Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

67 députés de l'UMP veulent exclure les étrangers du minimum vieillesse pour faire des économies

Publié par wikistrike.over-blog.com sur 25 Octobre 2011, 19:19pm

Catégories : #Politique intérieure

 

La Droite populaire veut exclure les étrangers du minimum vieillesse pour faire des économies

 

334906.jpgL'élu UMP Philippe Meunier, co-fondateur du collectif "Droite populaire", veut priver les ressortissants de pays hors UE de minimum vieillesse, via un amendement au projet de budget de la Sécu, cosigné par 67 députés.

Le texte n'est qu'un amendement au projet de loi de financement de la Sécurité sociale, dont la discussion commence mardi après-midi ; mais il promet des débats acerbes à l'Assemblée nationale. Déposé par le député UMP Philippe Meunier, co-fondateur du collectif "Droite populaire", il vise à réserver l'Allocation de solidarité aux personnes âgées aux "Français, européens et ressortissants étrangers ayant combattu pour la France". L'amendement a été cosigné par 67 députés UMP. Selon son auteur, "l'objectif (...) est de rétablir l'équité et de mettre fin à cette injustice qui permet, aujourd'hui, à un étranger hors Union européenne de bénéficier du minimum vieillesse sans jamais avoir travaillé et cotisé sur le territoire national".

 

Dans l'exposé des motifs de son amendement, le député du Rhône fait valoir que sur 70.930 allocataires, 22.803 sont des ressortissants étrangers hors UE. Le coût total de cette allocation - ASPA, créée en 1998 en remplacement du minimum vieillesse - est de 612 millions d'euros, une dépense, selon le député, qui a augmenté de plus de 20% sur les cinq dernières années. Le député chiffre à "plus de 200 millions" d'euros les économies qui résulteraient de l'adoption de son amendement.

 

Le Front national a plusieurs fois dénoncé cette attribution ces derniers mois. Dans un des tracts du FN, on peut lire que "n'importe quel étranger installé en France" peut "prétendre à une allocation équivalente à la retraite de base de la Sécurité sociale (environ 600 euros/mois) sans avoir jamais travaillé ni cotisé en France. C'est un véritable scandale". Le montant de cette allocation est de 8907,34 euros par an (soit 742,27 euros par mois) pour une personne seule ou lorsqu'un seul membre d'un couple en bénéficie, et de 14.181,30 euros par an (soit 1181,77 euros par mois) lorsque les deux conjoints, concubins ou partenaires pacsés en bénéficient.

 

TF1news
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents