Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Alerte Comète Elenin !

Publié par wikistrike.over-blog.com sur 6 Juin 2011, 10:49am

Catégories : #Astronomie - Espace

TYCHE---NIBURU---NEMESIS---Planete-X.jpg

Alerte Comète Elenin ! (2)

 

La Comète ELENIN baptisée C2010 X1 par les scientifiques de la Nasa, a été découverte le 10 Décembre 2010 par l'astronome amateur russe Leonid Elenin  (d’où le nom) utilisant à distance de là où il se trouvait en Russie (!), un télescope robotisé de 45 cm d’un site d’observation situé dans le Nouveau-Mexique  aux États-Unis. C’est dans ces conditions assez bizarres qu’on nous a annoncé officiellement la découverte de l’objet éloigné alors de quelque ½ milliard de kilomètres, pour tout de suite après minimiser son importance en déclarant que ce n’était qu’un caillou, mélange de glace et de poussière dont le diamètre n’excèdera pas 10 Km et qui vient nous rendre visite tous les10.000 ans

 

Si la Nasa souffle le chaud et le froid c’est parce qu’on veut vous informer officiellement de la gravité de la situation sans pour autant créer un mouvement de panique générale qui empêchera les riches, les puissants, les banquiers sataniques et leurs valets de transformer leurs richesses en lingots de métal précieux et de finir leurs préparatifs des abris souterrains prévus pour les accueillir (et pas nous les gueux) en cas de catastrophe.

 

Voici ce que vous devez savoir et ce à quoi vous devez vous préparer :

 

1-      La comète Elenin ne vient pas toute seule. Il s’agit en fait d’un ensemble de comètes arrivant sur nous en formation V comme le feraient les oiseaux, si bien qu'une seule d'entre elles est visible pour l'instant et qu’à son observation au télescope, nous ayons l’impression de voir une double queue bleuâtre, une de chaque côté du corps de la comète.

C’est ce qu’essaie de nous dire le très officiel magazine électronique CNN dans son article consacré à l’arrivée de Tyche, en parlant de " A barrage of comets from an unexpected direction"  http://news.blogs.cnn.com/2011/02/15/scientists-telescope-hunt-massive-hidden-object-in-space/?iref=NS1

 

2-      Depuis l’annonce de l’arrivée de Tyche et de l’ensemble de comètes appelé Elenin, nous avons vécu  deux tremblements de terre dévastateurs :

·  Le 27 février 2010 un tremblement de terre au Chili de magnitude 8,8 sur l’échelle de Richter, suivi par un Tsunami et qui avait fait plus de 700 victimes sans parler des deux millions de sinistrés et des énormes dégâts matériels particulièrement occasionnés par la vague géante qui s’abattit sur les villages côtiers tuant les gens dans leur sommeil ;

 http://www.lefigaro.fr/international/2010/02/27/01003-20100227ARTFIG00484-seisme-de-magnitude-88-dans-le-sud-du-chili-.php

 

·  Le 11 mars 2011 un tremblement de terre au Japon de magnitude 9,2 sur l’échelle de Richter, du jamais vu depuis plus d’un siècle, suivi d’un tsunami meurtrier ravageant la côte nord est de l’ile nipponne, dont les conséquences immédiates se montent probablement à plus de 15.000 morts et des dizaines de millions de sans abris. Tandis qu’une crise nucléaire majeure se confirme de jour en jour après que les cœurs de six réacteurs nucléaires situés dans la zone sinistrée, aient commencé à fusionner et à dégager des radiations hautement toxiques. http://www.liberation.fr/japon-seisme-2011,100014

 

L’ensemble de comètes appelé Elenin aurait-il  pu provoquer ces séismes ? Tyche le compagnon de notre soleil, a-t-il par son arrivée, déclenché une réaction en chaine de tremblements de terre, de tsunamis et de catastrophes apocalyptiques pouvant aller jusqu’au renversement des deux pôles et à l’anéantissement probable de notre civilisation et de la majeure partie des espèces vivantes sur terre ? Les ingénieurs de la Nasa semblent avoir opté pour Elenin et c’est probablement pour cette raison qu’ils ont rétroactivement modifié les données de la trajectoire afin sans doute de limiter la panique :

 

Comet-Elenin-2-27-2010---simulateur-enregistre-le-22-fevri.pngLe 27 février 2010, en traçant une ligne droite (jaune sur  l’image) entre la comète Elenin et le soleil, on passe obligatoirement par la terre. Cette dernière se trouvant au milieu des deux, subit deux influences gravitationnelles opposées (comme deux aimants présentant la même facette) de nature à provoquer un déplacement des pôles magnétiques terrestres et un tremblement de terre suivi d’un tsunami.  

  http://ssd.jpl.nasa.gov/sbdb.cgi?sstr=elenin;orb=1;cov=1;log=0;cad=1#orb

 

Le simulateur de trajectoire de la Nasa montrait bien cet alignement sur la page consacrée au suivi de la comète Elenin et ce, au moins jusqu’au 22 février 2011 date à laquelle la photo ci-contre a été publiée sur le blog de William Frederickhttp://endtimesforecaster.blogspot.com/2011/02/comet-elenin-and-pole-shift-theory.html

 

Elenin-trajectoire-sur-site-Nasa-et-position-au-27-fevrier.gifCependant si l’on regarde maintenant en mettant le curseur sur la date du 27 février 2010, on peut constater que l’alignement n’est plus ! Pourquoichanger des données déjà observées au télescope et de façon rétroactive, alors même que ce qui importe c’est bien de modifier si nécessaire la trajectoire future de la comète qui elle est calculée et non encore observée ?

Pourquoi prendre le risque de se faire prendre la main dans le pot de confiture (et c’est le cas), en plein délit de mensonge si ce n’est que suite aux terribles tremblements de terre il fallait à tout prix cacher un éventuel lien entre cet alignement (et ceux à venir) et les cataclysmes que nous sommes entrain de subir ?  

A vous de juger !

 

3-      L’ensemble appelé Elenin, formé de comètes et que Tyche a dévié de leurs trajectoires habituelles, se dirige maintenant vers la terre poussé par l’influence gravitationnelle de la "Brown Dwarf". D’autres comètes et astéroïdes suivront dans toutes les directions, comme le feraient des boules de billard entrechoquées et ce, pendant tout le temps où Tyche sera en mouvement et en approche de notre soleil.Elenin-passant-entre-le-soleil-et-la-terre.jpg

 

Ceci veut malheureusement dire que nous devons nous attendre à une série de catastrophes plus dramatiques que celle arrivée au Japon car les comètes venant d'en bas et de derrière le soleil, couperont l'elliptique entre ce dernier et nous ouvrant ainsi une brèche dans l'enveloppe magnétique terrestre au même moment où le soleil va réagir projetant une éjection de filaments à très haute température (comme il le fait toujours lorsqu'une comète ou astéroïde passe à côté).
Pour l'ensemble de comètes appelé Elenin, ce passage est prévu vers le 25 septembre 2011.

 

Il suffit de quelques minutes pour qu'une partie de la terre soit cramée et que l'autre succombe au déluge d'eau, occasionné par une fonte brutale des glaciers du pôle sud. Sans parler du fait que pour échapper à ce risque, la terre allant fortement tilter sur son axe peut basculer faisant du continent africain le nouveau pôle nord.
Kill-Shot.jpg
 

Bien entendu il ya plusieurs futurs possibles dont celui où rien de grave ne nous arrivera. Cependant les Chaldéens par leurs connaissances astronomiques avaient calculé et prévu l’arrivée de Tyche et le risque de déclenchement d’une pluie meurtrière de comètes sur notre système solaire, Michel de Nostredame le savait aussi puisqu’il avait puisé dans ces mêmes connaissances et techniques très anciennes. Tous nous ont prévenus des catastrophes qui risquaient d’arriver y compris jusqu’à donner la date exacte (1984, comme vous l’avez sans doute compris) de la découverte de Tyche  dans ce fameux quatrain 10-72 resté énigmatique jusqu’à aujourd’hui. A lire ci-dessous.

 

Frenchy

18 mars 2011

 

Je blog donc je suis

 


 

 

Elénin et Nostradamus

 

 

Ce qu’il ya de remarquable dans l’œuvre prophétique de Michel de Nostredame, c’est qu’il nous est très facile de comprendre après coup le sens de tel ou tel quatrain, à la lumière d’événements et de personnages historiques extraordinaires ayant déjà existés.  En revanche, de supputations byzantines  en conjectures,  tout le monde se perd lorsqu’il s’agit de comprendre les prédictions futures et de les situer dans le temps.

