, et tout le monde se pâme! C'est du même style que les vaches qui
pètent du méthane et qui détruisent la couche d'ozone etc etc. Il y en a marre de tous ces pingoins ignares donneurs de leçons : BHL, DSK, et tous leurs copains très intelligents
comme dit mon beauf! 

Seb 05/02/2012 19:10


Il ya deux possibilités pour refroidir le réacteur nucléaire d'une centrale : l'eau de rivière et l'eau de mer, donc impropres à la consommation! Sachant que cette eau est relâchée dans la mer ou
la rivière après ;Et seulement en circuit ouvert! car quand aéroréfrigérants il y a, la centrale fonctionne en circuit fermé et fait uniquement des appoints d'eau

ID naze 05/02/2012 16:47


Salut a vous.


Cèrte,je n'y connais pas grand chose, mais,je crois avoir lu des avis bien contradictoires au sujet des centrales et de leurs moyens d'exploitation, il me semble ?


Peut etre convient 'il plus de changer de modèle de centrale nucleaire que de tout arréter pour régresser ?


Cèrte, le coté financier, le cout d'exploitation etc...font que les choix ne sont peut etre pas toujours bien judicieux a l'usage ?


Ces choix anciens ,peuvent finalement n'etre pas vraiment bien en rapport avec les nouvelles exigences de securité actuelles ?


Le thorium, ne serait 'il pas meilleur que les centrales brevetées ?


Il y a des articles interessants sur le blog " solidarité et progrés " de Jacques Cheminade ,qui abordent particulièrement ces sujets ,il me semble ,


Bye. 

Archives

Articles récents