Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Afrique : la malnutrition des enfants atteint un sommet

Publié par wikistrike.com sur 9 Août 2012, 09:39am

Catégories : #Santé - psychologie

 

 

Afrique : la malnutrition des enfants atteint un sommet

 

 

le-niger-est-le-pays-ou-le-plus-d-enfants-souffrent-de-maln.jpgL'UNICEF a annoncé ce mardi que le nombre d'enfants souffrant de malnutrition sévère atteindra un pic de 1,5 million dans quelques jours. Ce nombre inquiétant est notamment dû aux attaques des cultures par les criquets mais s'accompagne d'un accès aux soins difficile en raison du manque de moyens du Fonds international.

 

D'après le Fonds des Nations unies pour l'enfance (UNICEF), le nombre d'enfants souffrant de malnutrition sévère au Sahel, cette bande de territoires situés juste au sud du Sahara, culminera à 1,5 million la semaine prochaine. C'est ce qu'a annoncé ce mardi le porte-parole de l'UNICEF Patrick McCormick indiquant : "Nous prévoyons la semaine prochaine un pic du nombre d'enfants souffrant de malnutrition sévère dans les centres du Sahel".

Mais plus sérieux encore, celui-ci a ajouté que "l'arrivée des criquets dans le nord du Nigermenace les récoltes et va amplifier cela. Tout peut arriver dans cette région". En effet, les criquets pèlerins sont souvent cause de dégradation de l'agriculture dans la région, ce qui entraîne une forte famine. De plus, la zone est déjà confrontée à une épidémie de choléra favorisée par le début de la saison des pluies le mois dernier. Le conflit au Mali n'arrange rien, entravant l'accès des peuples du Sahel aux soins qu'ils nécessitent.

Le Niger est le pays du Sahel le plus touché par le problème de malnutrition, comptant 161.000 enfants de moins de cinq ans sévèrement atteints, selon une enquête datant de début juin. Un très grand nombre d'autres enfants nigériens subissent une malnutrition modérée et sont également traités dans des centres. Au Tchad, l'UNICEF a vu sa charge de travail doubler par rapport à 2010. Quelque 630 enfants tchadiens de moins de cinq ans ont été admis dans les centres de traitements de l'organisation.

Des moyens financiers insuffisants

Patrick McCormick confie que le principal problème du Fonds international dans sa lutte contre la malnutrition est son manque de moyens : "Le personnel est là-bas, mais les financements manquent pour le bon fonctionnement [des centres de traitements]". Aussi, les prochaines semaines vont s'avérer "décisives pour déterminer si nous pouvons garder le contrôle de la situation et avoir les financements nécessaires pour traiter les enfants avec la nourriture spéciale sont ils ont besoin mais qui est incroyablement chère".

Le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) a d'ailleurs déploré que seule la moitié des 1,3 milliard d'euros demandés via un appel aux dons ait été obtenue.

 

Source: Maxisciences

Commenter cet article

Laurent Franssen 14/08/2012 11:17


Nourriture speciale ?

Archives

Articles récents