Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

600 millions d’années de sècheresse ont eu raison de la vie à la surface de Mars

Publié par wikistrike.com sur 8 Février 2012, 08:48am

Catégories : #Astronomie - Espace

600 millions d’années de sècheresse ont eu raison de la vie à la surface de Mars

DB-TIFF

Nous découvrions ensemble, il y a quelques jours, que Mars était vêtu d’un vaste océan il y a environ 3 milliards d’années. Aujourd’hui, l’on sait que cela fait plus de 600 millions d’années que Mars est trop hostile pour avoir une vie à sa surface…

L’Analyse du sol de la planète rouge a révélé que sa surface était si sèche, pendant une si longue période, que toute la vie aurait à se cacher profondément sous terre. Les chercheurs déduisent qu’il y aurait eu de l’eau présente au cours d’une période plus chaude, qui aurait duré jusqu’à 5000 ans dans un lointain passé, mais cela aurait été trop peu de temps pour que la vie elle-même puisse s’établir à sa surface.

Les résultats publiés dans la revue Geophysical Research Letters (lien plus bas) sont fondés sur des échantillons de sol recueillis au cours de la mission Phoenix vers Mars, en 2008 par la Nasa.

Image d’entête (clic pour agrandir) : Syrtis Major  récemment photographiée par la sondeMars Express de l’ASE et utilisée, aussi, pour les conclusions de cette nouvelle étude. Découverte en 1659 par Huygens Christaan​​, c’est une province volcanique sur Mars. Cette région comportait avant, une mer et est depuis très longtemps aride et balayée par les vents martiens.

Les experts ont passé trois ans a scruter minutieusement les particules individuelles du sol pour déterminer si oui ou non la planète était habitable. L’analyse, par des chercheurs de l’Imperial College de Londres, a montré que le sol de Mars s’est constitué dans des conditions arides similaires à la Lune. L’échantillon a été retiré de la région glacée du nord de l’Arctique sur Mars, mais des études distinctes ont montré que toute la planète est couverte avec le même type de sol.

Tom Pike, qui a dirigé la recherche, a déclaré: "Nous avons constaté que même s’il y a une abondance de la glace, Mars a connu une grosse sécheresse qui pourrait bien avoir duré des centaines de millions d’années.

Nous pensons que la planète Mars, que nous connaissons aujourd’hui, contraste fortement avec son histoire antérieure, qui avait des périodes plus chaudes et plus humides et qui peuvent avoir été plus adaptées pour la vie. Les futures missions de la NASA et de l’ASE (Agence spatiale européenne) en direction de Mars devront creuser plus profondément pour chercher des preuves de vie, qui pourrait s’être réfugiée sous terre.

L’étude publiée sur The journal of Geophysical Research Planets : Microscopy analysis of soils at the Phoenix landing site, Mars: Classification of soil particles and description of their optical and magnetic properties et sur le site de l’ASE : Mars Express reveals wind-blown deposits on Mars.

 

Source: gurumed

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents