Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

57 personnes détenues dans un cachot de 4 mètres sur 3, c'est possible, selon l'AFP !

Publié par wikistrike.com sur 5 Novembre 2012, 11:43am

Catégories : #Politique internationale

La grande presse et ses vérités

 

 

arton18176-940ec.jpgIl y a un filon inexploité qui pourrait nourrir les études à venir sur la dégénérescence qui a atteint les médias dominant la planète. Chaque jour qui passe, les lecteurs de journaux, les auditeurs de radios et les téléspectateurs sont soumis au feu roulant d'une information que les auteurs ne prennent même plus la peine d'emballer. A tel point, qu'il n'y a aucun effort à faire pour cueillir les plus beaux mensonges. 

L'un des derniers en date se trouve dans une dépêche de l'Agence France Presse (AFP), reprise par le Figaro en ligne du 31 octobre, sous cet intitulé : « L'aéroport de Hama : prison terrifiante ». On peut y lire qu'un certain Mourad Al Hamwi, 25 ans, a été détenu pendant 75 jours à l'aéroport parmi 57 personnes dans un cachot de 4 mètres sur 3, soit une surface de 12 m². Un simple calcul peut permettre de se rendre compte que l'AFP ne contrôle rien des communiqués fournis par l'Office syrien des droits de l'homme (OSDH). Elle se serait rendu compte que l'espace carcéral cité aurait offert 0.021 m² par prisonnier et que les victimes auraient survécu, à cet incroyable entassement, deux mois durant. Mais l'AFP ne vérifie pas et peut surtout mentir elle-même dans le mépris qu'elle a pour l'intelligence de sa cible. 

Plus tôt dans le mois, concernant Bani Walid, c'était soit « La Libye qui reprend le contrôle de Bani Walid » (La Croix), soit « Des forces pro-gouvernementales s'emparent de Bani Walid » (Nouvel Observateur), soit « L'armée libyenne prend Bani Walid sur fond d'anniversaire » (toujours le Nouvel Observateur), soit « La remise en ordre de Bani Walid, un test pour l'autorité du pouvoir » (Le Monde), soit « Les forces pro-gouvernementales « libèrent » Bani Walid » (France 24) et ainsi de suite. Et puis, il y a eu cette sortie du « ministre de la Défense » libyen, qui a déclaré que « ce qu'on appelle ''Dourou Libya'' ne sont que des bandes de hors-la-loi que son ministère ne reconnaît pas ». On l'aura compris « Dourou Libya », c'est ce que nos médias très déontologiques nommaient soit « la Libye », soit « l'armée libyenne », soit les « forces pro-gouvernementales ». Comme, bien entendu, la déclaration du ministre n'a pas été reprise par ces grands titres. Il a fallu la trouver dans le tout petit site alwihdainfo.com. Là où la grande masse des lecteurs n'ira pas fouiner. 

Selon le Nouvel Observateur du 9 octobre, concernant l'Iran on pouvait apprendre ceci : « Iran. On peut être pendu pour une manifestation ». Le titre glace d'effroi. En fait, il reprend l'avis d'un avocat devenu célèbre grâce à un autre gros mensonge qui a fait la une durant des semaines. Il s'agissait de l'Iranienne, qui avait été condamnée à mort pour avoir été complice dans l'assassinat de son mari, par son amant. A cette époque, la grande presse parlait de « lapidation pour adultère », un autre déni de vérité et pour le mode d'exécution qui n'a pas cours en Iran et pour le chef d'inculpation qui est tronqué. L'écrasante majorité de l'opinion intoxiquée ne saura jamais que la condamnée (Sakineh) n'a écopée que de dix ans de prison et qu'elle risque d'être libérée en conditionnelle sous peu, après avoir purgé la moitié de sa peine.

Les mêmes n'auront pas dit un mot sur cette citoyenne d'Arabie, Amina Bint Abdul Halim Ben Salem Nasser, exécutée pour « sorcellerie », en décembre 2011, par la justice des Al Saoud. (*) 

Source : lesdebats.com 

(*) NdR : l'Arabie Saoudite a exécuté 1 750 condamnés entre 1985 et 2008. Les exécutions s'effectuent par décapitation au sabre et se déroulent en public, sur une place appelée « place coupe-coupe » par les expatriés.

 

Source:Le Grand Soir 

Commenter cet article

Laurent Franssen 05/11/2012 22:12


Merci pour votre article.

On aimerait en voir plus de ce tonneau ;-) 

L17 05/11/2012 21:35


Bonsoir


 


[« L'aéroport de Hama :
prison terrifiante ». On peut y lire qu'un certain Mourad Al Hamwi, 25 ans, a été détenu pendant 75 jours à l'aéroport parmi 57 personnes dans un cachot de 4 mètres sur 3]


Le titre et la phrasequi suit,
suggèrent sans ambiguïté que 57 personnes étaient détenues dans  un local de 12 m2, sinon la prison ne serait pas si terrifiante  que d'autres !


Mensonges et désinformation sont
le fond de commerce de l'AFP et des médias français avec pour unique source l'OSDH,  basé à Londres,  qui est loin d'être un organisme indépendant...


 N'importe quelle info
convient, si elle permet aux journalistes alignés de déblatérer contre le gouvernement ou l'armée syrienne, contre l'Iran....


Par contre , les mêmes
journalistes ne se sentent pas concernés lorsque des troupes saoudiennes écrasent la population du Bahrein ou lorsque des malheureux sont décapités au sabre en place publique pour différents
délits dont l'homosexualité (!) ou lapidés pouR adultère dans le dous Royaume d'Al Saoud !...


Cliquer sur le "Dragon" pour avoir
un apercu du harcélement subi par les Syriens depuis mars 2011






 Cordialement

Toto 05/11/2012 14:30


@Liberté


Malheureusement l'AFP a déjà été prise à tronquer, transformer, interpréter des propos, comme le discour de Chjavez en présence du président iranien, où l'AFP avait transformé le propos de Chavez
qui disait : "ce qui me fait peur c'est que l'occident pense qu'on a des missiles cachés sous terre directement pointé sur Washington etc ..."  et l'AFP à traduit en : "On a des missiles
sous terre qui sont pointés sur Washington etc ...".


Cela dit, je suis d'accord, il est indiqué qu'il a été prisonnier parmi 57 autres personnes dans une cellule de 12m². Ce qui ne signifie pas qu'ils étaient 57 dans la cellule, mais juste que 57
autres personnes étaient détenues, et que lui était dans une cellule de 12 m². La phrase ne permet pas de conclure qu'ils étaient tous dans la même cellule, bien que cela soit suggéré, mais rien
ne permet d'en être certain.

Liberté 05/11/2012 14:12


parmis 57 personnes
Ce qui ne veut pas forcement dire qu'il y avait 57 personnes dans la cellule.
Même si l'AFP voulait désinformer, ou les opposants, je doute qu'ils sortent une énormité pareil.
Juste une erreur d'interprétation/traduction peut-être, arrêtez de voir le complot partout y compris dans la rédaction un peu zarb d'un article. 

Cassie 05/11/2012 13:55


oui ben rester 2 mois debout dans un espace de 45cm/45cm, essayez seulement une journée pour voir ce que ça fait, c'est genre métro ça, et s'il n'y a pas assez d'air, au bout d'une journée c'est
l'asphyxie!!!

deschamps 05/11/2012 13:23


12 mêtres carré divisé par 57 cela fait 0,21m² et non pas 0,021 soit dix fois plus, 5 personnes par m² c'est très inconfortable mais possible, reste à savoir si ce nombre était permanent ou
seulement un maximum.

Archives

Articles récents