D’émminents scientifiques  se sont penchés sur la question, pour connaitre l’ordre réel des quatrains, malicieusement désorganisé par Nostradamus, ainsi que  les formules éparses mathématiques supposées inspirées de mouvements astrologiques réels qui auraient servies à la numérotation définitive des prophéties.

En vain ! Le grand maître avait tellement brouillé les cartes que personne ne voyait et ne voit toujours que du feu !  

 

Lui même avait qualifié son œuvre de "monstre sans pareil" avertissant de ce fait que sa lecture n’allait pas être aisée et qu’il fallait probablement des siècles avant que quelqu’un puisse découvrir  la mécanique prophétique et déchiffrer les quatrains à l’avance.

 

Et pourtant il y a des pistes et des indices qui nous permettent aujourd’hui  de comprendre le sens de certaines de ses prédictions. Regardez par exemple le premier vers du quatrain X-72(voir l’encadré). De prime abord c’est bien l’expression en lettres d’une date clairement énoncée: juillet 1999. De ce fait, tout le monde a pensé que Nostradamus avait prévu que la fin du monde survenait à la fin du deuxième millénaire chrétien, date que l’imagerie populaire aura facilement admise étant donné son côté magique.

 

L’an deux milles est arrivé mais aucun grand Roy d’effrayeur n’est venu jeter la panique dans notre univers !

 

Quatrains.jpgEn fait en regardant de plus près, on s’aperçoit que dans le texte original le mot "Cens" comporte une légère faute d’orthographe. Selon la règle de grammaire du vieux français, règle toujours valable de nos jours, les chiffres cent et mille ne sont accordés, prenant le "s" du pluriel que lorsqu’ils se situent à la fin du nombre exprimé. Ainsi 1999s’écrit mille neuf cent quatre-vingt-dix-neuf, alors que 1900 s’écrit mille neuf cens (ou cents).

 

Nostradamus  mit un "s" au mot "cens" pour nous faire comprendre que sa phrase comportait deux nombres et non pas un seul, nous mettant ainsi sur la voix de déchiffrer la date indiquée par ce quatrain, et c’est vrai qu’une fois l’indice compris, la date nous paraitra évidente,  l’équivalent en nombre de mois, de 1900 années, auquel on ajoute 997 mois = 23797 mois = janvier 1984 (A lire sous cet article).

 

Pourquoi a-t-il fait ça ? Pourquoi Nostradamus aurait-il essayé d’occulter cette date un peu maladroitement je dois dire, alors qu’il était plus simple de la donner en clair ?

 

Je crois personnellement que c’est pour une seule, unique et grave raison. Celle qui a failli le faire condamner et brûler sur le bucher par l’église catholique et c’est à mon avis là que réside son plus grand secret, celui que tout le monde cherche à percevoir et que personne n’a vraiment encore mis à jour !

 

Restez avec moi, soyez patient et je vous promets que je vous le révèle à la fin de ce long billet !   

 

Mais revenons d’abord si vous le voulez bien à 1984, date fatidique qui voit arriver dans notre système solaire un certain grand Roy d’effrayeur que j’ai identifié comme étant Tyche le compagnon binaire de notre soleil au bout d’une course de 26.250 années terrestres de 360 jours chacune (TYCHE le Grand Roy d’Effrayeur ! ).

 

Michel de Nostredame voulait bien entendu que nous-mêmes, génération devant voir s’accomplir sa prophétie, comprenions parfaitement de quoi il s’agissait et à l’avance si possible. Pour cela il nous a laissé deux autres indices majeurs dont vous allez avoir la primeur ici :

 

1-      Le premier de ces indices est une phrase sibylline donnée à la fin du quatrain en question "Auant apres Mars regner par bon-heur" . Phrase dont le sens m’a laissé longtemps perplexe ne sachant pas si la planète Mars était indiquée ici au sens propre ou au sens figuré (celui d’un grand guerrier régnant), ni s’il fallait prendre le mot composé "bon-heur"  au premier degré c'est-à-dire au sens temporel matinal.

 

12-mai-1984.jpgCe n’est qu’une fois utilisé le simulateur du système solaire, que je finis par comprendre le sens de cette phrase. Et c’est enfantin car il avait calculé selon les lois de la mécanique gravitationnelle, qu’à l’évidence il maitrisait parfaitement, qu’une parfaite opposition Mars/Terre (alignement Mars/Terre/Soleil) allait se produire autours du mois de mai 1984 (voir le cliché du simulateur), et que pour un observateur nocturne sur Terre, Mars montera haut et très tôt dans le ciel et sera éclatante de "bonheur" car bien éclairé par notre astre se trouvant juste derrière la Terre.

 

Cette opposition ne se produit absolument pas ni en juillet 1999 ni durant toute l’année 2000 !

 

2-      Le deuxième indice laissé par Michel de Nostredame est tout à fait cocasse puisque adressé au Roi de France, il moque ouvertement et en plein jour les écritures saintes de l’église catholique.

 

Vous le trouverez dans la lettre de Nostradamus à Henri II Roi de France, lettre que vous pouvez télécharger à cette adresse :   http://4umi.com/nostradamus/lettre

et dont voici un extrait tiré du texte original :

 

Dans cet extrait, Michel de Nostredame donne au Roi de France une chronologie exacte de l’ère préchrétienne depuis le déluge jusqu’à la naissance de Jésus, conformément à ce qui était inscrit dans la bible qu’il appelle "sacrees escriptures".

 

Lettre 2 de Nostradamus à Henri II roi de France -copie-1Si vous négligez les premiers six cens ans et six ans, sur lesquels on reviendra plus loin, et que vous additionniez le reste après avoir soustrait 1 an relatif au doute qui subsiste sur la naissance de Moïse comme indiqué plus loin dans la même lettre (sic), vous obtiendrez le chiffre de 1984 !

 

Rappelez-vous que les sept tablettes de la création trouvées dans les ruines deNineveh par les archéologues britanniques Layard et Smith, et qui parlaient du grand déluge comme un événement très ancien, étaient elles-mêmes datées de 2000 ans Av. J-C.  Rappelez-vous aussi que Berosus  le prêtre du dieu Bâl ayant écrit l’histoire de la Chaldée, avait selon mes calculs, situé le grand déluge vers 24.000 avant Jésus Christ(Le Terrible Secret ! ) 

 

Vous l’aurez donc compris ! L’indice est cocasse parce que basé sur la chronologie des écritures saintes, donc vrai par essence. En donnant cet indice, Nostradamus prend le risque inouï de monter sur l’échafaud pour hérésie car pour nous faire comprendre l’importance de l’année 1984, il n’hésite pas à pointer du doigt la supercherie de l’église catholique qui place le grand déluge biblique à seulement 1984 ans de la naissance de Jésus Christ, laps de temps ridiculement court et visiblement faux même pour les gens vivant au 16ème siècle. Comme il savait que nous, au 21ème nous allions nécessairement avoir les moyens de déceler cette supercherie, il pointa la date de 1984 du doigt non pas pour ridiculiser l’église, mais pour nous signifier combien elle était importante !

 

J’hallucine  dira ma fille !

 

Le grand secret de Michel de Nostredame

 

Nostradamus a découvert que les scribes catholiques avaient falsifié l’histoire préchrétienne, en plagiant la mythologie chaldéenne racontée par les anciennes tablettes d’argile, dans le but de la légitimer et donner de la consistance à une genèse biblique inventée de toute pièce comme le fût probablement le personnage de Moïse. Il s’est aperçu également que les scribes avaient fait une erreur d’unité de mesure expliquant ainsi cette chronologie préchrétienne de la genèse de l’humanité réduite à seulement  1984 années, et il le fit comprendre très clairement dans sa lettre à Henri II (Voir l’extrait de la lettre, ci-haut) :

 

 "Depuis la naissance de Noé jusqu’à la complète fabrication de l’arche, en préparation à l’approche du déluge universel, se passeront six cents ans dont on ne sait s’il s’agit d’années solaires, lunaires ou d’un mix des deux. Je crois que les saintes écritures avaient opté pour des années solaires."  

 

En revisitant cet article (YBC 7289 ), vous aurez plus d’informations sur les mathématiques chaldéennes. Mais sachez déjà que 1 année lunaire est égale à environ 18,5 années solaires, donc rien qu’en utilisant la mauvaise unité de mesure l’erreur de date sera conséquente, sans parler des erreurs de transcription des nombres eux-mêmes. C'est bien là qu'est tout le génie du grand magicien qu'il était : Il dit que les saintes écritures donnaient six cents ans d'âge à Noé parcequ'on s'est trompé en copiant l'unité de mesure chaldéenne, sans vraiment le dire ! 

 

Il aura fait cette découverte de la supercherie biblique probablement en lisant une copie des trois Tomes de l’histoire de la Chaldée "Babylonika" écrits par Berosus le prêtre du dieu Bâl, ainsi que les livres d’astronomie d’astrologie et d’observations cosmiques laissé par lui, ouvrages qu’il a du recevoir en héritage de sa famille, rapportés de Jérusalem pour les sauver de la destruction du temple par les Romains. Nostradamus lui-même dit à deux reprises, une fois dans la lettre à Henri II et une autre fois dans la lettre adressée à son fils Cesare, qu’il avait basé ses travaux de divination et de calcul astronomique sur des ouvrages chaldéens reçus de sa famille de Jérusalem.

 

C’est probablement en étudiant ces ouvrages que Michel de Nostradame et devenu l’astronome émérite qu’on lui reconnait et qu’il soit arrivé à maitriser les principes de la mécanique gravitationnelle au point d’en comprendre les secrets et de les utiliser dans ses divinations astrologiques, comme avait fait son maître avant lui, Berosus le chaldéen qui avait découvert bien longtemps avant Isaac Newton, que la durée de mouvement de rotation de la lune était égale à celle de son mouvement de révolution,  expliquant ainsi  pourquoi la lune nous présente toujours la même face.

  

Cependant, pour nous avertir de l’arrivée du compagnon binaire à notre soleil, déclencheur de cataclysmes à l’échelle cosmique tous les 26.000 ans, Nostradamus se devait de faire face à un sérieux dilemme :

 

·        Soit, il nous donnait les vraies dates en clair, expliquant ainsi que le grand déluge ne sait pas produit l’an 1984 Av. J-C comme le soutenaient les écritures saintes, mais l’an 24.000 Av. J-C (Le Terrible Secret ! ), s’exposant ainsi à la question et à l’échafaud,

 

·        Soit il maquillait ses quatrains prophétiques de manière à ce que ses contemporains ne puissent rien comprendre et ne puissent pas l’accuser d’hérésie mais que nous par contre et à notre époque, soyons en mesure de déchiffrer l’énigme et de nous préparer à ce qu’il appelle   "Le grand moteur, les siècles renouvelle" (c’est bien le grand moteur qui renouvelle les siècles et non l’inverse, autrement il aurait écrit renouvellent), c'est-à-dire le relancement du mouvement de rotation de la terre selon le cycle de précession des équinoxes qui s’essouffle au bout de 26.000.

 

Il s’en est sortit en pariant sur l’inévitable évolution de l’intelligence et de la perspicacité humaine en même temps que sur la stupidité de ceux qui ont choisi le camp de l’obscurantisme, car lui le juif né dans une maison située à l’extrémité de la rue de la Juiverie dans le ghetto (à l’époque on parquait les juifs dans les ghettos, pas encore les maghrébins !), à Saint-Rémy-en-Province, il fût enterré de façon tout ce qu’il ya de plus chrétienne après avoir bénéficié de la protection du pape, du Vatican et des Rois de France.

 

Je conclurais en vous traduisant la partie de sa lettre adressée à Henri II, qui me semble-t-il correspond le plus à l’époque extraordinaire que nous vivons :

 

"  Lorsque la plus sombre et la plus lugubre des éclipses solaires, depuis la création du monde et à l’exception de celle survenue après la mort et la passion du Christ, se produira, alors on verra au mois d'octobre une grande translation (l’équinoxe de septembre pendant lequel l’hémisphère nord est incliné dans la direction opposée au soleil ?) qui sera telle que l'on aura l’impression que la terre a perdu sa gravité naturelle, nous plongeant dans l'abîme des ténèbres perpétuelles.

Au printemps, il y aura des présages, et par la suite des changements extrêmes, des changements de règnes (régimes politiques ?) ainsi que de puissants tremblements de terre. "

 

Le 1er juillet 2011 commencera  le cycle d’éclipses solaires SAROS 156, avec une éclipse solaire très partielle qui sera à peine visible du pôle sud, sauf dans le cas où l’axe de rotation de la Terre aurait déjà bougé du fait des derniers tremblements de terre.           

 

Frenchy

9 mai 2011

Je blog donc je suis

Sargon-1er.jpgBerosus- Genèse de la Bible- Nostradamus - Tyche !

 

" Dès que les dieux sont apparus, l’ordre a régné sur l’univers et maintenu en tant que tel, par le grand chef des dieuxMarduk (Belus).  Lorsqu’Apsus (Chaoschez les grecs) dieu du désordre constata l’état d’ordre de l’univers, il se mit en colère et envoya sa compagne Tiamat (la planète d’eau appelée aussiThalatth -Thalassa en grec) pour remettre le désordre dans l’Univers.

Voyant cela, Marduk le chef des dieux, appelé aussi Belus,s’opposa à elle et la coupa en deux. D’une moitié il forma la terre et de l'autre le ciel. Mais en même temps, il détruisit  les animaux qui étaient à l'intérieur d’elle.

"Tout cela (dit-il) était une description allégorique de la nature. L'Univers tout entier étant constitué d’eau et d’animaux en génération continue, la divinité mentionnée ci-dessus, découpa  sa propre tête et suite à quoi les autres déités présentes, firent un mélange de la terre et du sang qui en jaillissait. C’est avec ça que les hommes ont été formés, aussi conscient (que les dieux ?) car partageant la connaissance divine.

Marduk.jpgCe Belus qu’on appelle aussi Jupiter, divisa les ténèbres séparant le ciel de la Terre, et força l'Univers à se remettre en ordre. Mais les animaux qui étaient dans le ventre de Tiamat, moururent car ils n’étaient pas en mesure de supporter la prévalence de la lumière.

Belus voyant qu’un vaste territoire était inoccupé, bien que de nature féconde, commanda à l'un des dieux de se couper la tête et de mélanger son sang avec la terre pour ainsi former d'autres hommes et d’autres animaux, capables de supporter de vivre à l’air libre. Belus forma aussi les étoiles, le soleil, la lune et les cinq planètes".

 

Ce récit de Berosus relatant le début de l’humanité, rapporté par Alexandre Polyhistor, est également traduit dans le livre de François LENORMANT consacré à l’histoire ancienne des Assyriens et des Chaldéens, dont voici un PDF en téléchargement libre et en français.http://www.mediterranee-antique.info/00Pdf/Lenormant/Histoire_Orient_4.pdf

 

Il  en existe également une version Anglaise contenue dans le livre de  Sir E. A. Wallis Budgeintitulé "the babylonian legends of the creation".

 

Vous l’avez sans doute compris, Berosus nous a raconté l’arrivée dans notre système solaire d’un corps céleste accompagné d’une planète dont il contrôle les mouvements, et cherchant à mettre le chaos et le désordre dans notre petit univers de par la force gravitationnelle qu’il va exercer sur les autres planètes. Tiamat, la planète intruse en apparence couverte d’eau,provoquera un énorme cataclysme en se heurtant à Marduk/Belus entrainant ainsi sa propre destruction suivie de la mort des êtres vivants (animaux vivant dans l’eau) qu’elle abritait.

 

Cette genèse est également racontée par les 7 tablettes d'argile cuite Assyriennes, découvertes vers 1860 par les archéologues britanniques A.H Layard et George Smith, dans les ruines du Palais et de la Bibliothèque du Roi Assyrien Assur-bani-pal (668-626 Av. J-C) àNineveh (Ninive) capitale de l’empire Assyrien. Tablettes dont l’histoire est rapportée dans le livre de  Sir E. A. Wallis Budge, donnant plus de détails sur la guerre menée par les dieux de l’obscurité et du désordre - Apsus, Tiamat- contre les dieux de l’ordre et de lumière –Marduk, Aruru/Ishtar-

 

Les deux récits, l’un Chaldéen l’autre Assyrien, forment sans doute les deux versions d’une même histoire beaucoup plus ancienne racontée par les scribes des premiers empiresChaldéens dont Berosus dit avoir lu les récits dans la bibliothèque de Babylone avant sa destruction, récits portant sur plus de quinze myriades. Une myriade étant égale à 540 saris, lesquels représentent chacun une année lunaire de 222 mois équivalente à 18,5 années terrestres, cela nous donne une bibliothèque racontant l’histoire des civilisations anciennes sur au moins 149.850 années terrestres !   

 

Nous sommes bien loin de la fable biblique qui situe l’Eden et les dinosaures vers les quatre mille ans avant J-C, comme de l’histoire officielle que l’on nous enseigne sur les bancs des écoles et qui fait remonter la première sédentarisation de l’homo sapiens-sapiens et le début de l’agriculture en Mésopotamie vers 12.000 avant J-C.

