Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

A New York, les Indignés tiennent bon malgré les violences

Publié par wikistrike.over-blog.com sur 25 Septembre 2011, 14:39pm

Catégories : #Social - Société

A New York, les Indignés tiennent bon malgré les violences

occupy_wallstreet.jpg

 

Les quelques centaines de militants qui ont investi un parc près de Wall Street le weekend dernier pour dénoncer la dictature financière sont toujours en place, et ce malgré des violences policières et un silence médiatique scandaleux.

L’opération « Occupy Wall Street » a pris ses marques et s’organise. Ils se sont appelés les 99 pourcents, en opposition aux 1% de riches qui accaparent le pouvoir. Les revendications sont claires : fin des inégalités sociales, de la censure, de la corruption, de la guerre, de l’impérialisme américain… Et le soutien à Troy Davis est venu se greffer dessus. Les militants se disent solidaires des révoltés grecs et des Indignados espagnols, et essayent de faire grossir le mouvement sur tout le continent nord-américain. Ils expliquent bien que toutes leurs décisions sont prises à l’unanimité, avec des prises de paroles directes dans la droite lignée des mouvements des Indignés européens.
Des groupes de réflexion s’organisent également, avec des débats et de véritables moments d’éducation populaire. Par exemple, les rendez-vous de ce vendredi soir portent sur l’histoire des socialismes, leçon donnée par Stanley Aronowitz un éminent professeur de sociologie, et sur la classe ouvrière.

La mobilisation tient, totalement pacifique, malgré la répression policière. Le forces de l’ordre ont frappé plusieurs manifestants, faisant des blessés (voir la vidéo ci-dessous) et ont interpellé plusieurs d’entre eux. Une scène hallucinante alors que Barack Obama ne cesse depuis des mois de réclamer le droit à manifester librement dans les pays arabes… D’autres se sont également fait interpeller lors de la marche pacifique en soutien à Troy Davis. Les policiers s’en seraient pris également aux quelques (trop rares) journalistes présents.

Un peu en marge du mouvement, des hacktivistes se revendiquant Anonymous ont promis des attaques informatiques pour se « venger » des violences policières. Ce « Day of Vengence », devrait être samedi 24. Ils promettent plusieurs attaques en dénis de service, y compris sur des banques de WallStreet. Etrange choix de date, puisque la bourse de New York est fermée le samedi.

Source : l'humanité

Archives

Articles récents