Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

6 innovations technologiques anti-NSA qui pourraient bien changer le monde

Publié par wikistrike.com sur 17 Février 2014, 10:05am

Catégories : #Science - technologie - web - recherche

 

6 innovations technologiques anti-NSA qui pourraient bien changer le monde

 

 

anti-nsa--1-.jpg

 

Plutôt que de ramper et de supplier le gouvernement US de respecter notre vie privée, ces innovateurs ont pris le problème à bras le corps, et leur travail pourrait bien complètement changer la donne.

Les gens avaient l’habitude de penser que le gouvernement des États-Unis était retenu par la Constitution, qui interdit des recherches et des saisies déraisonnables et qui requiert le respect des procédures lors des enquêtes criminelles, mais de telles illusions se sont évaporées ces dernières années. Il s’avère que la NSA se considère au-dessus des lois à tous les égards et se sent en droit d’espionner n’importe qui, n’importe où sur la planète sans mandat, et sans réelle supervision. 

Évidemment, ces révélations ont choqué le citoyen moyen qui a été conditionné à prendre les paroles du gouvernement pour argent comptant, et les répercussions ont été considérables. La récente campagne "The Day We Fight Back" en protestation des pratiques de surveillance de la NSA démontre que le cœur du public est à la bonne place. Que ces genres de pétitions et de manifestations aient un réel impact sur la manière dont opère le gouvernement US est une toute autre question; toutefois quelques personnes très intelligentes ont décidé de ne pas attendre les bras croisés, pour voir ce qui peut se passer. Ils se concentrent plutôt à rendre impossible le travail de la NSA. Dans le même temps, ils pourraient bien fondamentalement changer la façon dont fonctionne Internet.

1 – Médias sociaux décentralisés – vole.cc

Quiconque aura un tant soit peu prêté attention ces dernières années sait que beaucoup des plus grands sites de médias sociaux, tels que Facebook et Google ont coopéré avec le programme de surveillance de la NSA nommé PRISM, livrant les informations personnelles qu’ils ont conservées au fil des ans. Beaucoup d’entre nous en sommes venus à mépriser ces entreprises mais continuons à utiliser leurs services, du fait qu’aucun concurrent sérieux se soit encore présenté. Oui, il existe quelques sites qui sont orientés vers la niche anti-gouvernementale, mais rien qui n’a le potentiel d’ouverture et la portée de diffusion qui est possible sur Facebook et Google+.

Le problème sous-jacent est que la technologie des serveurs nécessaire à la gestion d’un site même de la taille d’une fraction de ce qu’est Facebook est extrêmement onéreuse, et construire une base de code qui puisse gérer des millions d’utilisateurs nécessite une équipe de programmeurs hautement qualifiés, à plein temps. Ceci implique que celui qui veut lancer un vrai concurrent à ces sites a besoin d’avoir été très bien financé et d’avoir un modèle économique qui tienne face à la réalité. Mais… Et si quelqu’un trouvait un système qui enlève le besoin de recourir à des serveurs massivement centralisés?

C’est précisément ce que vole.cc œuvre à réussir. Vole.cc est un système de média social décentralisé en cours de développement basé sur Bittorrent et Ember.js qui enlève complètement le serveur de l’équation et permet aux utilisateurs de construire des réseaux de médias sociaux sans exposer leurs informations personnelles aux "autorités" ou aux entreprises de revente de données personnelles.

2 – Getsync, le partage de fichiers décentralisé et crypté: une alternative à Dropbox

À la suite des révélations que les données dans l’iCloud d’Apple étaient disponibles pour la NSA dans le cadre de PRISM, il est devenu clair que tout service de partage de fichiers centralisé est vulnérable, et toutes les informations que vous uploadez vers des services comme Dropbox peuvent se retrouver à être examinés par des agents du gouvernement. Les gars à Bittorrent n’ont pas aimé cette idée, et ils ont donc décidé de construire une alternative viable, une alternative qui ne dépend pas du tout d’un serveur centralisé et qui crypte vos données pour rendre leur ouverture aussi difficile que possible, voire impossible sans votre permission. Le service affirme avoir déjà rassemblé plus de 2 millions d’utilisateurs. Fait notable, le projet de média social vole.cc utilise Getsync pour gérer les données des médias sociaux sur votre ordinateur.

3 – Des communications décentralisées et cryptées – le "chat" Bittorrent

Vous n’aimez pas le fait que la NSA ait fouillé dans vos conversations Skype, vos emails et autres services de messagerie instantanée? Eh bien si vous étiez un peu doués au niveau technique, vous auriez peut-être choisi de monter votre propre serveur Mumble ou chaîne IRC, mais cette option ne sera sans doute jamais à portée du citoyen moyen et la dépendance en un serveur centralisé apporte des vulnérabilités de sécurité. Cependant, des travaux sont actuellement en cours sur un protocole qui retirera entièrement le besoin en un serveur centralisé et exclura complètement la NSA de la boucle.

