Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

L'UE décide le braquage de vos comptes en banque

Publié par wikistrike.com sur 21 Mai 2013, 08:33am

ALERTE - L'UE décide le braquage de vos comptes en banque

 

On commence par les plus riches, on finit par les ouvriers... Il ne faut pas laisser la porte du braquage des comptes s'ouvrir...

 

5809611-un-projet-europeen-prevoit-de-moins-proteger-les-gr.jpg

 

Attention, Lecteurs, Lectrices, lisez avec beaucoup d'attention cette dépêche, anodine, tombée durant ce week-end de 3 jours, et qui CONFIRME ce que je vous annonce depuis Chypre. Ce projet de loi est un acte de guerre et surtout la mise en place du cadre juridique afin que que tous les Français (qui ont plus de 100.000 euros sur leur compte) puissent être volés en toute légalité: 

"Un projet de législation européenne approuvé lundi par une commission du Parlement européen prévoit que l'épargne des petits déposants sera protégée à concurrence de 100.000 euros tandis que les titulaires de comptes disposant de soldes supérieurs risqueront de devoir passer des pertes en cas de faillite bancaire"

Cette proposition de loi devra être votée par tous les ministres des Finances comme par les députés européens. Et voilà l'attaque version chypriote qui se profile pour la France, à mon avis pour 2014. En regardant en arrière, je vois maintenant mon déplacement à Nicosie comme le reportage le plus important de toute ma carrière car cette semaine chypriote m'a montré comment les Français vont être rasés. Seul souci, les Chypriotes n'ont pas réagi. Ferez-vous de même? 

 

Pierre Jovanovic

 

 

BRUXELLES (Reuters) - Un projet de législation européenne approuvé lundi par une commission du Parlement européen prévoit que l'épargne des petits déposants sera protégée à concurrence de 100.000 euros tandis que les titulaires de comptes disposant de soldes supérieurs risqueront de devoir passer des pertes en cas de faillite bancaire.

 

Ce projet fait écho à la solution retenue dans le dossier chypriote dans le cadre duquel les déposants les plus fortunés avaient été contraints d'accepter de passer des pertes pour éviter un naufrage du système bancaire local.

Pour entrer en vigueur, ce projet doit encore être approuvé par les 27 ministres des Finances de l'Union européenne et par les Parlementaires européens.

Nicolas Delame pour le service français

 

Source


Archives

Articles récents