Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

A Découverte d'un second code génétique dans l'ADN

Publié par wikistrike.com sur 13 Décembre 2013, 11:50am

Catégories : #Science - technologie - web - recherche

ADécouverte d'un second code génétique dans l'ADN

 

 

 

afp-8c2152eed54c5bae2387be0df686dde9a88e2657.jpgDes scientifiques américains ont découvert un second code dans l'ADN contenant des informations qui devraient donner un nouvel éclairage sur des mutations génétiques sur la santé et le développement des maladies. 

Des scientifiques américains ont découvert un second code dans l'ADN contenant des informations qui devraient donner un nouvel éclairage sur des mutations génétiques sur la santé et le développement des maladies, révèle une étude publiée jeudi. Depuis que le code génétique a été décrypté dans les années 60, les scientifiques pensaient que l'ADN - l'acide désoxyribonucléique - des cellules contenait seulement l'information nécessaire à la production des protéines de l'organisme. 

Une machine à stocker de l'information 

En fait, le génome utilise le code génétique pour écrire deux langages séparés et simultanément: l'un permet de fabriquer les protéines et l'autre donne des instructions aux cellules pour déterminer le contrôle des différents gènes, explique le Dr John Stamatoyannopoulos, professeur adjoint de génomique et de médecine à l'Université de Washington, dans le nord-ouest des Etats-Unis, un des co-auteurs de cette découverte parue dans la revue scientifique américaine Science du 13 décembre. 

"Pendant plus de 40 ans on pensait que les changements de l'ADN affectant le code génétique n'avaient un impact que sur la production des protéines", note-t-il. "Cette découverte révèle que l'ADN est une machine incroyablement puissante à stocker de l'information que la nature a pleinement exploité de façon inattendue", souligne le Dr Stamatoyannopoulos. 

Des retombées majeures 

Ces deux codes dans l'ADN ont évolué de concert l'un avec l'autre, précisent ces chercheurs. Le code qui contrôle les instructions génétiques paraît contribuer à stabiliser certaines caractéristiques bénéfiques des protéines et la manière dont elles sont produites. Cette découverte a des retombées majeures sur la manière dont les scientifiques et les médecins interprètent le génome d'un malade, ce qui donne de nouveaux éclairages pour le diagnostic et les traitement des maladies, jugent les auteurs de cette recherche. 

"Le fait que le code génétique puisse simultanément écrire deux types d'informations signifie que de nombreux changements dans l'ADN, qui paraissent altérer les séquences des protéines, pourraient en fait provoquer des maladies en perturbant les programmes de contrôle des gènes et même celui de production des protéines en même temps", explique le Dr Stamatoyannopoulos. 

Cette recherche a été menée dans le cadre du projet international intitulé d'encyclopédie des éléments fonctionnels du génome humain appelé ENCODE et financé par l'Institut américain de recherche sur le génome. Le projet ENCODE vise à découvrir où et comment les codes des fonctions biologiques sont stockées dans le génome.

 

http://www.google.fr/imgres?sa=X&rlz=1C1CHFX_frFR534FR534&espv=210&es_sm=122&tbm=isch&tbnid=tg_zf-Rr0z5zJM:&imgrefurl=http://www.i24news.tv/fr/&docid=hm7ipAiI9V6YHM&imgurl=http://media.i24news.tv/upload/cache/front_hp_posts/upload/image/afp-8c2152eed54c5bae2387be0df686dde9a88e2657.jpg&w=324&h=134&ei=zPSqUuy-OfSY1AXfsoHoCA&zoom=1&iact=rc&page=1&tbnh=107&tbnw=259&start=0&ndsp=17&ved=1t:429,r:1,s:0,i:88&tx=335&ty=248

Commenter cet article

martinez 17/01/2014 18:16



mentalx 15/12/2013 10:14


mouais...rien de neuf, lisez le prescott de microbiologie; l'autorégulation de la production des protéines codées par l'adn ainsi que des protéines qui inhibent ou régulent l'expression même de
certaines séquences adn par d'autre séquences n'a rien de nouveau.  Ces mécanismes sont complétement élucidés depuis plus de cinq ans à ma connaissance. Maintenant c'est le boulot des
epigeneticiens de les recensser un par un.

poLoq 14/12/2013 10:26


Cette recherche a été menée dans le cadre du projet international intitulé d’encyclopédie des éléments fonctionnels du génome humain appelé ENCODE ... etc.
i24 décide tout simplement d'en attribuer tout le mérite aux américains.

le blocage de toute procédure judiciaire 14/12/2013 00:24


" "Cette
découverte révèle que l'ADN est une machine incroyablement puissante à stocker de l'information que la nature a pleinement exploité de façon inattendue", souligne le Dr Stamatoyannopoulos.
 " 

C'est pas la définition de l'adn ça ?
Pt'ain, on à vraiment affaire à des clampins... 