4 – Des sites web décentralisés

Cette année isohunt.com a été fermé, et The PirateBay a dû changer de domaine plusieurs fois de suite pour éviter les saisies de noms de domaines et les blocages d’adresses IP dans plusieurs pays. Ceux d’entre vous qui ont fait attention savent qu’il y a beaucoup plus en jeu ici que la survie des sites de partage de fichiers.

Des gouvernements autour du monde en sont venus à voir Internet comme une menace à leur domination du fait qu’il permet aux citoyens de communiquer hors des canaux officiels et d’organiser la résistance. Des tentatives répétées de passer des lois comme SOPA, PIPA, et le TPP (et aussi TAFTA, ndt) illustrent très clairement que les officiels au gouvernement ont tout Internet dans leur ligne de mire.

The PirateBay, toutefois, a trouvé une solution pour leur site qui pourrait finir par changer toute la manière dont nous naviguons l’Internet. The PirateBay développe un logiciel qui distribue son site web parmi ses utilisateurs, rendant tout effort visant à fermer leur site inutile. Alors que ce logiciel ne vise qu’à protéger The PirateBay, le concept pourrait (et devrait) être appliqué au reste du web. Le faire rendrait non seulement la fermeture de sites par le gouvernement impossible, mais cela rendrait la possibilité de vous espionner à travers les sites web que vous visitez beaucoup plus compliquée.

5 – Des téléphones anti-NSA – le Blackphone

La NSA a enregistré et écouté les conversations téléphoniques des gens tout autour du monde sans mandat. Même le téléphone de la puissante Angela Merkel a été mis sur écoute. Cela n’aide pas que les deux plus puissants fabricants de téléphone, Apple et Google, couchent ensemble avec la NSA. Une entreprise suisse a décidé de faire quelque chose à ce sujet, et ils ont mis au point un téléphone conçu pour bloquer la NSA et protéger votre vie privée. Ils l’ont appelé le Blackphone.

Ads by Media PlayerAd Options

6 – Des emails entièrement cryptés

Vous ne vous en rendez peut-être pas compte, mais à chaque fois que vous envoyez un email vous envoyez tout un tas d’informations au destinataire (et à toute tierce partie interceptant vos communications). Parmi ces informations figure votre adresse IP, qui dans beaucoup de pays peut être utilisée pour localiser votre position sur une carte avec une précision étonnante. Ceci est dû au fait que même si vous cryptez votre message en lui-même ses intitulés, eux, ne sont pas cryptés.

Il y a un projet actuellement en cours de développement pour changer cela, il s’appelle Darkmail. Le projet Darkmail vise à introduire un "protocole de cryptage d’un bout à l’autre unique et une architecture qui est la ‘prochaine génération’ d’emails privés et sécurisés." S’ils y parviennent, la NSA pourra surveiller vos emails autant qu’ils le veulent, tout ce qu’ils réussiront à voir c’est la taille du message.

Mettez ensemble toutes ces technologies et ce que nous voyons émerger est un nouveau paradigme de communications où les réseaux décentralisés remplaceront les énormes serveurs, et où les géants des médias sociaux comme Facebook et Google peuvent très bien se voir prendre le même chemin que les dinosaures/MySpace. Si vous ne pouvez pas les battre à leur propre jeu, rendez leur jeu inopérant.

Voici une technologie bonus qui pourrait rendre YouTube obsolète:

Références:

Média social décentralisé Vole: http://vole.cc/

Getsync: l’alternative décentralisée et cryptée à Dropbox:http://getsync.com/

Konstantin Lissounov, un ingénieur bulgare développe une alternative à Dropbox, décentralisée et cryptée:http://www.wired.com/business/2014/02/bittorrent-sync

Chat décentralisé et crypté avec Bittorrent:http://labs.bittorrent.com/experiments/bittorrent-chat.html

The PirateBay travaille à une version p2p de son site web:http://www.ibtimes.co.uk/pirate-bay-developing-p2p-network-tool-trump-isp-blockades-1431160

Le téléphone anti-NSA:http://mashable.com/2014/01/15/blackphone/

Le projet d’emails cryptés, Darkmail: http://darkmail.info/

Source: http://scgnews.com/6-anti-nsa-technological-innovations-that-may-just-change-the-world

http://globalepresse.com/2014/02/15/six-innovations-technologiques-anti-nsa-qui-pourraient-bien-changer-le-monde/

Commenter cet article

Laurent Franssen 20/02/2014 15:25


L'IT guerre mondiale.
Du même niveau que BFM/Loft-story TV pour la finance. 

Antoine 18/02/2014 09:15


Ecoutez et soutenez cet agriculteur Bio qui va passer au tribunal pour avoir refusé d'épandre des pesticides sur ses terres !!!


http://ipsn.eu/petition/viticulteur.php


Soutenez le, Signez la pétition et diffusez ce message !!! Il en va de notre Santé à Tous !!!

Archives

Articles récents