Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

+50% : l'augmentation annuelle du nombre de fermetures d'usines en 2012

Publié par wikistrike.com sur 17 Septembre 2012, 17:39pm

Catégories : #Economie

+50% : l'augmentation annuelle du nombre de fermetures d'usines en 2012

 

jpg.jpgC'est un bien triste chiffre du jour que l'on met en avant ce lundi. Selon une étude réalisée par l'observatoire Trendeo pour Le Monde, deux cent huit usines ont fermé depuis le 1er janvier. Un nombre en hausse de 50% par rapport à la même période en 2011. Dans le même temps, 130 usines seulement ont été inaugurées.

"Depuis le 1er janvier 2009, nous recensons 1.132 fermetures de sites industriels employant plus de dix salariés. Les grands sites comme celui de PSA à Aulnay font la une des journaux, mais la taille moyenne des installations concernées est de 73 emplois. Dans le même temps, 786 sites ont été créés, soit un solde net négatif de 346 usines", précise David Cousquer, créateur et gérant de Trendeo au quotidien du soir.

"Les fermetures d'usines se poursuivent alors que les créations d'usines ralentissent", estime Trendeo et les perspectives pour l'emploi sont sombres. "Il est à craindre, compte tenu des efforts budgétaires annoncés pour 2013, que la baisse des emplois publics accompagne celle du privé", redoute David Cousquer.

Pour mémoire, 3,55 millions de personnes travaillaient en 2011 dans le secteur industriel. Un chiffre en repli de 0,5% par rapport à 2010 et en chute de 18,6% par rapport à l'année 2000.

 

Source: La Tribune

Commenter cet article

Rensk 17/09/2012 22:37


Interessant, je me permet d'ajouter que...


En Suisse : De plus en plus de gens sont contraints d'annoncer une faillite personnelle. Plus de 6500 personnes devraient annoncer cette année leur mise en faillite. C'est 13 % de plus que l'an
dernier.


Le nombre croissant des faillites au cours des dix dernières année tient, entre autres, au fait que le nombre des abandons d'héritages a doublé (100%). Cela signifie que les héritiers refusent
des héritages constitués essentiellement de dettes


Une large majorité de personnes endettées mais pourtant conseillées - soit près des trois quarts - ne parviennent pas à se sortir de leur situation financière difficile.


Pour Caritas, il n'y a pas de changement en vue: les services spécialisés de conseil tournent à plein. Le chômage, la fondation d'une famille, la maladie et le divorce sont les causes les plus
fréquentes des impasses financières et de la précarité.

Archives

Articles récents