 

Dieu-Ea-d-apres-un-bas-relief-trouve-dans-les-ruines-du-p.jpgCeci sans parler des fables de la préhistoire officielle nous faisant descendre d’ancêtres communs, grands primates ayant traversé la Corne d’Afrique il ya 400.000 ans pour peupler la Terre, pendant que des élèves scribes Akkadiens (ancêtres des Chaldéens) fréquentaient des écoles publiques et apprenaient à calculer la racine carrée de 2 et des hypoténuses de triangles rectangles.       

 

Dans son livre "Bybloniaka" dont quelques fragments nous ont été rapportés par les historiens grecs, Berosus l’écrivain de l’histoire de la Chaldée antique, fit le récit suivant rapporté (récit rapporté par Alexandre Polyhestor) :

 

"  Dans la première année, on dit qu’apparut de la mer Erythrée à la frontière de la Babylonie un animal insensé appelé Oannes(le même évènement a été relaté par un autre historien grec appelé Apollodore), il a le corps entier d’un poisson, sous sa tête il a une tête humaine qui pousse un peu à côté et au-dessous d’une tête de poisson et il a des pieds semblables à ceux d’un homme qui poussent un peu à côté de la queue de poisson. Il a une voix d’homme. Son image a été conservée avec soin même encore aujourd’hui. (Berosus dit que) cet animal passe le jour en compagnie des hommes, il ne consomme aucune nourriture, il transmet aux hommes la pratique des lettres, des mathématiques et de toutes sortes d’arts, la fondation des cités, la construction des sanctuaires la promulgation des lois et il enseignait la géométrie, il montrait les semences et les récoltes, en général tout ce qui concerne la vie domestiquée il le transmet aux hommes. Depuis ce temps-là, on a rien trouvé de supplémentaire. Au coucher du soleil, cet animal Oannes peut retourner dans la mer et pendant les nuits il passait sa vie dans la haute mer. Car il était amphibie." (Voir la reproduction ci-contre d’un bas-relief représentantOannes appelé aussi Ea).

 

Dans son deuxième livre, Berosus nous donne la liste des dix lignées de rois Chaldéens(Dynasties dans le sens où les rois fils succédant aux rois pères, portaient tous le même prénom et ce jusqu’au changement de régime) qui se sont succédés depuis le Grand Déluge avec une date précise qui, depuis, a fait couler beaucoup d’encre tant elle est importante du point de vue historique pour la datation du cataclysme de façon précise.

 120-saris.jpg

Berosus avait probablement écrit (I I) saris en chiffres Chaldéens, ce qui pouvait aussi bien se lire 2 comme 120 comme 3600 comme 1200(I/3 de 3600) saris ! L’historien grec qui nous rapporte ces écrits en a conclu que l’auteur voulait dire 120 saris et l’a multiplié par 3600 (602) pour obtenir l’équivalent en années terrestres c'est-à-dire 432.000 ans, chiffre totalement incongru par rapport à la cohérence du récit de Berosus (voir la traduction du fragment de texte).

 

En réalité, une dizaine de dynasties Chaldéennes ayant chacune duré en moyenne entre 400 et 500 ans, devraient toutes représenter une période de 1200 saris et non pas 120 comme cela a été rapporté, qui exprimés en années lunaires sont équivalents à 1200 X 222/12 = 22200 années terrestres.

Ceci veut dire que Berosus situe le Grand Déluge quelques 22.200 années terrestres avant le dernier roi Chaldéen dont il a écrit l’histoire, que ce roi nommé Evechoüs  ayant régné vers1800 Av. J-C, le corps céleste qui aurait provoqué ce cataclysme devrait avoir parcouru depuis :

 

-  22.200 + 1800 +2011 = 26.011 années terrestres à aujourd’hui et,

 22.200 + 1800 + 1984 =  25984 années terrestres en 1984 !

 

Rappelez-vous que la Constante de Ninive laissait prévoir l’existence d’un corps céleste en révolution autour de notre soleil en 26.250 années de 360 jours ou 25980  années de 365 jours ?

 

Bingo !

 

C’est probablement comme ça que Nostradamus s’est exclamé quand il a compris la vraie date cachée derrière le récit de Berosus ainsi que l’importance de la tablette comportant la Constance de Ninive. D’où son quatrain 10-72

 

Je blogue donc je suis 

Archives

Articles récents