Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

A Abidjan, on peut louer une kalachnikov pour 30 euros

Publié par wikistrike.com sur 6 Août 2012, 19:32pm

Catégories : #Social - Société

 

 

 30 euros pour pouvoir tuer !

 

 

kala.jpgCertains à Abidjan ont besoin d'une machine pour aller sur le terrain " . Traduction d'un trafiquan t: ils veulent une arme pour commettre un braquage. Dans la capitale économique ivoirienne, plus d'un an après la fin d'une crise armée, on peut louer une kalachnikov pour 30 euros. 


Les kalach, ça court les rues à Abidjan, se lamente un policier membre d'une unité de lutte contre le grand banditisme, interrogé par l'AFP

 
Dans un quartier populaire, un trafiquant qui se fait appeler commandant Tasman (le feu, en langue malinké) opère dans l'arrière-cour d'une boutique transformée en armurerie clandestine. Carrure de basketteur et lunettes noires, il brandit fièrement une kalach et annonce ses tarifs. 


Vingt mille francs CFA (30 euros) la journée pour louer ce type de fusil d'assaut, entre 150 000 et 200 000 FCFA (230 à 300 euros) à l'achat, un pistolet automatique autour de 15 000 FCFA (23 euros) à la location et environ 150 000 FCFA à l'achat. Tasman explique pouvoir même fournir des lance-roquettes, pour 500 000 FCFA (750 euros) l'unité. 

 
Il était de ceux qui ont combattu pour le président Alassane Ouattara durant la crise de décembre 2010-avril 2011, née du refus de l'ex-chef d'Etat Laurent Gbagbo de reconnaître sa défaite à l'élection de novembre 2010. 

Epilogue d'une décennie de tourmente politico-militaire, la crise s'est terminée par dix jours de guerre à Abidjan, a fait quelque 3 000 morts et vu une prolifération sans précédent d'armes en tous genres, en violation flagrante d'un embargo sur les armes décrété par l'ONU en 2004. 
Des dizaines de milliers d'armes seraient aujourd'hui en circulation, selon des estimations faites en l'absence de données officielles. 
Si l'insécurité a nettement reculé en plus d'un an, le phénomène inspire l'inquiétude et favorise les actions des bandits, notamment des coupeurs de route présents en particulier dans le nord du pays 

Source: french.ruvr.ru
Commenter cet article

Laurent Franssen 13/08/2012


Bien , 
nos bandits locaux sont maintenant bien renseigne !

 

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog