Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Affaire de prostitution: 11 policiers protégeant Obama suspendus

Publié par wikistrike.com sur 15 Avril 2012, 10:00am

Catégories : #Social - Société

 

Affaire de prostitution: 11 policiers protégeant Obama suspendus

 

obamascandale.jpgLe séjour de Barack Obama en Colombie ce week-end est entaché par un scandale, des gardes du corps et des militaires américains qui ont préparé la visite du président au sommet des Amériques étant soupçonnés d'avoir fréquenté des prostituées à Carthagène.


Onze membres de la police d'élite protégeant Barack Obama ont été suspendus après avoir été mis en cause dans une affaire de prostitution présumée à Carthagène en Colombie, où le président des Etats-Unis participe au sommet des Amériques, a annoncé samedi leur hiérarchie. "Les membres du personnel impliqués ont été conduits au quartier général du Secret Service à Washington pour être interrogés aujourd'hui" samedi, a indiqué le directeur adjoint de cette force, Paul Morrissey, en précisant dans un communiqué que "ces 11 employés ont été suspendus".

 

Pas affectés à la protection proche

Revenant sur le déroulement de cette affaire, M. Morrissey a expliqué que "jeudi 12 avril, des accusations de mauvaise conduite ont été portées contre 11 membres du Secret Service à Carthagène en Colombie, avant le voyage du président" Obama.  Toutefois, "aucun (de ces agents) n'était affecté à la protection directe du président", a précisé le responsable, sans donner de détails sur les faits présumés reprochés aux agents.

 

Tolérance zéro

Vendredi, le Washington Post, citant le président de l'Association américaine des officiers de police fédéraux, a affirmé qu'au moins un de ces policiers avait été accusé d'être impliqué dans des relations avec des prostituées à Carthagène. "La nature des accusations, combinées à une politique de tolérance zéro vis-à-vis des actes de mauvaise conduite, a eu pour résultat la décision du Secret Service de retirer ces personnes de leur mission, de les faire revenir à leurs cantonnements et à les remplacer par d'autres membres du Secret Service", a développé M. Morrissey. Il a assuré que "ces actes n'ont eu aucune conséquence sur la capacité du Secret Service à mettre au point un plan de sécurité complet pour la visite du président à Carthagène".

 

Source: rtl.be

Archives

Articles récents