Hercobulus 13/12/2013 18:44


En écho, encore une fois à PoLoq qui ne s'illusionne pas sur l'Empire,


les Etats-Unis sont une gigantesque pompe aspirante à talents et à


compétences qu'ils peuvent attirer par leur puissance financière, les


moyens mis à  disposition et le savoir faire qui va avec. Pendant ce


temps là, nos keynésiens qui n'ont pas trouvé leur avion les poussent


dehors. Nous sommes perdants en n'investissant pas assez dans la recherche


(efficace, façon américaine). Nous sommes mauvais mais la géopolitique


mondiale de l'Empire est une catastrophe pour l'humanité.

poLoq 13/12/2013 18:00


Evidemment que oui, l'Amérique est à la pointe de toutes les technologies.
Mais on sait très bien aussi comment ils savent manipuler, voler les idées, les marchés de façons déloyales avec leurs réseaux de surveillance, et d'espionage industriel et scientifique, leurs
infiltrations.
On les connait aussi comme les rois de l'usurpation culotée, de la désinformation, des suicides commandés et des accidents bien à propos.
Vous faites comme vous voulez ; je n'apporterai jamais le moindre crédit à ce genre d'article présenté de cette façon.

Dalek 13/12/2013 17:23


Et parce qu'ils sont américain, ils n'ont pas le droit de faire des découvertes ?


Les USA ont de grands centres de recherches, c'est quand même u peu normal qu'ils fasse quelques découvertes de temps en temps.

Eniotna 13/12/2013 17:11



Alai Soral le boulet dont même BFMTV ne veut pas à pourtant tapiné à la TV, édifiant :

http://www.youtube.com/watch?v=misI57fGLOQ

poLoq 13/12/2013 16:31


Encore un article à fond la manipulation, lancé par i24... voir le site pour comprendre.
Chaine israëllienne, avec toutes ces couleurs qui sentent à plein le site spécialisé en enfumures.
L'article, il n'est pas là pour donner une information, mais pour attribuer des honneurs, glorifier immédiatement les scientifiques américains, c'est l'information la plus importante, le premier
mot écrit "Des scientifiques amémricains..." ; ainsi plus aucune contestation possible sur le travail de toutes les équipes à travers le monde, c'est les américains !
Le mot est lâché, et après, plus rien sur ces futurs prix nobels ! Plus question aux petits gars pas américains de défendre leur mérite ; d'ailleurs, ils cherchent déjà tous du travail, ou ont eu
accident, suicide, maladie, procès...
Noyauteurs du Web, allez-y, défendez la cause de ces méritants scientifiques américains.
C'est pas cette chaine qui avait déjà glorifé Albert à la place de Raymond Poincaré ?

Antoine 13/12/2013 16:23


Alain Soral interviewé par BFM TV (non diffusé à l'antenne !) :


http://www.egaliteetreconciliation.fr/Interview-d-Alain-Soral-par-BFM-TV-non-diffusee-par-la-chaine-21965.html

Antoine 13/12/2013 16:21


Alain Soral interviewé par BFM TV (non diffusé à l'antenne !) :


http://www.egaliteetreconciliation.fr/Interview-d-Alain-Soral-par-BFM-TV-non-diffusee-par-la-chaine-21965.html

Hercobulus 13/12/2013 14:24


Les découvertes sur l'adn ne sont pas figées. Les positions mécanicistes de Jacques


Monod (directeur de recherche et premier persécuteur de Beljanski) appartiennent


au moyen-âge. L'épigénétisme pourrait trouver là un éclairage et qui sait, une lumière


sur certains aspects de l'évolution des espèces.

Archives

Articles récents